LE MAVAIS MAUVAIS SERVICE DEVANT DIEU - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

LE MAVAIS MAUVAIS SERVICE DEVANT DIEU

25 Mai 2013 , Rédigé par Dr André CHOUBEU

LE MAVAIS MAUVAIS SERVICE DEVANT DIEU

Le Mauvais Service devant Dieu

Introduction

De tout temps, Dieu veut un homme qui fera sa volonté (Esaïe 6.8-13).

Ce service est souvent fait de manière si incomplète qu’il finit par être une source de malédiction que de bénédiction (Jér 48.10).

Que de fois, nous avons attendu la bénédiction et la malédiction est venue parce que nos mauvais actions ou plutôt le mauvais service devant Dieu ont poussé l’auteur des bénédictions à maudire celles que nous avions (Mal 2.1-2) Avons-nous souvent demandé pourquoi ?

Plutôt, nous nous sommes mis à maudire Dieu, à le juger, à le placer sur le banc des accusés et finalement nous sommes mis à convoiter, finissant toujours à nous méprendre envers ceux qui par leur vie intègre ont bénéficié de la grâce de Dieu.

Alors que l’église était prospère, le diable comme il tua Abel pour introduire le crime dans la création charnelle, il en fit encore ici au commencement d’une autre histoire, celle de la nouvelle création. De nombreux Ananias et Saphira n’existent-ils pas à l’Eglise de nos jours ? En effet, jusqu’où leur faute a-t-elle été grave ?

Ananias et Saphira :

Ce n’est pas en vain qu’il est écrit : « Mais si vous n’agissez pas ainsi, vous péchez contre l’Éternel ; sachez que votre péché vous retrouvera » (Nombres 32.24). Leur péché et ses conséquences :

  1. Faux calcul : Ils se sont convenus pour faire une mauvaise équation mathématique sur le dos de l’Eternel. Dieu hait les faux poids et les fausses balances (Prov 11.1).

«Malheur aux fils rebelles, –– Oracle de l’Éternel, Ils tiennent conseil sans moi Et contractent des alliances sans mon Esprit, Pour accumuler péché sur péché ! » (Esaïe 30.1).

  1. Orgueil : Ils ont vu que Joseph surnommé Barnabas (fils d’exhortation) a vendu un champ et donné le prix aux Apôtres ; cela a été hautement apprécié, et ils ont voulu défier ce modèle unique pour s’inscrire aussi sur le tableau d’honneur. Les compétitions, les courses aux titres, les luttes d’influence ne bondent-elles pas nos milieux dit évangéliques ? Dans plusieurs de nos églises ne devient-on pas Anciens, Pasteur et que sais-je à la hauteur de notre offre, fonction de notre bourse bien garnie ? Petit argent, petit titre. Grosse somme, on fabrique même des titre. C’est ainsi que dans une église, j’ai vu un homme bien qui avait sérieusement financé. Après mûre réflexion, le Pasteur dit, en li donnant un titre il fera encore plus. Alors, on le consacra « Sacrificateur » et il fit pour la circonstance, un banquet royal, mais pour la gloire de qui ?
  2. Imitation : Comme Joseph a fait, pourquoi pas nous aussi ? Alors, nous serons bien vus par les Apôtres et les frères. Nous serons pris pour modèles et jouiront d’une grande popularité. N’est-ce pas fameux ? Oui, mais pas pour Dieu.
  3. Duplicité : les deux se sont entendus pour user d’artifices de tromperie, pour faire double jeu.
  4. Complicité : Ils se sont entendus pour mentir étant chacun convaincu qu’ils agissent mal.
  5. Mensonge : Ils se sont entendus pour mentir de manière bien délibérée.
  6. Fourberie : Les deux n’ont pas eu un cœur juste pour agir droitement devant Dieu. Ils ont manqué d’intégrité et corrompu leur voie
  7. Préméditation du mal : Leur péché n’est pas le fait d’une attaque démoniaque, mais d’une réflexion préalable sur le mal et la manière de s’y prendre.
  8. Ruse : Les deux s’entendent pour agir devant les frères comme s’ils étaient des vrais saints, justes dans leur action alors qu’au fond d’eux-mêmes ils savent qu’ils mentent. Ils sont conscients qu’ils cachent quelque chose aux autres.
  9. Vol : Ce qu’ils ont consacré à Dieu, ils le retiennent injustement, mentant contre la vérité. Ils tombent sous le coup du parjure que décrit Zacharie 5.1-4
  10. Hypocrisie : Du fond d’eux-mêmes, ils sont convaincus du péché, mais, se cachent derrière le faux, simulant passer pour des hommes intègres, loyaux et obéissants, qui aiment la Communauté.
  11. Doute : Ils ne sont pas certains du lendemain, ne croient pas en Dieu et se disent «Et bien, si demain, rien ne va plus, alors, que ferons-nous» ? Oui, on se servira de ce que nous avons retenu pour continuer à subsister alors tant pis pour ceux qui ont tout donné.

13. Incrédulité : Ils ne croient pas à la puissance de Dieu.

Ils mettent en cause la toute puissance de Dieu et ne le croit pas capable de les préserver au mauvais jour.

14. Confiance en soi-même : Ils croient que leur raisonnement est le meilleur et que Dieu a tort.

  1. Blasphème : Ils ont menti au Saint-Esprit qui sonde les cœurs et les reins connaissant toute la vérité (Deut 29.29)
  2. Refus de la vérité : La vérité consistait à vendre et à donner tout le produit de la vente comme l’avait fait Joseph.
  3. Egoïsme : Ils ont bénéficié des biens des autres, maintenant, ils cachent les leurs. Alors au mauvais jour, quand rien n’ira plus, et que les autres se lamenteront, nous serons heureux pouvaient-ils se dire.

18. Escroquerie : Ils veulent continuer à profiter des autres comme avant, même après avoir caché une partie de leur vente, se faisant comme nécessiteux alors qu’ils avaient une réserve. La mentalité de pauvre.

  1. Endurcissement : Lorsqu’ils sont interrogés, le Saint-Esprit insiste sur le prix pour bien les ramener à sentir leur péché et se repentir, mais ils s’endurcissent volontairement pour la mort.

Conclusion :

Alors que l’Eternel venait de poser un nouveau fondement, celui de l’Eglise, les deux deviennent les instruments du malin pour semer le premier scandale, la première abomination de façon non physique, mais spirituelle. Très subtilement, Satan a cru que ce péché causé dans u angle spirituel serait invisible comme au temps de la loi où seul le péché visible était condamné.

Saphira et Ananias constituent les deux premières gangrènes de la communauté naissante.

Dans l’histoire biblique, tout mauvais service devant Dieu entraînait la mort physique :

  • Les deux fils d’Aaron, Nadab et Abihu meurent pour avoir offert un feu étranger à Dieu. Le feu de la colère de Dieu sortant du trône, les a consumés.
  • UZZA meurt frappé par l’Eternel pour avoir voulu soutenir l’arche alors qu’il n’était pas qualifié pour le service de Dieu.

Comment faisons-nous notre service devant Dieu ?

Nous abordons la fin d’année et quelques jours seulement nous séparent de 2011, ne serait-il pas judicieux de s’arrêter un instant et faire le bilan ?

Dr André CHOUBEU

Partager cet article

Commenter cet article