CELUI QUE DIEU UTILISE - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

CELUI QUE DIEU UTILISE

28 Avril 2012 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

CELUI QUE DIEU UTILISE

 

Dans le cœur de tous les chrétiens sincères, il y a un désir fervent d’être utilisé par Dieu. Le chrétien engagé passe de longs moments à étudier la Parole de Dieu ; il prie quotidiennement, dans le but de connaître la volonté de Dieu quant au service que le Seigneur attend de lui. A chaque occasion qui se présente, il veut connaître la meilleure façon de servir Dieu. Une bonne méthode pour découvrir qui sont ceux que Dieu utilise est d’étudier la vie d’un homme dont le ministère a été un succès. Le prophète Elie est un de ces hommes.

 

Dieu utilise ceux qui ne tolèrent pas le péché

 

                   Dans le royaume de Dieu, soit vous êtes pleinement utile, soit vous ne servez à rien ; il n’y a pas de milieu. Dieu ne peut utiliser ceux qui tolèrent le péché. Elie était un homme qui s’est inquiété de la corruption et de la dégradation morale de son peuple bien-aimé. Il était en colère. Il était déterminé à agir. Son cœur battait à l’unisson avec celui de Dieu (1 Rois 17.1). Tous les chrétiens devraient eux aussi être interpellés par la dégradation morale, le mal et l’iniquité.

 

                   Elie n’était pas indifférent au fait qu’Achab ait épousé Jézabel, et qu’ainsi le peuple soit conduit à adorer Baal au milieu d’orgies, dans la sorcellerie, et dans des observances religieuses qui déplaisaient au Seigneur (1 Rois 16.29-33). 

 

PRINCE PHOTOS 408-copie-1Dieu utilise ceux qui sont décidés à prier 

                   Dans Jacques 5.17-18, nous avons la confirmation qu’Elie était un homme de prière : « Elie était un homme de la même nature que nous : il pria avec insistance pour qu’il ne pleuve pas, et il ne tomba point de pluie… Puis, il pria de nouveau, et le ciel donna de la pluie… ». Est-ce que vous priez ? Faites-vous d’ardentes prières ? Quand Elie priait, c’était réellement un homme de prière ! Si vous avez donné votre vie à Dieu, et si vous vous préparez à le servir, la prière est une clé.

                   La prière n’est pas toujours quelque chose de spontané ; je suis dans le ministère depuis 30 ans, et elle n’est jamais venue facilement. Mais la prière militante a été la clé de tous les succès. Elie savait bien que Dieu avait mis l’ennemi sous ses pieds, mais il a persévéré dans la prière. Il allait et venait dans la chambre, probablement comme s’il avait été en train de  marcher sur les serpents, sur les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi ! (Luc 10.19). Parmi les différentes réunions d’église, la réunion de prière est souvent la moins fréquentée ; elle est un peu le parent pauvre de l’église. Dieu utilise des hommes et des femmes de prière, et ceux qui ne prient pas ne pourront pas être utilisés puissamment par Dieu. Ainsi, que les leaders exhortent les gens à prier, enseignent à le faire, et les inspirent à ce sujet ; qu’ils soient des exemples !

 

Dieu utilise ceux qui sont prêts à aller de l’avant malgré la peur

 

                   Elie dit à Achab : « L’Eternel est vivant, le Dieu d’Israël, dont je suis le serviteur ! Il n’y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole » (1 Rois 17.1). Elie ne s’est pas présenté avec impertinence devant le roi. Quand il y est allé, il était rempli d’effroi. Dieu ne vous a-t-il jamais demandé de faire quelque chose en dépit de la peur que vous pouvez éprouver ? Avoir la foi, cela signifie surpasser votre peur en allant droit au but et dans l’obéissance à Dieu, même en tremblant. Les gens que Dieu utilise sont ceux qui avancent même quand ils ont peur.

 

                   Il y a quelques années, notre famille s’est sentie poussée par Dieu à se rendre dans un petit village nommé Ranchos de Santiago, pour y annoncer l’Evangile. Arrivés sur place, nous avons été voir le maire pour lui demander la permission de faire une projection sur le mur d’un immeuble de la ville. Il répondit : « C’est entendu, vous pouvez le faire ». Nous avons donc annoncé notre réunion depuis notre camion, donnant rendez-vous aux gens pour le soir même.

 

                   Quelques personnes sont venues, et nous avons annoncé la Parole de Dieu. J’étais debout sur le capot du camion. Le projecteur était sur le toit, et mon fils Christ était à mes côtés.

 

                   Tout à coup, il s’est mis à pleuvoir mais non du ciel ! Des pierres tombaient sur nous ! Quelques hommes en colère ont brisé le pare-brise et la fenêtre latérale de notre camion. J’ai continué à prêcher ; j’avais peur de m’arrêter ! Si nous avions fui, ils nous auraient massacrés. Finalement, l’un d’eux est venu nous dire que le maire désirait nous voir partir. Alors sont sortis de ma bouche des mots non prémédités : « Oui, nous allons partir ; mais nous reviendrons ; et vous payerez les dégâts ! ».

                   Le lendemain, le capitaine de la police rurale et un lieutenant de l’armée nous ont accompagnés au village. Ils ont trouvé les individus qui avaient lancé les pierres et ceux-ci ont dû payer un nouveau pare-brise et une nouvelle vitre. Si Dieu nous appelle dans un endroit dangereux, nous pouvons y aller sans crainte, sachant que, quelle que soit la situation dans laquelle nous nous trouvons, Dieu est tout-puissant pour nous garder et nous protéger. 

 

Dieu utilise ceux qui sont prêts à marcher seuls 

                   Lorsqu’il n’y a plus de pluie, les gens se sont fâchés contre Elie. Mais Dieu a dit : « Et la parole de l’Eternel fut adressée à Elie, en ces mots : pars d’ici, dirige-toi vers l’orient, et cache-toi près du torrent de Kerich, qui en en face du Jourdain. Tu boiras de l’eau du torrent, et j’ai ordonné aux corbeaux de te nourrir là. Il partit et fit selon la parole de l4eternel…(1 Rois 17.2-5).

                   Lorsque vous êtes différent des autres, il peut arriver que vous vous retrouviez vraiment seul. Mais si vous voulez que Dieu vous utilise soyez prêts, si cela est nécessaire, à marcher dans la solitude. Etes-vous prêt à marcher seul avec Dieu ? Etes-vous disposé à attendre l’épouse ou l’époux que Dieu a prévu pour vous ? Etre seul n’a rien de drôle ; j’en sais quelque chose.

                   J’ai passé trois ans dans l’armée américaine. Je me suis souvent retrouvé seul, et j’ai beaucoup prié tout seul. C’était vraiment la solitude. A cette époque, Gloria et moi nous nous fréquentions. Nous apprenions à nous connaître par courrier, mais Dieu mène à bien toute chose : Gloria était exactement celle qu’il me fallait. Un peu de patience et de restrictions ont engendré une vie pleine de joie et de satisfaction.

 

Dieu utilise ceux qui acceptent l’intervention surnaturelle de Dieu

 

                   Mon origine religieuse excluait le surnaturel. Quand j’ai eu terminé mon service militaire, avec ma femme Gloria, je me suis rendu dans l’Indiana. Un évangéliste qui venait tout juste d’ouvrir une librairie allait partir pour un long voyage. Il nous a demandés de nous occuper de sa librairie pendant son absence. Ainsi, nous avons eu l’occasion de lire des livres dont nous ignorions l’existence, à cause d’une vie religieuse étriquée : sur Hudson Taylor, George Muller, et d’autres. La lecture de ces livres nous a transformés.

 

                   Plus tard, nous avons été appelés à un ministère pastoral dans une petite église bilingue interurbaine au Texas. Elle pouvait nous payer un salire de 24 dollars par mois ; notre loyer était de 56 dollars. Nous n’avions jamais connu quelqu’un qui avait vécu parla foi, mais ces livres nous ont appris à faire confiance à Dieu pour subvenir à nos besoins.

 

                   Dieu a répondu à notre foi en intervenant de manière miraculeusement. Si nous sommes disposés à vivre une telle aventure, Dieu pourra se servir de nous. Les choses matérielles ne sont pas ce qu’il y a de plus important, car Dieu est plus grand ! Soyons donc prêts à laisser Dieu pourvoir à nos besoins à sa façon. Nous pouvons lui faire confiance. L’Apôtre Paul écrit : « J’ai appris à être content dans l’état où je me trouve. Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et pour tout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. Je puis tout par celui qui me fortifie » (Phil 4.12-13).

Dieu utilise ceux qui sont décidés à obéir à sa Parole

 

                   Si nous voulons aller de l’avant, nous serons testés dans le feu de l’action. C’est ce qui arriva à Elie. « Mais au bout d’un certain temps le torrent fut à sec, car il n’était point tombé de pluie dans le pays » (1Rois 17.7). Le torrent naturel s’est asséché, mais le torrent surnaturel a continué à couler ! le surnaturel, c’était les corbeaux apportant de la nourriture ; le naturel, c’était les eaux sortant de sources souterraines. Il n’avait pas plu depuis si longtemps que la source naturelle a fini par partir. Les choses commençaient à devenir très aride pour Elie ; il se trouvait dans cette situation inconfortable par souci pour les autres. Quand Dieu vous met des personnes à cœur, il se peut que votre engagement vous coûte quelque chose. Mais rappelez-vous : ce sont les sources naturelles qui tarissent. Le surnaturel ne s’épuisera jamais, aussi longtemps que nous marcherons par la foi et dans le plan de Dieu.

 

Dieu utilise ceux qui l’aiment plus que leur confort personnel

 

Elie était un homme dont Dieu a pu se servir, parce qu’il aimait Dieu et ses voies plus qu’il n’aimait son propre bien-être. Il n’était pas comme Jonas, qui était plus concentré par lui-même que le sort des milliers de gens de Ninive. Elie, lui, aimait Israël. 

 Dieu utilise celui qui est disposé à faire sa volonté

 

                   Elie a attendu patiemment, jusqu’à ce que la Parole de l’Eternel lui fût adressée (1Rois 17.8). Alors seulement, il s’est déplacé. Il est resté sans bouger jusqu’à ce que la Parole de l’Eternel lui soit à nouveau adressée. Si nous cherchons à être conduit par le Seigneur, aussi longtemps qu’il ne dit rien de nouveau, restons au statu quo. Continuons à le chercher pour qu’il puisse nous éclairer en vue du pas suivant qu’il désire nous voir faire. Il le fera en son temps. Si nous marchons dans la prière et dans sa présence, il nous conduira.

 

                   Elie était guidé chaque fois que cela était nécessaire. Il n’avait pas besoin de leur savoir six mois à l’avance : « Dans six mois, je viendrai te dire ce que tu dois faire ». La direction à prendre est donnée au moment opportun. Dieu nous parlera à son heure. Quand Dieu s’adresse à Elie, celui-ci demeure dans a lumière reçue jusqu’à ce que de nouvelles directives lui parviennent.

 

                   Dieu utilise ceux qui ne tolèrent pas le péché. Ceux qui sont décidés à aller de l’avant, malgré le danger. Si c’est nécessaire, ils endureront aussi la solitude ; ceux que Dieu utilise sont disposés à croire et à recevoir ce que Dieu donne d’une manière surnaturelle. Ils obéissent à la Parole de Dieu, renonçant à leur d »sirs et à leur bien-être personnel ; ils sont prêts à aller partout où le Seigneur les conduira.

 

Ceux que Dieu utilise doivent s’attendre au mépris et l’ingratitude du peuple

 

                   Après la brillante manifestation de la puissance de Dieu avec Elie lors de l’exaucement de sa prière au mont Carmel, Jézabel en récompense à la pluie qui est revenue après trois ans et six mois, a préféré regarder vers ses desseins égoïstes au détriment de la gloire de Dieu. Elie comme récompense reçoit mépris, menace de mort et autres. Aucun homme de tout le peuple qui a crié unanimement c’est l’Eternel qui est Dieu n’a osé défendre sa cause. Il en fut de même pour l’Apôtre Paul. Après qu’il ait invoqué le nom du Seigneur Jésus qui guérit un paralytique, on le lapida ensuite (Actes 14). David après avoir tué Goliath et délivré le peuple d’Israël d’entre les mains des Philistins ne fut-il pas poursuivit et menacé de mort ? (1 Sam 18.6-15). Elie pour sauver sa vie, dut s’enfuir.

 

Serviteur de Dieu : t’attends-tu à quelques félicitations, approbations des hommes ? Notre récompense n’est pas ici bas !

 

Tout serviteur qui cherche la gloire, la facilité sera vite par l’ennemi. L’Apôtre Paul n’a-t-il pas dit :

« Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ. »

(Gal 1.10)

                    Certains éléments sont tirés de la Réalité de la foi Digest  N°76 –3/1999 Auteur Victor Richard

Dr André CHOUBEU

 

Partager cet article

Commenter cet article