OBÉISSANCE TOTALE ET INCONDITIONNELLE ? - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

OBÉISSANCE TOTALE ET INCONDITIONNELLE ?

14 Février 2013 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

Sacrifice-d-Isaac.jpg

En matière de réponse à l'appel de Dieu, une obéissance totale et inconditionnelle est exigée. Toute résistance entraîne des conséquences qu'on peut regretter toute une vie.

Abraham quitta UR toutefois non pour Canaan, mais pour Charan sous l'autorité et l'initiative de son père. Par sentiment, il perdit la vision et se mit sous l'autorité paternelle pour le servir au lieu d'obéir et servir Dieu. Il gaspilla beaucoup de temps à Charan (sécheresse) dans la sécheresse spirituelle loin de Dieu. Assurément, le commerce de Charan très fructueux par le ravitaillement des caravanes reliant le moyen Orient en Europe par la mer Méditerranée influença fortement, la vie spirituelle et les décisions importantes d’Abraham pour son ministère. La cupidité est une arme très efficace du diable contre les serviteurs de Dieu. Il faudra que Térach le père d'Abraham meure pour qu'il parte enfin à Canaan. Dieu n'acceptera jamais ni demi-mesure, ni compromis. Une obéissance incomplète est en réalité une désobéissance. Dieu avait dit : "Quitte ton pays et ta famille, et va dans le pays que je te montrerai" (Actes 7.1-3).

Abraham avait bel et bien quitté Ur, mais son père et sa famille avaient encore l'influence, le contrôle sur lui. Aussi devait-il s'arrêter à Charan, pourtant ce n'était pas encore Canaan que Dieu allait lui montrer. Nous avons besoin d'apprendre l'obéissance sans contestation.

Obéis-tu ? Résistes-tu ? Contestes-tu ? As-tu tout quitté pour Christ ? Lui appartiens-tu vraiment ? Es-tu disponible pour lui à tout moment ? 

En lisant Jacques 5.19-20, un auteur inconnu à écrit : «Si Jésus venait chez toi passer un jour ou deux. S'il arrivait à l'improviste, je me demande ce que tu ferais. Oh ! Je sais que tu donnerais ta plus belle chambre à un hôte si honorable, que tu lui servirais les mets les plus délicats, et que tu lui dirais et redirais ta joie de l'avoir chez toi.

Ton bonheur de le servir dans ton propre foyer serait bon.

Mais en le voyant arriver, courrais-tu à la porte, au devant de lui, les bras ouverts pour accueillir ton visiteur céleste ?

Ou devais-tu changer d'habits avant de le laisser entrer ? Ou cacherais-tu quelques illustrés (brochures) avant de mettre la Bible où elle devait être ?

Ou vite éteindrais-tu la radio ou la télé, arrêterais-tu les tourne-disques, en espérant qu'il n'a pas entendu ?

Regretterais-tu d'avoir lancé un mot trop fort et trop hâtif ? Faudrait-il que tu caches ta musique mondaine et que tu la remplaces par quelques recueils de cantiques ?

Pourrais-tu faire entrer Jésus tout de suite ou t'agiterais-tu ? Si le sauveur devait passer chez toi un jour ou deux, je me demande si tu continuerais à faire les choses comme tu les fais toujours, et à dire les paroles que tu dis d'habitude.

Ta vie se poursuivrait-elle jour après jour, comme maintenant ?

Ta conversation quotidienne garderait-elle son rythme habituel ? Trouverais-tu difficile de rendre grâces à chaque repas ? Chanterais-tu les chants que tu chantes et lirais-tu les livres que tu lis ? Lui ferais-tu part des choses dont ta pensée et ton esprit se nourrissent ?

Lui demanderais-tu de t'accompagner partout où tu as fait le projet d'aller ?

Ou peut-être changerais-tu tes plans justes pour un jour ou deux ? Serais-tu heureux de lui présenter tes amis intimes ?

Ou souhaiterais-tu qu'ils s'abstiennent de venir te voir jusqu'à la fin de sa visite ? Serais-tu heureux qu'il reste chez toi définitivement, pour toujours ?

Ou pousserais-tu un soupir de soulagement s'il s'en allait enfin ?

Il serait peut-être intéressant de savoir exactement ce que tu ferais si Jésus-Christ, en personne, venait passer un jour ou deux chez toi ? " (Réalité de la foi digest) 

Frère, si tes réponses sont négatives à ces questions, alors as-tu vraiment été appelé ? Et Puisque c'est Jésus qui appelle pour son service, qui donc sers-tu ? Si tu ne peux recevoir  celui que tu dis servir chez toi ou si tu lui caches quelque chose, alors il ne serait ni ton Maître, ni le Seigneur de ton service  à coup sûr.

 "Plusieurs me diront en ce jour là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors, je leur dirai ouvertement ; je ne vous ai jamais connu, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité" (Mt .22-23).

 Dr Andre CHOUBEU

 

Partager cet article

Commenter cet article

www.fashionforplay.com 10/09/2014 07:41

The sacrifice of Abraham to God is one of the most sensuous sacrifices in the human history. To sacrifice one and only son to God requires some great courage and this shows how he is obedient to God. This is what many other humans do not have.