Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

LES 30 CARACTERISTIQUES DU MANIPULATEUR (3)

12 Octobre 2016 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

LES 30 CARACTERISTIQUES DU MANIPULATEUR (3)

QUELQUES OUTILS DE CONTRE-MANIPULATION

C’est une (votre opinion)

Vous (On) pouvez (peut) le penser

Vous (On) pouvez (peut) le croire

C’est une (votre) interprétation

Vous (On) pouvez (peut) le voir sous cet angle

Vous le voyez (prenez) comme vous voulez

Vous avez le droit de le penser

Je peux vous dire « oui » si c’est ce que vous voulez entendre

Si vous le dites !

Si vous le pensez !

C’est une façon de voir

Oh on parle souvent de choses que l’on ne connaît pas

Quand on ne sait pas, on peut toujours se l’imaginer

Vous pouvez vous l’imaginer

J’ai une opinion différente

C’est possible

C’est possible… pour vous !

C’est vrai

C’est exact

N’est-ce pas ?!

Cela peut m’arriver

Cela arrive

Je n’ai pas de don de voyant

Il faut savoir l’être parfois

Et encore, vous ne savez pas tout !

J’ai dû prendre modèle sur quelqu’un

Cela m’amuse de faire comme tout le monde justement

Tout le monde le sait

Cela dépend

Ce n’est pas moi qui en parle apparemment

C’est trop facile !

Me dire cela à moi ?

Cela ne prend pas à tous les coups !

Chacun ses goûts

Il en faut pour tous les goûts

Moi, j’aime ; c’est le principal non ?

L’habit ne fait pas le moine

Mais je suis bien dans ma peau

Tout dépend qui le porte

C’est vrai que cela ne vous irait pas

J’aime l’originalité

Eh oui ! Je ne fais rien comme tout le monde !

Cela fait mon charme

Mes amis (mon conjoint) m’aiment ainsi

Nul n’est parfait, n’est-ce pas !

A chacun son style

Oh c’est aimable comme réflexion !

Ne vous inquiétez pas pour moi

Les conseils sont toujours utiles

L’avenir nous le dira

Qui vivra verra ? Cela sert parfois

A chacun ses expériences

Qui ne tente rien n’a rien

Oui, je n’y avais pas songé !

Je n’y manquerai pas

J’ai ma conscience tranquille

Merci !

Merci de le dire

Merci de me laisser le choix

Ai-je vraiment le choix ?

Comme d’habitude

C’est gentil de vous occuper de moi

C’est gentil de m’y autoriser

En apparence

Cela n’a pas d’importance

Rien n’est grave. Beaucoup de choses sont cependant importantes !

J’ai une éthique différente

Question de morale

Je n’en doute pas

Certes

Je vois

Ah bon !

Mm, mm…

Tout à fait

Souvent, effectivement

Certainement

J’espère bien

Nous nous sommes bien compris

Vous le savez bien

C’est dommage

Tant pis !

Je suis désolé pour vous

Pour cette fois oui

On ne peut pas toujours avoir tort

Je ne pensais pas que vous l’aviez remarqué

Heureux de vous l’entendre dire

Il y a sûrement des raisons

« On », c’est vous ?

Nous ne connaissons pas les mêmes « on »

Croyez-vous ?

Je ne connais pas « on »

J’ai l’impression que vous jetez de l’huile sur le feu

Nous ne sommes pas là pour jeter de l’huile sur le feu

Pourquoi dites-vous ce genre de choses ?

Chacun évolue à sa manière

Oui, mais on évolue dans le métier

On ne peut pas tout décider par raison

Et l’amour (l’amitié) qu’en faites-vous ?

Quand on aime on ne compte pas ?

Cela vous pose un problème ? (Au lieu de « Cela ne vous regarde pas »)

Cela vous ennuie tant que cela ?

Pourquoi ?

Pourquoi pas ?

Et vous ?

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Pourquoi me posez-vous cette question ?

Je sais ce que je fais, vous savez

Cela me fait plaisir

Qui a dit cela ?

D’où avez-vous appris cela ?

Vous tombez dans les ragots maintenant ?

A votre avis ?

Que voulez-vous dire par-là ?

Qu’aurais-je du faire d’autre ?

Pourquoi dites-vous cela ?

Voulez-vous préciser votre pensée ?…

A présent, fermez les yeux et retrouvez par mémoire dix de ces expressions.

Maintenant je vous propose de souligner quelques réponses de contre-manipulation très pratiques dans bien des cas :

C’est votre opinion

On peut le croire

Vous avez le droit de le penser

C’est possible

Cela peut arriver

Chacun ses goûts

Ne vous inquiétez pas pour moi

J’ai la conscience tranquille

Je n’en doute pas

Que voulez-vous dire par-là ?

Apprenez ces dix expressions par cœur.

Les 118 expressions répertoriées ci-dessus sont des réponses de protection contre les situations ou remarques manipulatrices. Il en existe des centaines d’autres puisqu’elles doivent s’adapter à chaque remarque.

Texte tiré du livre : "Les manipulateurs sont parmi nous" Les Editions de l'Homme, Auteure Isabelle Nazarre-Aga".

Source : http://www.relation-aide.com/art_description.php?id=460&cat=34

Voir les commentaires

Comment voyez-vous les épreuves que vous traversez ?

10 Octobre 2016 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

Comment voyez-vous les épreuves que vous traversez ?

Comment voyez-vous les épreuves que vous traversez ?

“Heureux l’homme qui persévère malgré les épreuves...” (Jacques 1.12)

Beaucoup d’entre nous voient leurs épreuves de la même manière qu’ils regardent la télévision. Certaines télévisions vous permettent de visionner une autre chaîne dans un coin supérieur de l’écran. Vous pouvez ainsi suivre deux programmes en même temps. De même, nous essayons souvent de superposer notre manière humaine de voir les choses sur l’écran de la volonté divine pour notre vie. Dieu nous offre une perspective divine, et tout ce que nous trouvons à faire c’est d’allumer un deuxième écran, humain cette fois, pour essayer de tout comprendre des circonstances dans lesquelles nous évoluons. Ne gâchez pas les leçons à tirer de vos épreuves en essayant de les considérer sous un angle humain. Vous finirez par vous sentir terriblement frustré. Mieux vaut faire confiance à Dieu, vous appuyer sur Sa sagesse et Ses plans et accepter Ses promesses. Une perspective divine sur les épreuves que vous traversez vous permettra de tenir le coup malgré les pires difficultés. Votre esprit se renouvellera et vous découvrirez la force d’aller de l’avant et de recevoir de Ses mains ce qu’Il a prévu pour vous.

Jacques écrit : “Heureux l’homme qui persévère malgré les épreuves, car après avoir fait ses preuves, il recevra la couronne de Vie.” La couronne de vie n’est pas seulement une récompense que vous recevrez au Paradis, vous pouvez en bénéficier dès ici-bas. Et qui en bénéficiera ? Ceux qui ont fait preuve de persévérance. Lorsque Dieu vous accorde une telle récompense, Il vous affirme : “Vous venez de passer un nouveau test, maintenant vous êtes prêt à recevoir de nouvelles bénédictions.” Vous souvenez-vous des sentiments qui étaient les vôtres après avoir réussi des examens scolaires particulièrement difficiles ? Ne vous découragez donc pas ! Dieu est en train de préparer quelque chose de formidable pour votre vie. Persévérez, allez de l’avant et courez la course jusqu’au moment où vous recevrez de Ses mains la couronne de Vie !

Sa Parole pour Aujourd'hui

BP3

St Cyprien 24220

France

Voir les commentaires

LES 30 CARACTERISTIQUES DU MANIPULATEUR (2)

8 Octobre 2016 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

LES 30 CARACTERISTIQUES DU MANIPULATEUR (2)

APPRENEZ A CONTRE-MANIPULER

Quand on parle de contre-manipulation, il s’agit le plus souvent de se servir de la technique dite « du brouillard ». Cette technique utilise des modes de communication floue et superficielle, et consiste à ne pas s’engager. Elle est largement utilisée par le manipulateur lui-même. Elle l’est aussi par les personnes « indifférentes » à la manipulation. Sans vraiment s’en rendre compte, les « indifférents » utilisent cette technique intuitivement.

La contre-manipulation, cependant, nous permet d’élargir le champ de nos possibilités au-delà de la technique du brouillard. Contre-manipuler consiste à s’adapter à chaque instant au manipulateur pour s’en protéger. Certains moments sont propices à une réponse humoristique, d’autres à une réponse ironique ou encore à une réponse ferme de refus et non plus à une réponse vague ou brumeuse. Il nous faut alors être vigilant, car cette démarche n’est pas naturelle pour la plupart d’entre nous et demande de gros efforts au système nerveux. Vous l’aurez compris, la contre-manipulation est le plus souvent verbale.

La pratique de la contre-manipulation n’est pas extraite d’une théorie créée par mon imagination fertile. Elle est basée sur l’observation de ceux qui s’en sortent le mieux avec les manipulateurs. Je veux parler des indifférents aux manipulations et provocations. Outre le fait que ces gens soient insensibles sur le plan émotionnel aux attaques, aux critiques, aux menaces ou autres moyens malsains de déstabilisation, ils y répondent sous une forme qui leur est commune. Ils ne l’ont jamais apprise dans les livres, ils l’ont acquise spontanément très jeunes ou par expérience au cours des années (à cause de la présence de manipulateurs dans leur entourage). Dans les deux cas, leur attitude et forme de réponses sont identiques.

Les spécialistes en relations humaines se sont intéressés de plus près à cette forme de communication (bien négative en d’autres circonstances) pour une raison : les manipulateurs se détachent rapidement des gens insensibles à leur pouvoir. Pouvoir de créer des émotions déstabilisantes, tout au moins. En effet, le manipulateur ne peut pas se sentir bien important ou supérieur aux yeux d’un indifférent puisque celui-ci ne réagit pas à ses provocations, aussi subtiles soient-elles. Rappelez-vous l’image de la personne en train de se noyer qui ne peut que prendre appui sur la tête des autres pour refaire surface. Le manipulateur glisse complètement sur un indifférent. D’ailleurs, ne dit-on pas parfois « cela me passe au-dessus de la tête », « je laisse glisser » ou « je laisse couler » ? Si les attitudes verbales et non verbales de l’indifférence nous permettent de ne pas subir comme les autres les assauts du manipulateur, alors la technique est efficace. Nous l’avons observée, testée, reproduite, évaluée et nommée : la contre-manipulation.

Les résultats bénéfiques de la contre-manipulation sont évalués différemment selon que vous connaissez déjà un manipulateur ou pas. Si vous vous exercez dès à présent, le premier manipulateur que vous rencontrerez sentira immédiatement qu’il risque de voir revenir sur lui le boomerang qu’il a lancé. Il vous craindra secrètement, vous respectera malgré les apparences et vous évitera tant qu’il pourra. Affaire conclue pour vous. Restez attentif aux dégâts relationnels et psychologiques qu’il provoque sur les membres de votre entourage. Si vous étés hors de son champ de tir, les autres sont néanmoins testés comme vous l’avez été. Il lui faut entre 5 et 15 minutes pour savoir qui est en face de lui. Parfois, c’est immédiat, quelques secondes suffisent.

Les manipulateurs au masque séducteur utilisent souvent cette clairvoyance pour vous parler de votre personnalité (en termes positifs d’abord) dès les premiers instants de votre rencontre. Vous êtes ébahi et tombez sous le charme de ce ton si prometteur ! En revanche, si vous vivez ou travaillez avec un manipulateur ou si vous le côtoyez, celui-ci connaît déjà vos réactions. Si elles ne sont pas celles d’un indifférent, si elles sont défensives ou bien introverties, il remarquera tout changement d’attitude de votre part. Il ne comprendra pas pourquoi soudain vous lui répondez comme si vous étiez sur de vous. Il ne supportera pas et vous provoquera pour vous faire réagir comme il l’espère.

Il vous faut tenir le cap chaque fois que le manipulateur tentera de créer le malaise. Aussi longtemps que nécessaire. Cela demande de la concentration et de la persévérance ; mais cela implique aussi un travail personnel sur la culpabilité que vous risquez de ressentir à vous montrer soudain si indifférent, donc sans cœur, inhumain, méchant… Toutes ces qualifications sont erronées mais vous en doutez peut-être encore au fond de vous. Il saura vous en accuser pour que vous repreniez votre attitude de défense. C’est la raison pour laquelle à tout attaque personnelle et culpabilisante du style « tu as une pierre à la place du cœur », « tu es égoïste », « tu ne m’as jamais aimé », vous pouvez lui répondre bien distinctement « si c’est ce que tu as envie de croire, tant pis ! » Ou une autre réponse aussi significative. Les mots choisis pour répondre sont importants. Ils véhiculent votre état d’âme.

L’état émotionnel dans lequel vous vous trouvez face aux provocations, aux stratégies manipulatrices ou simplement en présence du manipulateur lui-même n’est pas neutre. Ne sont cependant pas concernés par ce constat les indifférents dont j’ai déjà parlé. Vous ressentez intérieurement le malaise ou le piège dans lequel l’autre vous met et vous n’aspirez qu’à l’en informer agressivement pour qu’il se rende compte que ses comportements ou ses discours sont incohérents, malsains ou destructeurs. Peine perdue. Il vous répondra du tac au tac en utilisant des arguments incohérents et fondés sur de fausses bases mais qui semblent logiques au contraire ! Vous êtes piqué au vif et cherchez à vous justifier ou à remettre la vérité en place. La rage vous prend et elle s’accroît d’autant plus qu’il retourne vos arguments comme une crêpe. Résultat des courses : nul ou presque. Vous finissez certes par dire ce que vous souhaitez, mais votre état de nervosité, lorsque vous voulez vous défendre à tout prix, lui prouve votre manque d’assurance.

Contre-manipuler est une technique. Votre but sera de répondre comme si vous étiez indifférent. Faites en sorte qu’il le perçoive ainsi. Le manipulateur joue avec les mots et l’ambiguïté de leur sens. Il a confiance en leur pouvoir. Utilisez les mots et vous serez sur le même terrain. Au début, et ce pendant plusieurs mois, votre état émotionnel sera toujours intense : votre cœur battra plus fort et plus vite, la chaleur montera, la respiration se bloquera. Mais au moins, vous aurez commencé à lui répondre d’une façon plus assurée, plus adaptée et surtout moins émotionnelle. Pendant que vous cherchez la meilleure réplique en contre-manipulation, raccrochez-vous à des références externes et préoccupez-vous plus de ce qu’il vaut mieux dire dans un pareil cas que de vous laisser engloutir par vos propres émotions.

Les mots justes ne venant pas spontanément dans le contexte d’une communication aussi détournée, il est bon de reconnaître d’avance ceux que vous pouvez exploiter. Si vous apprenez une dizaine de ces phrases par cœur, elles viendront avec de moins en moins d’hésitations. Il est important de laisser penser au manipulateur que vous n’êtes pas touché par ses attaques sournoises. Ne lui laissez pas croire que vous devez digérer la remarque avant de répondre. Il est judicieux de répondre du tac au tac sans animosité ni agressivité (l’ironie en est la limite acceptable), mais cela prend quelques mois. Ne vous découragez pas même si vos reparties ne sont pas parfaites. Nous avons constaté que la contre-manipulation atteint son but, même si elle n’est point parfaite.

L’évaluation de vos efforts en contre-manipulation ne se fait pas au coup par coup. Ce n’est pas parce qu’il a eu le dernier mot ou qu’il semble persuadé qu’il a raison, malgré vos réponses logiques et détachées, que cela ne marche pas ! Les résultats de vos nouvelles attitudes seront visibles au bout de quelques mois seulement. Il est donc primordial de ne pas baisser les bras au bout de deux semaines sous prétexte que le manipulateur continue de tenter auprès de vous ce qu’il a toujours réussi à faire. C’est l’accumulation de situations où il perçoit votre résistance passive qui l’amène inconsciemment à se détacher de vous. Il peut même devenir soudain indifférent à votre personne et vous ne bénéficierez plus des avantages qu’il pouvait vous fournir sur certains plans. Soyez-en conscient. Si vous doutez de votre démarche, rappelez-vous tout ce que vous pouvez y gagner et oubliez ce que vous pensez perdre.

LES PRINCIPES DE CONTRE-MANIPULATION

Les principes que l’on peut soutenir pour contre-manipuler sont très précis. De cette précision dépendent les résultats.

Faites des phrases courtes

Restez dans le flou

Utilisez les phrases toutes faites, les proverbes et les principes

Utilisez aussi le « on » (généralités)

Faites de l’humour dès que le contexte le permet

Souriez, surtout en fin de phrase, si le contexte le permet

Faites de l’autodérision (soyez humoristique à propos de vous-même)

Restez poli

N’entrez pas dans la discussion si elle ne mène à rien ou à la dévalorisation

Evitez l’agressivité

Utilisez l’ironie seulement si vous renvoyez un message et si vous êtes sûr de vous

Ne vous justifiez plus

En bref, faites en sorte que votre comportement soit celui d’un indifférent.

Le contrôle de soi est nécessaire et ces consignes représentent des balises à tout débordement d’émotions négatives pour vous.

Source : http://www.relation-aide.com/art_description.php?id=460&cat=34

Voir les commentaires

LES 30 CARACTÉRISTIQUES DU MANIPULATEUR (1)

7 Octobre 2016 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Etudes Bibliques

LES 30 CARACTÉRISTIQUES DU MANIPULATEUR (1)

LES 30 CARACTÉRISTIQUES DU MANIPULATEUR (1)

Les 30 caractéristiques du manipulateur

Pour qu'une personne soit manipulatrice il faut qu'elle ait au moins 14 des caractéristiques parmi la liste suivante et 20 pour être dangereuse (en ajoutant à ça que ce n'est qu'un comédien, qu'il est très difficile de percer son masque, voir qui il est vraiment et aussi il vampirise ses victimes) :

1) Il culpabilise les autres, au nom du lien familial, de l'amitié, de l'amour, de la conscience professionnelle, etc.

2) Il reporte sa responsabilité sur les autres ou dément ses propres responsabilités.

3) Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et ses opinions.

4) Il répond très souvent de façon floue.

5) Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations.

6) Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.

7) Il fait croire aux autres qu'ils doivent être parfaits, qu'ils ne doivent jamais changer d'avis, qu'ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et aux questions.

8) Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans avoir l'air, dévalorise et juge.

9) Il fait passer ses messages par autrui ou par des intermédiaires (téléphone au lieu de choisir le face à face, laisse des notes écrites).

10) Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner et peut provoquer la rupture d'un couple.

11) Il sait se placer en victime pour qu'on le plaigne (maladie exagérée, entourage "difficile", surcharge de travail...).

12) Il ignore les demandes (même s’il dit s'en occuper).

13) Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins (notions d'humanité, de charité, racisme, "bonne" ou "mauvaise" mère).

14) Il menace de façon déguisée ou fait du chantage ouvert.

15) Il change carrément de sujet au cours d'une conversation.

16) Il évite l'entretien ou la réunion ou alors il s'en échappe.

17) Il mise sur l'ignorance des autres et fait croire à sa supériorité.

18) Il ment.

19) Il prêche le faux pour savoir le vrai, déforme et interprète.

20) Il est égocentrique.

21) Il peut être jaloux même d'un parent ou d'un conjoint.

22) Il ne supporte pas la critique et nie les évidences.

23) Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.

24) Il utilise très souvent le dernier moment pour demander, ordonner ou faire agir autrui.

25) Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes, ses actes ou son mode de vie répondent au schéma opposé.

26) Il utilise des flatteries pour nous plaire, fait des cadeaux ou se met soudain aux petits soins pour nous.

27) Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté (piège).

28) Il est efficace pour obtenir ses propres buts mais au dépens d'autrui.

29) Il nous fait faire des choses que nous n'aurions probablement pas faites de notre gré.

30) Il est constamment l'objet de discussions entre les gens qui le connaissent, même s'il n'est pas là.

Les 5 profils

1) Le séducteur

Il est souriant, extraverti, bon vivant, et il sait aussi se montrer parfois attentif aux autres.

Il suscite généralement l'admiration chez les autres, il est souvent beau, il donne l'impression de quelqu'un de sûr de lui et sympathique mais c'est un véritable comédien (comme tout manipulateur). On sait déjà que les manipulateurs aiment rabaisser pour mieux dominer, voilà la réelle différence avec une vraie personne sympathique ainsi que le fait qu'il cache sa personnalité contrairement à une personne réellement sûr d'elle. Le séducteur regarde dans les yeux, pose des questions embarrassantes, et répond de façon détournée à celles qu'on lui pose. Il aime flatter les gens même si ce n'est pas sincère.

2) L'altruiste

Il fait des cadeaux, achète tout, donne tout, vous ne pouvez rien lui refuser (c'est ce qu'il cherche). Il exigera une réciprocité au niveau des efforts même si les efforts qu'il demande sont bien plus importants. Cet aspect du manipulateur le rend encore plus dangereux que nous sommes inconscients des mécanismes mis en jeu. Il crée la dépendance envers lui.

Le "gentil" piège est refermé.

3) Le dictateur

C'est le plus facile à reconnaître, il est souvent désagréable, agressif et autoritaire. Il est craint de son entourage, ses critiques, ses attaques et comportements sont souvent violents.

Quand il a besoin de services il utilise la flatterie mais contrairement au séducteur ce n'est pas son truc de faire des compliments. Il se montre insensible, il déteste les sentiments humains (c'est un vrai dur). Il peut vous traiter d’inhumain ou de monstre d'égoïsme si vous n'êtes pas aux petits soins pour lui lorsqu'il tombe malade ou subit un deuil affligeant.

4) Le cultivé

Il croit tout savoir sur tout, il se montre méprisant envers ceux qui n'ont pas les mêmes connaissances que lui. Il s'étonne de notre ignorance face à des sujets pointus que peu de personnes connaissent. Les personnes cultivées non manipulatrices ne donneront pas l'impression d'être inculte, idiot ou inintelligent, voilà où est la subtilité.

Il mentionne des lieux, des dates sans donner d'explications. Les gens le voient comme quelqu'un de très intelligent et n'osent pas lui poser des questions. Si nous le faisons, il peut se montrer surpris, irrité ou encore évasif. En réalité il ne connaît pas toujours la vérité sur la question, mais s’il la connaît il peut monopoliser la parole pour étaler "sa science" et comme ça il a son public pour l'écouter. Par contre s’il parle d'un sujet que vous connaissez vous-même très bien, vous constaterez rapidement qu'il se trompe ou ment sur certains points.

5) Le timide

Il s'agit souvent d'une femme, mais ce n'est pas obligatoire. C'est aussi le manipulateur le plus rare.

Le timide est difficile à repérer car son apparence de fragilité, de vulnérabilité et de soumission sont des traits de manipulateurs que personne ne soupçonne.

Il est en retrait, silencieux surtout en groupe, juge par ses silences et son regard, sans donner son avis quand on en a besoin.

Il utilise son compagnon ou un collègue pour faire parvenir son avis ou ses critiques à la personne cible. Il créé le soupçon et la zizanie pourtant cette personne dit détester les conflits mais les crée subtilement.

Conclusion

Mais le manipulateur peut utiliser aussi tous les masques et en changer à sa guise.

Si on touche à son pouvoir et à son territoire il change instantanément en se montrant ironique, sarcastiques, insistant, voire méchant. Il ne supporte pas non plus les remarques et les reproches.

La contre manipulation avec (par profils)

1) Le séducteur

Première chose, briser le miroir de l'illusion en se posant les questions comme: Que cache ce sourire et ces bonnes manières? Quel est son but et qu'attend-il de moi?

Il n'y a pas de danger à dire "non" à un manipulateur séducteur, on ne peut pas le blesser non plus.

On peut lui dire "non" en lui montrant qu'on a bien compris sa demande (décrire la situation), exprimant calmement son point de vue, rechercher et proposer une ou des solutions.

2) L'altruiste

Il nous culpabilise, il faut donc déculpabiliser.

Il faut se demander s’il y a un équilibre entre ce qu'il demande et ce qu'il a donné.

3) Le cultivé

On est ébloui par son prestige donc on ne remet pas en cause son jugement, il faut cultiver le doute, prendre du recul et retrouver son regard d'enfant.

4) Le dictateur

C'est un faible et un lâche, il n'a que le pouvoir qu'on veut lui donner, il ne se sent fort qu'aussi longtemps qu'on le craint. La solution n'est pas dans la soumission et encore moins la fuite (devant lui du moins).

Il faut chercher ce qui vous paralyse face à lui.

Ne montrez pas de peur et parlez fort mais un ton en dessous du ton sur lequel il vous parle sinon il hurlera encore plus fort. Ne surtout pas oubliez : il faut être ferme.

La contre manipulation

1) L'attitude à adopter

- Répondez vite et bien.

- Faites des phrases courtes.

- Restez dans le flou (comme lui).

- Ne pas vous justifier.

- Restez poli, ne soyez pas agressif, pas trop gentil non plus, juste ferme.

- Faites de l'humour si le contexte le permet.

- Ne rentrez pas dans son jeu.

- Refusez toute conversation qui mène à la dévalorisation.

- Demandez de préciser ses demandes et ses paroles floues par "qui? quoi? où? quand?"

2) Quelques exemples de phrases courtes de contre manipulation

C'est une (votre) opinion.

Vous (on) pouvez (peut) le croire.

C'est une façon de voir.

Si vous le dites !

Je peux vous dire "oui" si c’est ce que vous voulez entendre.

Bien sûr tout le monde le dit.

Changez de disque.

J'ai l'impression que vous jetez de l'huile sur le feu.

Quand on ne sait pas on peut toujours l'imaginer.

C'est possible.

C'est possible... pour vous.

Cela arrive.

Cela fait mon charme.

Nul n'est parfait, n'est ce pas?

L'avenir vous le dira.

Ai-je vraiment le choix?

Je suis adulte et libre.

C'est gentil de m'y autoriser.

Il faut savoir l'être parfois.

Souvent, effectivement.

Je suis désolé pour vous.

Je n'en doute pas.

Que voulez-vous dire par là?

J'ai la conscience tranquille.

3) Les dix commandements de l'indifférence à la manipulation

-J'ai le droit de ne pas être parfait.

-J'ai le droit de ne pas être logique.

-J'ai le droit de ne pas savoir.

-J'ai le droit de me tromper.

-J'ai le droit d'avoir mon opinion personnelle

-J'ai le droit de ne pas plaire à tout le monde.

-J'ai le droit d'être parfois indifférent à certains problèmes.

-J'ai le droit de changer d'avis, de ne pas en changer ou de ne pas en avoir.

-J'ai le droit de ne pas me justifier.

-J'ai le droit de penser à moi.

Les 3 types de manipulations

1) La manipulation positive

L'intention est bonne (donc il s'agit du moins dangereux). Il ne s'agit pas de manipulations dans le sens où on l'entend habituellement car le manipulateur recherche le bien de la personne, en offrant des cadeaux mais cela est avant tout de la diplomatie.

2) La manipulation égocentrique

Voilà le type de manipulation qui est l'exemple même de ce qu'on qualifie de manipulation, le manipulateur recherche un but ; il peut autant essayer en douceur ou avec méchanceté, il se moque complètement de votre bonheur ou malheur, tant qu'il arrive à ses fins.

3) La manipulation malveillante (perverse)

Le seul objectif de ce manipulateur est détruire, il n'a que ça comme objectif contrairement à l'égocentrique.

Dans le couple

La critique destructrice ou la violence verbale

• Il crie, vous injurie, vous accuse

• Il vous humilie, vous jette des insultes à la figure

• Il fait des remarques dévalorisantes

• Il adopte des attitudes menaçantes

• Il fait pression sur vous en vous culpabilisant

• Il vous force à prendre des décisions contre votre gré

• Il vous dicte ce que vous devez faire

L'abus de pouvoir :

• Il veut avoir toujours raison

• Il prend des décisions importantes sans vous demander votre avis

Le manque de respect :

• Il vous interrompt sans cesse ou change sans arrêt de discussion

• Il n’écoute pas et ne répond pas

• Il modifie le sens de vos paroles

• Il dit du mal de votre famille et de vos amis

L'abus de confiance :

• Il ment

• Il garde certaines informations pour lui

• Il vous trompe

• Il est excessivement jaloux

La démission :

• Il ne respecte pas ce qui a été décidé

• Il n'assume pas sa part de responsabilité

Le déni, la contestation, le blâme :

• Il minimise ses actes violents et ne vous prend pas au sérieux

• Il nie les abus commis

• Il se décharge de sa responsabilité en prétendant qu'il est violent par votre faute

Le comportement autodestructeur :

• Il boit trop d'alcool

• Il menace de dire ou de faire des choses qui auraient des conséquences fâcheuses

L'isolement :

• Il contrôle vos appels téléphoniques

Les menaces :

• Il profère des menaces contre vous ou d'autres personnes

La surveillance et les brimades :

• Il arrive en l'improviste ou vous appelle sans cesse au téléphone

• Il vous contrôle

• Il vous met dans l'embarras en public

• Il refuse de s'en aller quand vous le lui demandez

L'intimidation :

• Il adopte des attitudes menaçantes

• Il utilise sa supériorité physique pour vous faire peur

• Lors de disputes, il vous bloque le passage

• Il crie

• Il conduit la voiture brutalement

La violence sexuelle :

• Il vous traite de manière déshonorante et avilissante

La violence physique :

• Il recourt à la violence contre vous

Le manipulateur malveillant (pervers) dans le détail:

Ses 7 armes de destructions

- L'incompréhension: si on l'accuse, il fait mine de ne pas comprendre.

- Les apparences trompeuses: il n'est pas fiable, il critique constamment. Il relève un détail et l'amplifie pour cacher ce qui pourrait juger en sa défaveur.

- L'insensibilité aux accusations: il peut accuser l'autre de faire ce que lui-même fait.

- L'impossibilité de l'atteindre: il est impossible de lui faire entendre ou voir ce qu'il refuse de voir.

- L'utilisation de l'énergie de l'adversaire: nous aurions beau tout faire, il va nous casser et nous décourager. Pire, en revendiquant un point de vue différent du sien, on lui donne encore plus d'énergie pour nous abattre.

- L'ambiguïté: il n'y a aucun lien entre leurs actes et leurs paroles (tous les manipulateurs pervers l'utilisent), tout ça dans l'objectif de détruire.

- La culpabilité: elle reste le sentiment le plus fréquent que produisent les manipulateurs sur leurs victimes.

Ses points faibles

Le manipulateur pervers n'est pas invincible, il possède un certain nombre de points faibles qu'il cache soigneusement car il sait que c'est par là qu'il peut être abattu.

Ceux qui paraissent être ses points forts sont en réalité ses points faibles qui peuvent nous permettre de leur résister victorieusement.

Il a peur des autres, son attitude destructrice révèle son impuissance de faire changer les gens comme il le souhaite.

C'est un faible et un lâche incapable d'attaquer à visage découvert, plus il paraît redoutable plus il est lâche et faible. On peut se poser les questions suivantes: Que craint-il? Pourquoi il se comporte comme il le fait? Comment ou en quoi se sent-il inférieur?

(En voyant ainsi les choses on le craint moins).

Ses menaces sont du chantage: toute sa stratégie se trouve dans le fait qu'il fait croire à ses victimes qu'il peut les détruire alors qu'en fait il ne peut pas ou n'osera pas le faire.

A vous de jouer avec ce manipulateur pervers

Ne surtout pas chercher à l'aider (en plus la gentillesse le dégoûte) car ce virage le rendra encore plus redoutable.

Le voir le moins possible.

En dire le moins possible quand vous êtes avec lui.

Indifférence à ses attaques.

Dénoncer le manipulateur: il faut des preuves dont il est incapable de démontrer le contraire (sinon il ne se gênera pas alors il faut bien préparer son coup).

Source : http://www.relation-aide.com/art_description.php?id=460&cat=34

Voir les commentaires