Le blog de Dr André CHOUBEU - - Enseignements bibliques - Etudes bibliques - Conseils bibliques - Cours de Formation en théologie - Réponses aux questions bibliques
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

Articles récents

Les bases d'une église selon le Nouveau Testament (1)

2 Septembre 2012 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

Cathedrale_Bourges_v2.jpg

H. Lüscher

Le but de nos études est de faire connaître et comprendre (Ps. 82, 5) les pensées de Dieu révélées dans sa Parole, afin de vivre dans la lumière. Dans un monde où Satan règne pour obscurcir la vérité, voire même la cacher, il importe que le juste - sauvé par la foi en Jésus-Christ - connaisse «les fondements» de la vérité divine.

Les lignes suivantes ne veulent être qu'un canevas de «la saine doctrine», telle que la Parole de Dieu nous la montre. Cet enseignement est à la fois christologique (Mat th. 7, 28; 1 Cor. 2, 1-2) et apostolique (Actes 2, 42) ; il comprend l'ensemble des vérités divines.

I L'INSPIRATION VERBALE DE LA BIBLE

La pierre de touche de tout ce qui suit est la doctrine de l'inspiration des Ecritures. «Toute Ecriture est inspirée de Dieu» (2 Tim. 3, 16). Nous possédons aujourd'hui suffisamment de preuves, devant lesquelles tout homme sincère doit s'incliner. La Bible est la révélation de Dieu à l'égard de l'homme. Ce n'est pas un livre ecclésiastique quelconque, ni un ouvrage symbolique ou philosophique. C'est simplement «la Parole de Dieu» qui ne se laisse pas discuter. Des hommes de Dieu, poussés par l'Esprit, rédigèrent les 66 livres de cette divine Bibliothèque (2 Pi. 1, 21 ). Tout en gardant leur caractère et leur personnalité, ils furent de simples véhicules utilisés pour transmettre intégralement les pensées divines. C'est un miracle et un miracle ne s'explique pas. On peut l'accepter ou le rejeter; mais le fait est là.

Il LA TRINITÉ DE DIEU

Il en est de ce terme comme d'autres: la doctrine de la trinité de Dieu se trouve clairement révélée dans la Bible, bien que cette expression n'y soit pas mentionnée. Lucien déjà, rhéteur et philosophe grec du 2me siècle, fait confesser le chrétien dans son «Philopatris»: «le Dieu exalté ...Fils du Père, Esprit procédant du Père, l'Un d'entre les Trois et Trois d'entre Un.» Le terme même fut employé formellement pour la première fois lors du synode en 317 à Alexandrie.

Cela ne signifie rien d'autres que tri-unité. La déité est une trinité, une unité qui possède 3 personnes distinctes ayant la même vie et la même essence.

L'ANCIEN TESTAMENT

Nous y voyons une révélation progressive qui trouve sa complète manifestation dans le Nouveau Testament. Des allusions claires et sans équivoques devaient ouvrir les yeux des personnes pieuses du temps du Seigneur.

Gen. 1,1: «Au commencement Dieu.» Ce terme «ELOHIM» est au pluriel et Moïse l'emploie quelque 500 fois. A remarquer qu'à chaque reprise le verbe qui l'accompagne est au singulier, ce qui prouve bien l'unité dans la pluralité des Personnes de la Déité. 
Gen. 1,26: «Et Dieu dit: Faisons l'homme selon notre ressemblance» 
Gen. 3, 22: «Voici l'homme est devenu comme l'un de nous» 
Es. 48, 16: «Le Seigneur l'Eternel» - Dieu le Père 
«m'a envoyé» - Dieu le Fils 
«et son Esprit» -Dieu le Saint-Esprit 
Zach. 12, 10: «Et je répandrai» -Dieu le Père 
«un esprit de grâce» - Dieu le Saint-Esprit 
«ils se lamenteront sur lui» -Dieu le Fils

LE NOUVEAU TESTAMENT

Il dévoile clairement cette vérité et nous confirme que la déité se compose de 3 Personnes: Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint- Esprit (Mat th. 28, 19; Jean 1, 1; 5, 3-4; 8, 54).

La trinité de Dieu est déjà engagée lors du baptême du Seigneur (Mat th. 3, 13-17). On ne peut, à ce sujet, s'exprimer plus clairement que le Seigneur le faisait dans Jean 14, 16-26: «Mais le Consolateur, l'Esprit-Saint (3ème Personne) que le Père (1ère Personne) enverra en mon nom (2ème Personne).»

La grande bénédiction apostolique nous laisse «la grâce du Seigneur Jésus-Christ», «l'amour de Dieu» et «la communion du Saint-Esprit» (2 Cor. 13, 13).

D'ailleurs, l'homme lui-même est une trinité composée de l'esprit, de l'âme et du corps. Il est attaqué par une autre trinité: le monde autour de lui, la chair en lui, et le diable au-dessous de lui. La loi du péché en lui est également représentée par une trinité:la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l'orgueil de la vie. Et, enfin, il peut être sauvé par la trinité divine: Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit.

III JÉSUS-CHRIST

1. Sa Divinité

Jean 1, 1-3 suffirait pour établir cette vérité bénie: 
Au commencement était la Parole» (le Verbe dans son existence éternelle) et la Parole était auprès de Dieu» (le Verbe dans son existence personnelle) et la Parole était Dieu» (le Verbe dans son essence divine) 

2. Son incarnation

Il est «Dieu manifesté en chair» (1 Tim. 3, 16). Ce mystère, dans lequel même les anges désirent plonger leurs regards, nous a été révélé. Les 7 degrés de son abnégation nous sont donnés en Phil. 2, 7-9. Aucune difficulté n'est inconnue du Seigneur qui a été tenté comme nous; Il peut donc nous accorder miséricorde et secours au moment opportun (Hébr. 4, 15-16). Ami qui souffres, confie-toi en Lui, car son nom est «Merveilleux».

3. Son Oeuvre rédemptrice 

Rom. 4, 25 dit: «Jésus, notre Sauveur, lequel a été livré pour nos fautes et a été ressuscité pour notre justification». 
L'Ancien Testament y fait continuellement allusion (Ex. 12, Ps.22, Es.53). 
Les Evangiles en sont la réalisation 
Les Actes le proclament 
Les Epîtres l'expliquent 
L'Apocalypse, enfin, décrit la destruction de ceux qui ont rejeté cette œuvre. 

(à suivre)

Lien : www.promesses.org

 

Voir les commentaires

LA CONSECRATION OU LA VIE DE DISCIPULAT DE JOSUÉ

1 Septembre 2012 , Rédigé par La Bonne Nouvelle Enseignement Biblique

LA CONSECRATION OU LA VIE DE DISCIPULAT DE JOSUÉ

LA CONSECRATION OU LA VIE DE DISCIPULAT DE JOSUÉ
http://www.123siteweb.fr/Dr-Choubeu/116589873

Voir les commentaires

LE GOUVERNEMENT DU MONDE DES TENEBRES

1 Septembre 2012 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

Le-Dragon.jpg

Une étude attentive du livre d’Apocalypse 13 ressort que dans un but de falsification de la vérité révélée, le diable a établi une trinité non sainte comme celle unissant le Père, le Fils et le Saint-Esprit en un, mais une trinité diabolique constituée alors du Dragon, de la Bête et du Faux Prophète. De cette découverte, nous comprenons que Lucifer, appelé aussi Serpent, Serpent ancien, dragon, C’est ainsi que nous ressortons d’une étude faite dans le domaine ésotérique les  aspects occultes, initiatiques, mystiques, secrets, cabalistiques, isolés et obscurs du système infernal qui orchestre le mystère de l’iniquité. 

Il y a près de vingt ans, la découverte d’un document dévoilant certains esprits et leurs activités contre l’église et les croyants m’avait enrichit. Je vous reproduit ici un extrait de ce livre que j’ai malheureusement perdu avec toutes les transactions caractérisées par les hauts et les bas de la marche avec Christ.

Les princes de l'enfer :

  • Satan - (Hébreux) l'adversaire, l'opposant, l'accusateur, Maître du feu, le sud.
  • Lucifer - (Romain) porteur de lumière, porteur de la connaissance, l'air, l'étoile du matin, l'est.
  • Bélial - (Hébreux) (bel-ial, seigneur du vent) sans maître, la terre, l'indépendance, le nord.
  • Léviathan - (Hébreu) le serpent des profondeurs, l'eau, l'ouest.
  • Belzébuth – (Hébreux, Chaldéen, Syro phénicien, etc.) nom donné à Satan signifiant « seigneur des mouches)
  • Astarot -  il est chargé dans la sphère infernale de répandre son esprit partout dans l’option de séduire et induire les hommes dans l’égarement et dans l’erreur.

LES MEMBRES DU GOUVERNEMENT SATANIQUE (esprits supérieurs) :

  • Lucifuge Rofocale : Ce prince parmi plusieurs esprits sataniques, possède la puissance diabolique pour octroyer et contrôler les richesses injustes. Sa main assure le contrôle et la gestion de toute richesse qui a d’autres sources que Dieu le Père céleste, Créateur de toute chose. Il inspire la cupidité, les gains sordides, le désir de possession des biens du monde au détriment de Christ, véritable richesse de Dieu pour l’homme. Le contrôle du « Trésor caché » et méthodes de dépenses de l’argent inique qu’il donne fait de lui le patron des « vivre heureux, mourir jeunes ». Tu auras tel montant chaque jour, mais, tu dépenseras uniquement dans la boisson, le sexe, etc., pourra-t-il dire à ses sujets. Toujours plus tard, il faudra donner des vies humaines en compensation.

Nous pouvons lire : « Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d'elle, parce que personne n'achète plus leur cargaison, cargaison d'or, d'argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d'écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d'objets d'ivoire, de toute espèce d'objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre, de cinnamome, d'aromates, de parfums, de myrrhe, d'encens, de vin, d'huile, de fine farine, de blé, de boeufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d'âmes d'hommes » (Apoc 18.11-13).

      Certains des agents du Lucifuge Rofocale donne des billets ou pièces d’argent qui, introduit dans le coffre ou caisse, fait disparaître toute valeur monétaire qui s’y trouvait.

  • Satanachia : Ce démon détient de Lucifer, la puissance de soumettre à lui toute femme et toute fille dans le but de les utiliser pour accomplir ses desseins iniques dans les foyers, les églises et autres domaines par la séduction, le sexe, l’humiliation, la destruction, le pouvoir financier et autres. Il introduit les modes.
  • Venus : Travaillant sous Satanachia, son but premier est d’asservir les hommes et les femmes par le spectre du syndrome « beauté ». Dans son secteur qui se veut très prospère, il œuvre puissamment pour ramener par la mode, des êtres complets en soi-même selon le plan divin de la création à des simples objets, masque à peindre, parfois sur le cou desquels il faut pendre des grelots que l’on peut vulgairement appeler chaînettes ou chaînes, des peinture multicolore sur les lèvres, les paupières, la chevelure synthétique et autres, sans oublier les vernis à ongle.

Cet avertissement biblique est assez clair pour faire comprendre ce que Dieu veut et désire. 750 ans avant Jésus Christ, comme d’aujourd’hui encore le comportement féminin désolant était à la mode. Lisons plutôt ce qu’avait écrit le Prophète :

 « L'Éternel dit: Parce que les filles de Sion sont orgueilleuses, Et qu'elles marchent le cou tendu Et les regards effrontés, Parce qu'elles vont à petits pas, Et qu'elles font résonner les boucles de leurs pieds, Le Seigneur rendra chauve le sommet de la tête des filles de Sion, L'Éternel découvrira leur nudité. En ce jour, le Seigneur ôtera les boucles qui servent d'ornement à leurs pieds, Et les filets et les croissants; Les pendants d'oreilles, les bracelets et les voiles; Les diadèmes, les chaînettes des pieds et les ceintures, Les boîtes de senteur et les amulettes;  Les bagues et les anneaux du nez;  Les vêtements précieux et les larges tuniques, Les manteaux et les gibecières; Les miroirs et les chemises fines, Les turbans et les surtouts légers.  Au lieu de parfum, il y aura de l'infection; Au lieu de ceinture, une corde; Au lieu de cheveux bouclés, une tête chauve; Au lieu d'un large manteau, un sac étroit; Une marque flétrissante, au lieu de beauté » (Esaïe 3.16-22). 

La mode, en fait réduit son adepte à une forme d’esclavage qui non seulement l’assujettie moralement, mais aussi financièrement que spirituellement. Des exemples sont légions : Je connais une femme qui était fonctionnaire et qui occupait un poste juteux selon le langage du monde. Lorsque celle-ci entrait à la douche, elle y passait pas moins de trois heures.  Des heures étaient consacrées à la position couchée dans la baignoire pour que les produits pénètrent dans la peau ; parce que hier il y avait tel vernis, il fallait le changer aujourd’hui. Le rouge à lèvre dont certaines marques selon les dernières analyses médicales, est cancérogène avec les pléiades de vernis, points brillants sur la peau ou la joue, les phares tant sur les sourcils que sur les cils, les tatouillages sur la peau, les bijoux parfois caractérisés par des insignes occultes transforment la belle créature divine qu’est l’homme en véritable masque fabriqué par l’homme. Toutes ces prétendues modifications de l’être humain créé merveilleux (« Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes oeuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien». Psaumes 139.14)  est une insulte à Dieu. 

De plus, la mode restreint l’homme à l’obligation de compromission des conditions qu’impose la mode : la robe poisson dessine le corps de la femme et la contraint à voir ses actions et gestes limités. Certaines femmes ou filles à cause de la mode ne peuvent ni monter, ni s’asseoir convenablement derrière une moto même pour une mission évangélique. Certaines modes réduisent son sujet à un modèle scaphandrier, exposant toute son intimité et l’exposant au péché. Toute empreinte de l’ennemi sur l’homme établi une preuve d’appartenance et l’expose à la malédiction divine. Une femme vêtue à la mode prostituée, malgré sa position matrimoniale ou d’âge sera traitée comme son accoutrement le demande. Jésus l’a si bien dit : « Car c'est du dedans, c'est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme » (Marc 7.21-23).

  • Agaliarept : Il est le chef des espions. Les agents secrets, les hypocrites, les sournois, les malicieux, les rusés ; tous ceux qui ont la duplicité, qui méditent le mal en secret sous toutes ses formes, ceux qui sèment la calomnies, les faux bruits, les médisances, les mensonges et autres, sont des ouvriers de ce démons. Il devient très facile de discerner que les murmures, les plaintes, les grognes intérieures, les haines, les jalousies, les esprits de vengeance et tout ce qui se fait dans les ténèbres, en cachette sont ses orchestrations pour semer la division. Les politiciens de ce monde sont fortement influencés et inspirés par lui. Diviser pour mieux régner (Jacques 3.13-18).
  • Fleurety : Il est el maître des ouvrages nocturnes. Toutes les activités nocturnes sont de son ressort et soumises  à son contrôles. La sorcellerie, les devins, les incantations, les sorts, les conjurateurs, les aviateurs nocturnes, les ouvrages occultes, l’exhumation, les hommes qui se transforment en animaux, ceux qui dorment ou font des pratiques aux cimetières, les fausses prophéties, les rivalités et clivages, l’aveuglement spirituel, le désordre spirituel sont sous ses commandes. Il agit comme un prince des ténèbres, fait tomber les grêles, produit les catastrophes et les tonnerres pour la destruction des hommes qu des objets.
  • Sargatanas : Il est selon ses fonctions, décrit comme un fidèle exécutant des ordres sataniques. Il rend invisible ou produit le déplacement astral. Il encourage la vie chrétienne douteuse, les confessions confuses, frauduleuses et mensongères ; il pousse les croyants à la justification énergique pour voiler leur faiblesse et forfait. Il pousse à la compréhension erronée pour semer la confusion et occasionne la position défensive du coupable pour mieux le retenir dans le mal et le détruire progressivement. Il crée les mauvaises doctrines et empêche la proclamation de la vérité par des faux prétextes. Il introduit le découragement, la basse estime de soi, le complexe pour l’amener à des fausses conceptions, à la mauvaise doctrine, à la distraction, à la routine et à la divagation spirituelle. Loin des actions de la foi, il occasionne les calculs, les soupçons et entraîne dans les détours. Il conduit à plaire aux hommes plutôt qu’à, leur faisant chercher la faveur humaine au mépris de la sainteté t la crainte de Dieu.
  • Nébiros : Il veille sur le  trône satanique avec aussi la charge de saisir les rebelles à Lucifer pour les torturer  parce qu’il est responsable de la défense et de la sécurité. Comme les esprits méchant dans les lieux célestes, il a l pouvoir de faire du mal à qui il veut en provoquant des attentats, le terrorisme. Chargé de porter des grands coups à l’œuvre de Dieu et des Serviteurs de Dieu fidèles, il a hâte de détruire. Il pousse ses  victimes à la célébrité, à la glorification de soi, à la cupidité d’honneur. Semant l’orgueil, il enseigne la maîtrise de toutes sortes de végétaux, de métaux et de minéraux. Nébiros enseigne l’orgueil, met un esprit d’invention des armes de destruction massive dans les hommes, provoque des sacrifices humains, enseigne la divination, l’horoscope, la science occulte, la nécromancie, la magie et enrôle des serviteurs pour Satan.

(Extrait du livre non publié intitulé ‘‘Les démons et les activités démoniaques’’)

Dr André CHOUBEU

Tel. 79 44 33 33

Voir les commentaires

L’APPROPRIATION DES BENEDICTIONS PERDUES

30 Août 2012 , Rédigé par La Bonne Nouvelle Enseignement Biblique

L’APPROPRIATION DES BENEDICTIONS PERDUES

L’APPROPRIATION DES BENEDICTIONS PERDUES
http://dr-choubeu.over-blog.com/

Voir les commentaires

L’APPROPRIATION DES BENEDICTIONS PERDUES

30 Août 2012 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Etudes Bibliques

L’APPROPRIATION DES BENEDICTIONS PERDUES  

Introduction :0617.jpg

De plus en plus la marche aussi bien que les actions de la foi authentique manquent parmi le peuple de Dieu. L’intelligence a totalement pris la place de l’intuition en sorte que la direction divine n’est plus le propre de plusieurs. Les yeux, les sentiments, les émotions, la convoitise des yeux, de la chair et de la vue sont les principes directeurs de la vie de plusieurs. L’exemple des actes de foi d’Abraham pour la conquête de Canaan des les premiers jours de son arrivée  dans ce territoire étranger nous inspire et nous interpellent.

Lorsqu’Abraham arriva au pays de Canaan, il reçut la visitation de Dieu qui lui rappela l’accomplissement de sa promesse par le don de la terre à lui et à sa descendance. Il dut d’abord détruire en lui l’autel de la désobéissance sur lequel il avait sacrifié depuis des années demeurant loin de la bénédiction de Dieu. Il s’était dès soumis à son père dès la réception de la révélation divine pour le départ sur Canaan. Ainsi, il perdit bien des années en route jusqu’au jour, où la mort de son père le détacha enfin de ce lien d’insoumission à la volonté parfaite de Dieu. 

Arrivé, à Canaan, il traversa le pays jusqu’à Sichem (épaule), jusqu’au chêne de Moré (qui enseigne, fertile). Après la confession pour ôter le fardeau qui pesait sur ses épaules, Abraham a certainement détruit l’autel idolâtre des Cananéens pour bâtir un autel saint à l’Eternel.

L’histoire des deux autels bâtis par Gédéon, nous donne une illustration qui nous conduira à mieux saisir la portée et l’importance de sacrifier de manière sainte sur un autel saint. En effet, après sa rencontre avec Dieu, Gédéon avec précipitation et dans un zèle charnel, bâtit, un autel à l’Eternel. Cet autel ne plus point à Dieu. Dans la nuit, Dieu lui demanda de renverser l’autel qu’avait érigé son père en faveur de Baal, et après quoi, il lui bâtirait un autel sur lequel le sacrifice sera agréé. Dans les maisons que nous habitons, sur les terrains que nous occupons, des autels invisibles avaient été bâti en l’honneur de Satan, des sacrifices divers y ont été faits. Le premier autel de Gédéon plaçait l’Eternel au même rang que Baal Juges 6.24-25). Or l’Eternel ne peut donner sa gloire à un autre, ni son honneur aux idoles. 

Ces autels invisibles, ces sanctuaires, ces signes cabalistiques, ces pentagrammes, ces divinités territoriales doivent être par la foi au nom de Jésus Christ renversés, détrônés et chassés. 

1.   Bâtir un autel saint à l’Eternel : Rebâtir par la foi un autel saint à Dieu en invoquant le nom de Jésus Christ. Elie le prophète bâtit un autel à Dieu en plaçant douze pierres qui représentent les douze tributs d’Israël avant d’offrir le sacrifice (1 Rois 18). 

1er autel d’Abraham (Genèse 12.6-7) : Autel d’appropriation : 

Abraham est arrivé là où devait avoir lieu sa bénédiction. Il confesse la possession du lieu. Il s’acquiert par la foi de la promesse de Dieu et dès lors, le pays est devenu le sien et celui de sa descendance à perpétuité. Gédéon le fit aussi (Juges 6.25-26).

Dans nos vies, nous avons encore des mauvaises plantes qui n’ont pas été plantés par Dieu  et les déraciner : « Tout arbre que mon Père céleste n’a pas Lui-même planté sera arraché (déraciné) » (Mt 15.13). Le zèle amer, la mauvaise onction, la puissance qui n’est pas de Dieu, la rébellion, la paresse, les luttes d’influences, la manipulation, la domination, l’intimidation, les faux enseignements, les fausses prophéties, les fausses doctrines et pratiques, l’évangile de la prospérité … Si une personne a épousé une femme qui était consacrée au diable, aux esprits, il faut détruire les autels où elle avait été consacrée, prophétiser sur ces méchants esprits, l’arracher et la consacrer à Dieu. Ceux qui sont nés dans les foyers polygames sont voués à l’esprit de ruse, d’hypocrisie, de violence, de la malice, de la dissimulation. Les notables ont l’esprit d’orgueil, de trahison, du trafic d’influence, la suffisance. 

Ceux qui dans leur passé s’étaient attachés pratiques occultes dans les sectes ont dressé des autels secret, observé des rites initiatiques et autres qui s’ils ne sont pas brisé, constituent des handicaps qui sans cesse perturberont leur vie spirituelle.

Ici, nous considérons attentivement dans nos vies, tout ce qui y existe en opposition à la pensée de Dieu. 

Les déraciner : dans le ministère, de nos vies, de nos ministères, de l’église, de nos maisons, de la vie des Serviteurs de Dieu, de la vie des frères et sœurs, de nos enfants, de nos maris, de nos épouses, dans notre quartier, de notre pays. 

2ème autel d’autel d’Abraham: Autel de consécration : 

« Puis il leva son camp pour se rendre dans la région montagneuse à l’Est de Béthel ; il établit son campement entre Béthel, à l’Ouest et Aï, à l’Est. Il y construisit un autre autel à l’Eternel et le pria. Ensuite, Abraham repartit vers le Sud, d’étape en étapes, il régna le Néguev ». (Gen 12.8-9)

Abraham s’étant approprié par la foi du territoire qui lui appartenant de par la promesse de Dieu, en devint par propriétaire. Il est entré en présence de Dieu à Béthel (maison de Dieu) et a prié. N’est-il pas écrit : « Ma maison s’appellera maison de prière » ? 

Abraham pria pour adresser tous ses besoins à Dieu qui l’exauça. Il alla jusqu’au désert du Néguev en régnant comme propriétaire des lieux. La bénédiction l’accompagna et le désert devint une bénédiction. Ici, nous prophétisons sur notre possession, ordonnant ce que nous désirons et cela s’accomplira : « Alors, l’Eternel me dit prophétise à l’adresse de l’Esprit : Prophétise et dis à l’Esprit : « Voici ce que déclare le Seigneur, l’Eternel : l’Esprit, vient des quatre coins du ciel et souffle sur tous ces morts pour qu’ils revivent ». 

Prophétie sur : nos bénédictions volées, le Ministère, nos ministères, nos vies, nos enfants, les mauvais caractères dans la vie des nôtres. 

3ème Autel d’Abraham : l’Autel d’Adoration 

« Lève-toi, parcours le pays en long et en large, car je te le donnerai. Alors Abraham déplaça son campement et vint se fixer près des chênes de Mamré aux environ d’Hébron et il bâtit là un autel à l’Eternel » (Genese 13.17-18).

Après le retour béni du pays d’Egypte, Abraham devient uni, en communion avec Dieu en s’installant à Hébron (Union, liaison, communion). Ainsi, il est fixé dans la vigueur, la prospérité ce que signifie Mamré (village). 

Que faire maintenant pour se repositionner par rapport à Dieu ? 

Identification du mal : Retourner aux origines et relever tous les aspects où nous avons été par nos parents impliqués dans la malédiction. Recenser les fausses alliances, les fausses fondations, les dettes, le pardon non accordé ou refusé

Faire la restitution au possible des objets ou choses que l’on détient injustement

Dénoncer et renoncer ces pratiques : Après les avoirs recensés, on considère leur négativité dans les vies, et on les refuse.

Confesser : Puisque nous sommes nés dans le péché, confessés un à un ces péchés. Révoquer et se délier de ses péchés et leurs conséquences : Prière autocrate pour détruire l’impact de ses péchés dans nos vies et dans la vie des générations à venir.

Destruction des autels étrangers : « Une terre ne devra jamais être vendue à titre définitif car le pays m’appartient et vous êtes chez moi des étrangers et des émigrés. Dans tout le pays que vous aurez en possession, vous garantirez le droit de rachat des terres » Lévitique 25.23-24). « La terre et ses richesses appartiennent à l’Eternel. L’univers est à Lui avec ceux qui l’habitent (Psaumes 24.1). Voici, à l’Eternel, ton Dieu, appartiennent les cieux et les cieux des cieux, la terre et tout ce qu’elle renferme » (Deutéronome 10.14).

Les premiers habitants ont toujours souillé la terre ou le lieu sur lequel ils ont vécu. Plusieurs maisons, propriétés ou héritages qui nous ont été légués par nos ancêtres, les premiers occupants, ont souvent été le théâtre des pratiques occultes diversifiées, des meurtres, des scandales sexuels, rites, rituels, orgies à caractères mystiques et bien d’autres.

 Chaque village a un nom, une histoire, une signification qui constituent sa fondation

Dr. André CHOUBEU

 

Voir les commentaires

LE GOUVERNEMENT DU MONDE DES TÉNÈBRES

29 Août 2012 , Rédigé par La Bonne Nouvelle Enseignement Biblique

LE GOUVERNEMENT DU MONDE DES TÉNÈBRES

LE GOUVERNEMENT DU MONDE DES TÉNÈBRES
http://www.123siteweb.fr/Dr-Choubeu/116589870

Voir les commentaires

LE SCHEMA DU COMBA SPIRITUEL SELON EPHESIENS 6.12 ...

29 Août 2012 , Rédigé par La Bonne Nouvelle Enseignement Biblique

LE SCHEMA DU COMBA SPIRITUEL SELON EPHESIENS 6.12
...

LE SCHEMA DU COMBA SPIRITUEL SELON EPHESIENS 6.12
http://dr-choubeu.over-blog.com/

Voir les commentaires

L’IMPACT DU NOM D’ORIGINE

26 Août 2012 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

L’IMPACT DU NOM D’ORIGINE 

La signification du nom personnel, du village ou de la tribut a toujours été un point essentiel sur lequel Satan et ses mauvais esprits s’appuient pour faire des réclamations dans nos vies. Que signifie notre nom et à quelle circonstance nous l’a-t-on donné ? Ces choses peuvent infecter ou influencer notre vie. Chaque nom a une signification et peut jouer dans la vie d’un individu. Celui dont le nom signifie ‘vaurien’ ne vaudra rien dans sa vie. Satan s’appuiera sur la signification de son nom pour faire des réclamations dans sa vie.

Définition : Le mot nom en hébreux a une variante très significative. shêm (shame) qui tire son origine sans doute de shâmayim  shâmeh (shaw-mah'-yim, shaw-meh') et de śûm  śîym (soom, seem) exprime une idée exact de perception et de position, une appellation comme une marque ou mémorial d’une individualité, impliquant l’honneur, l’autorité, le caractère se reflétant à l’origine céleste que l’intéressé est sensé revêtir. Cette application de nom (śûm  śîym) a un impact profond dans son aspect littéral (c’est-à-dire exact), figuré (c’est-à-dire symbolique, métaphysique), par déduction et concerne ou apporte la sagesse, la charge, la considération, la détermination, la distinction, la disposition la prédisposition dans l’appel du nom.

 255356_356055081136502_466083710_n.jpgQuelques noms bibliques et leurs influences sur les personnes qui les portaient :

-         Abel : signifie « souffle, vapeur ». conséquence : brièveté de sa vie (Gen 4.2)

-         Abijam : appelé Abija dans le livre de Chroniques et Abia dans Matthieu 1.7, Abijam signifie « la mère est mon père ».

Selon 1 Rois 15.1, la mère d’Abijam s’appelait « Maaca », ce qui veut dire « oppression ». Elle était la fille d’Absalom, cet homme fils du roi David qui se révolta contre son père au point de coucher avec les femmes de son père en public. Le père d’Abijam était « Roboam » qui veut dire « qui agrandi le peuple ». Roboam par alliance de mariage, épousa l’esprit d’oppression par le lien de nom de sa femme et oppressa ainsi  le peuple qui, au lieu de s’agrandir fut plutôt divisé.

Abijam a poursuivi le combat d’oppression contre les 10 tributs d’Israël qui étaient en désaccord avec Dieu et fit périr 50.000 hommes.

-         Acan : signification « trouble ou bien il a causé du trouble ». A la prise de Jéricho, il a convoité et pris pour lui un vêtement irakien, un lingot d’or et l’a caché dans un trou creusé au milieu de sa tente. Cela causa la défaite du peuple de Dieu (Josué 7.1-26).

-         Acor : signification « affliction, tourment ». Ce lieu est l’endroit où Acan et les siens furent brûlés et lapidés (Josué 7.24-26).

-         Agar : signification « émigration, fuite ». Cette esclave de Sara devenue concubine d’Abraham sur imposition de sa maîtresse, devint insoumise, arrogante et ceci causa sa fuite (Genese 16.6) ; plus tard, elle émigra (Genese 21.14).

-         Amassa : signification « fardeau ». Bien que fils de la demie sœur de David nommée Abigaël, il fut chef de l’Armée d’Absalom contre son oncle (roi David). Après la mort d’Absalom, son oncle David, roi d’Israël le pardonna et fit de lui Général d’Armée. Mais quand Schéba se mit à la tête de la rébellion contre David, Amassa reçu l’ordre de tenir l’armée prête en trois jours plus tard. Il fut en retard (1 Rois 2.5, 35).              

-         Azmaveth : signification du nom « la mort est forte ». Le village qui porte se nom est situé à proximité de Jérusalem, près de Guibéa. 42 personnes seulement de ses habitants revinrent de la captivité babylonienne (Esdras 2.24).

-         Baara : signification « stupidité ». Ce nom désigne la femme de Schacharim qui fut renvoyée probablement à cause de la stupidité (1 Chron 8.8).

-         Delila : signification « coquette ». Elle entraîna par sa beauté la chute et la perte de Samson (Juges 16).

-         Balaam : signification de nom « dévorant ». La cupidité de ce prophète l’a poussé à la voracité au point d’être où l’amour du gain l’a poussé à taire volontairement la voix de Dieu, méprisé les avertissements de l’âne qui a parlé ainsi que de l’ange qui lui est apparu (Nbres 22 à 24 ; Josué 13.22). 

-         Barabbas : signification « fils d’un père ». Certainement bâtard, manquant d’encadrement, il est devenu voleur de grand chemin. Il provoqua un soulèvement à la faveur duquel il commit un meurtre (Mt 27.16, 17,20-21).

-         Caïn : signification  « possession, acquisition ». Son état possessif manifesté par la jalousie, la colère, l’insensibilité aux exhortations à combattre le péché, criminel et menteur eut aussi pour conséquence, le non effet de la prise en compte du jugement de Dieu prononcé contre lui.  Au lieu de reconnaître son mal et se repentir, il regarda plutôt la grandeur du jugement, la crainte du châtiment (Genese 4).

-         Ekron : signification « extermination ». La Bible retrace de nombreuses exterminations dont cette ville a été victime (Josué 13.3 ; 1 Samuel 6.16-17).

-         Gomorrhe : signification « submersion ». Cette ville fut submergée dans la perversité et fut submergée par le feu divin de jugement descendu du ciel pour l’anéantir, autre manifestation de la submersion (Genèse 10.19 ; 18.20 ; 19.24-28).

-         Guéhazi : signification « vallée de la vision ». Ce nom exprime la limitation de la vision à cause de la position entre deux montagnes. Cette vision limitée l’a poussé à ne pas voir de a même manière qu’Elisée et pour conséquence, fut frappé de lèpre. Alors que Elisée regardait vers les choses éternelles, se souciant de la volonté de Dieu, les soucis du siècle présent étaient sa préoccupation et il menti, dissimula les choses qu’Elisée refusa, mais qu’il prit en cachette de Naaman (2 Rois 5.14-27).

-         Hénoc (Enoch) : signification « initié, consacré ». Il marcha avec Dieu en consacré, initié des choses de Dieu et fut enlevé (Genese 5.18-24).

-         Ijjon (Ijon) : signification « ville fortifié, ruine ». Cette ville fortifiée d Nephtali fut emparé par Ben Hadad, roi de Syrie à l’instigation d’Asa. Plus tard, Tiglath-Pileser déporta ses habitants et causa ainsi sa ruine (1 Rois 15.20 ; 2 Rois 15.29 ; 1Chron 16.4).

-         Nabal : signification « fou, impie, méchant ». Il se comporta comme l’indique son nom (1 SAM 25.25) et mourut frappé par Dieu (1 SAM 253-39).

La liste serait indéfinie si nous poursuivons l’étude de la conséquence de la signification et l’impact positif ou négatif du nom sur ceux qui les portent.

Dr André CHOUBEU

Voir les commentaires

LE SCHEMA DU COMBA SPIRITUEL SELON EPHESIENS 6.12

26 Août 2012 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

 

Je reprends ici le tableau illustrant le combat spirituel que j’ai pris à la page 51 de mon livre intitulé ‘‘Les Lois de Malédictions causées par les Fausses Fondations’’ :

Tableau d’Ephésiens 6.12.

Par sa conversion, le croyant libéré des dominations est emporté spirituellement et assis en Christ dans les lieux célestes

        Le croyant lors de sa conversion est élevé et assis en Christ dans les lieux célestes (Eph 1.20). La haine du diable se déclenche donc contre lui par toutes sortes de subterfuges et stratégies pour le renverser et faire de lui un rétrograde (Mt 13 ; 1 Pierre 5.9 ; Job 1.6-11 ; 2.1-5,7 ; Zach 3.1-2). Il peut aussi passer par un instrument humain pour accuser ou utiliser les circonstances (1Chron 21.1) 

Esprits méchant dans les lieux célestes 

Lorsque le croyant est affaibli dans le combat et qu’une flèche de        l’ennemi l’a atteint, il perd la bonne conscience et l’œil spirituel commence à s’assombrir. Il ne perçoit plus les choses avec la simplicité et le même amour qu’avant. Son zèle pour Christ et l’œuvre de Dieu commence à tarir. Il devient dégoûté de certaines choses qu’il faisait hier avec joie. Le vent devient contraire à sa marche dans la foi (Marc 6.48a), Jésus devient pour eux comme un fantôme (Marc 6.49). Il regrette le monde avec ses délices qui commence à le séduire à nouveau (Jacques 1.13-15). L’amour pour Christ refroidit (Apoc 2.1-5). Son chandelier est ôté de sa place. Il tombe alors entre les mains des Princes de ténèbres.      

Apres la défaite spirituelle, la victime est renvoyée aux princes de ce monde de ténèbres

Princes de monde de ténèbres

Psaumes 73.2-14 ; Mal 3.1.6-14 ; 7-10,13-15 ; Eph 5.3-18)

Les Princes de monde de ténèbres multiplient les actions pour refroidir le peu de zèle du croyant qui désormais n’est plus scotché au Saint-Esprit pour rester dans l’environnement de Dieu par sa connexion à la saine Parole. Il devient l’analyste devant l’Eternel et commence non seulement à douter de certaines bonnes attitudes d’hier, mais à se poser la question d’une interprétation équivoque, juste dans le sens de favoriser son adhésion au péché.

Sa position fait de lui un chien qui est tombé dans un piège et n’a plus confiance en personne. Il croit finalement en lui-même et entre dans la suffisance. Les raisonnements, les préjugés, les fausses conceptions, les critiques font de lui un adepte de Janes et Jambrès qui par leur faux enseignement, s’opposèrent à Moïse dans le désert. Spirituellement vaincu dans le combat spirituel par les hordes sataniques envoyés pour détruire sa foi, le croyant amorcé tombe entre les mains des autorités pour accomplir les œuvres de la chair.

Apres la défaite spirituelle, la victime est renvoyée aux Autorités

Autorités

 Les autorités soumettent le croyant spirituellement vaincu à partager les mauvaises compagnies (1 Cor 15.33-34). Il se plaît à la compagnie des méchants et s’allie à la révolte d’Absalom (2Sam 15.1-6) pour contester la vérité et exciter ceux qui chancelle ou hésitent à partager leur débordement de débauche. Il coure partout où il y a un mécontent pour le consolider dans sa mauvaise position. La conscience presque effritée ne le juge plus et s’accomplie sans problème dans sa vie, les œuvres de Galates 5.19-21 ; Rom 1.19-32 ; 2.17-24) 

Apres la défaite spirituelle suivante, il est renvoyé aux dominations

Dominations

Il a oublié la purification de ses anciens péchés (2Pierre 1.9)

Comme le chien, il est retourné à ses vomissures (2Pierre 2.19-21-22)

A la conversion, le croyant est libéré de l’emprise démoniaque, monte s’asseoir en Christ dans les lieux célestes (Eph 1.20)

Retour a la case départ

Un retour à Dieu par sa miséricorde est possible, mais il faut une prise de conscience réelle de son état (Luc 15.11-20).

Conclusion : Que celui qui se croit debout prenne garde de tomber. Qui est sur de lui-même de parvenir.

Nous avons tous besoin de la grâce de Dieu pour maintenir et continuer jusqu’au finish

 Dr Andre CHOUBEU

65818 ABDEM4GTI24KBZJOY44KQT8KVBEVZU 65818 abdem4gti24kbzjo

Voir les commentaires

ENTRER DANS UNE NOUVELLE ÈRE

26 Août 2012 , Rédigé par La Bonne Nouvelle Enseignement Biblique

ENTRER DANS UNE NOUVELLE ÈRE

ENTRER DANS UNE NOUVELLE ÈRE
http://dr-choubeu.over-blog.com/

Voir les commentaires