PILIERS, QUALITES ET TYPES DU LEADERSHIP - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

PILIERS, QUALITES ET TYPES DU LEADERSHIP

24 Juin 2012 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

PILIERS, QUALITES ET TYPES DU LEADERSHIP Quelque soit la définition qu’on donne au leadership, il y a les éléments invariables suivants : qui motive les autres, qui effectue un changement positif, qui est un modèle, qui écoute Dieu. Il ya une différence entre leader et manager : le leader s’occupe des concepts, de l’avenir et le manager des détails, du quotidien. Les leaders peuvent être classés ainsi : - Leadership par traits de tempérament : leader transactionnels (principe du gagne-gagne), leader d’inspiration (suivis à cause de la confiance qu’ils inspirent aux autres), leaders charismatiques (facilement identifiés par les dons) ; - Leadership doué de capacités : pionniers (visionnaires), bâtisseurs, les mainteneurs (stabilisateurs, administrateurs). Il est important de noter qu’un bon leader a un peu de tous les types comme Jésus. Les qualités du leadership Un leader doit avoir le FDE (fidèle, disponible et enseignable) dans la connaissance de Dieu et VERSE (vision, enthousiasme, résultat, sensibilité et endurance, dans la parole de Dieu). Le leader doit être capable de faire face aux conflits et aux défis car les conflits sont normaux et indispensable au leadership. Quatrième partie : Dispositions naturelles au leadership Chapitre11 Découvrez les quatre tempéraments de base - Comprendre ma genèse : chaque individu est le produit de deux facteurs majeurs : le génotype (information reçue des parents) et l’environnement qui donnent les valeurs principales du caractère naturel. Cette réalité est modifiée pour le croyant car s’ajoute le Saint Esprit. L’environnement concerne aussi bien la famille, que l’école ou le lieu de service, la société qui ont un influence particulière sur la personne. Il y a quatre tempéraments de base décrits de différentes manières par plusieurs auteurs mais ce livre adopte la terminologie de Career Pathways: dominant, influent, stable, consciencieux. Type de leadership influent 1/ Qualités du leader influent - Un leadership fondé sur les hommes : émotionnel et capable de compassion - Le leadership oratoire : bon orateur et charismatiques - Le leadership visionnaire : toujours plein d’idées - Le leadership qui délègue : former une équipe - Suivre le courant : spontanés, innovateurs et flexibles - Le leadership charismatique : développe des liens solides avec leurs équipiers - Efficace sous pression : lorsqu’il y a une main puissante qui les presse soit pour rendre des comptes, soit pour un contrôle ou autre. 2/ Faiblesses du leader influent - Décisions émotionnelles : prend des décisions sous l’impulsion du moment qui peuvent s’avérer inappropriées. - Nombreuses visions : conçoit facilement un projet et s’y embarque sans examen minutieux - Une personne épuisée par de nombreuses activités infructueuses - Instabilité : à cause du fait qu’il cherche à plaire aux hommes, il se retrouve compromis dans diverse pratiques pécheresses. Cas de quelques leaders influents bibliques et contemporains : - Pierre : porte-parole du groupe des disciples, spontané (transfiguration), parle sans réfléchir lorsqu’il souhaite construire trois tentes pour rester sur la montagne ; il a fui ses responsabilités et a même entraîné des disciples à abandonner le seigneur. Par la suite, il s’est réengagé pour suivre le seigneur avec zèle. L’influent est un excellent leader dans les domaines où son talent oratoire est nécessaire ; il doit apprendre à s’appuyer sur le Saint Esprit qui affermira son travail. Chapitre 13 Type de leadership dominant 1/ Qualités du leader dominant - Le leader autoritaire : impose sa volonté aux autres - Le leader qui ne pense qu’à son travail : ne se mêle pas aux activités qui ne l’aident à réaliser sa vision - Le visionnaire : il a besoin d’un filtre pour séparer les vrais visions de ses ambitions personnelles - Le leader réactionnaire : il n’est pas proactif - Le leader révolutionnaire : réussit à construire à partir de rien à cause de son endurance, sa volonté et sa ténacité. 2/Faiblesses du leader dominant - L e leader et le culte de la personnalité : aime être apprécié de ses subordonnés - Traumatise les disciples : utilise les gens pour réaliser ses ambitions. - Manque de vigilance : précipitation et esprit de dispute. - Epuisement personnel : n’aime pas être le second, s’investit entièrement dans la tâche. 3/ Exemple de leader dominants L’apôtre Paul dont le caractère dominant se faisait déjà remarquer pendant qu’il était persécuteur de l’Eglise. C’est un bourreau de travail, prêt à mourir pour réaliser sa vision. Le dominant excelle comme pionnier dans l’œuvre missionnaire et dans la plupart des aventures dangereuses et osées ; ce n’est pas un bon gestionnaire. Type de leader consciencieux 1/ Les qualités du leadership consciencieux - Leadership proactif : doué de perception analytique, ingénieux et innovateurs, capable de percevoir les choses au loin, planification prophétique et analyse optimiste - Leadership visionnaire : ne jette pas l’éponge jusqu’à parvenir aux résultats ou à tirer des leçons de leur échecs - Leadership sacrificiel : prêt à démissionner à cause des scandales ou erreurs grossières, prêt à accepter à accepter les pertes ou profit des autres si cela contribue à sauver leur image et celle de la société - Leadership scientifique ou organisationnel : méthodiques, méticuleux - Leadership ingénieux : visent le compliqué, l’extraordinaire et les défis artistiques - Leader absorbé par le travail et la vision : légaliste et traditionnaliste, perfectionniste 2/ Les faiblesses du leadership consciencieux ou mélancolique - tendances perfectionnistes modérées : doivent apprendre à accepter l’échec ou des standards plus bas que ce qu’ils attendaient - Le sacrifice de soi destructeur : ils ont peur de la délégation de pouvoir, ils doivent apprendre à faire confiance aux autres - Manque de charisme : cachent leurs émotions, manifestent cependant des émotions négatives enfouies par le complexe d’infériorité, les tendances à la dépression - Tendances dépressives et suicidaires 3/ Exemples bibliques de mélancoliques Joseph, Moïse, Elie et Samuel. Le type de leadership stable ou flegmatique 1/ Les qualités du leader flegmatique - Le leadership diplomatique : doués pour la gestion des crises, se donnent le temps qu’il faut pour apprécier une situation et y apporter la meilleure solution. - Le leadership équilibré : maintiennent toujours un équilibre entre l’ancien et le nouveau, les devoirs et les personnes, les sentiments et la raison, la dureté et la tendresse. - Le développement humain : ils se préoccupent plus des hommes que des tâches à exécuter - Le leadership conservateur : préfèrent maintenir le statuquo 2/ Les faiblesses du leadership - Lents et pas convaincants : - Ni charismatiques, ni inspirateurs - Sarcastiques, entêtés et résolus - Le conservatisme Le flegmatique est un stabilisateur, équilibré et excellent pour apaiser les conflits. Leadership et types de personnalités 1/ La sphère d’action du leader : l’impact de tout leader s’étend sur trois domaines à savoir - la sphère de confort : l’espace où il se sent chez lui, en sécurité. - la sphère d’influence : les résultats positifs par rapport à la vision et aux buts. On distingue la sphère d’influence statique (leader sans vision réelle), régressive (diminution de la proportion influence/ambition), progressive (proportion influence/ambition en augmentation). - la sphère de préoccupation : le monde dans lequel le leader veut voit étendre son influence Cinquième partie L’impact du leadership Leadership synonyme de vision La vision est un sens de direction bien claire, avec le désir d’un avenir meilleur ; un avenir souhaité dans lequel on investi aujourd’hui de son temps, de ses talents, de son énergie et de ses ressources. Pour qu’une vision soit efficace, il faut les cinq éléments suivants : - la prévision : la vision naît d’un fardeau, d’une préoccupation ; - la vision : ce que nous envisageons de réaliser ; - la provision : ce qu’il faut pour réaliser la vision - la division : buts clairement définis - la révision : système d’évaluation, périodique et basé sur des critères bien définis. Les différents types de vision : - la vision est progressive lorsque des éléments manquants devront être révélés en temps opportun ; elle complète lorsque tout est bien défini dès le départ - la vision est personnelle au leader ou collective engageant une communauté. La vision personnelle de chaque leader doit être un complément pour la vision collective. - vision à termes : court (entre 1an et quelques décennies), moyen (centrée sur le leader pendant sa vie), long (vivent plus longtemps que le leader). Communiquer une vision Le secret du succès d’une vision est sa communication effective dont le but est d’inspirer les autres pour les amener à se joindre au train. Néhémie peut servir d’exemple, il a utilisé les étapes suivantes : - présenter clairement le problème -proposer la solution - montrer son engagement personnel à la vision - les avantages que cela procure au peuple - la stratégie à mettre en œuvre - susciter l’intérêt du peuple L’application de la vision Une fois que la vision est saisie par les collaborateurs, le leader doit gérer le temps et les hommes de façon à opérer les changements nécessaires : - la planification - éviter la dispersion - cahier de charge et délégation de pouvoir. Le leader doit viser un impact qui a des conséquences éternelles comme Néhémie, Moïse et Mandela. Le leadership, synonyme de planification stratégique Les objectifs sont les portions spécifiques quantifiables et réalisables d’une vision. Ils doivent être divisés en stratégies pour une meilleure exécution. Domaine d’application des objectifs : La définition de l’objectif s’applique à tous les domaines de la vie mais pour des raisons de convenance, deux principaux domaines seront étudiés : - Le ministère : tout ministère doit avoir des objectifs pour la réalisation de sa vision ; objectifs clairement définis en infrastructures, évangélisation, formation, finances, gestion. - La vie personnelle : il faut définir des objectifs pur l’avenir personnel et celui de la famille qui peuvent être regroupés en 7 catégories : spirituels, santé physique, ressources financières, éducation, la famille, le ministère personnel, le social. Tout objectif doit avoir des échéances pour son accomplissement et pour ce faire il faut se poser les questions suivantes : qui ? Quand ? Quoi ? Où ? Comment ? Pourquoi ? On pourra aussi se souvenir des termes suivants : les ressources, l’équipe, le but, l’évaluation, le nom, le temps. Leadership synonyme de formation d’équipe Le seigneur Jésus avait constitué trois types de groupes : les masses de 70 à 120 personnes, un cercle restreint de 12 personnes et un autre de 3 personnes. - La formation des masses : le seigneur a utilisé des enseignements illustrés ou parabole et les voyages missionnaires ; après avoir enseigné, il a envoyé un groupe de 70 en mission. - La formation du cercle intime : la méthode de formation des douze est appelée exposition et expérience - La formation des leaders spécifiques : la méthode appliquée est la responsabilité spécifique et la délégation de pouvoir. Principes de formation d’équipe La formation d’une équipe est un engagement interne à influencer positivement les vies des membres et les principes applicables sont les suivants : - Principe du gain réciproque : le leader équipe les membres et ceux-ci bâtissent le ministère - L’épanouissement personnel :les bons leader aident les membres de l’équipe à découvrir leur valeur - Les liens de l’équipe : créer une bonne atmosphère pour une bonne collaboration et un respect mutuel - Le principe Timothée : établir un processus de succession notamment dans la formation et la délégation - Connections externes : établir de bonnes relations avec d’autres équipes Méthodes de formation d’une équipe - Accepter la diversité de pensée - La délégation de pouvoir : une position doit être accompagnée de pouvoir et le pouvoir doit toujours se faire suivre par l’obligation de rendre compte - Motivation et mobilisation : faire passer les collaborateurs d’un point de vue pessimiste à un point de vue optimiste - Le parrainage spirituel : un bon parent spirituel sera un bon formateur d’équipe Conseils pour le formateur d’équipe : former une équipe, c’est bâtir, - Bâtir une personnalité et non son égo - Bâtir des gens - Bâtir des infrastructures - Bâtir des leaders. Il ya deux méthodes pour bâtir une équipe : - prier et choisir les gens qui ont déjà une expertise dans des domaines précis avec l’inconvénient de la rémunération forte - bâtir une équipe à partir de rien, prier pour choisir les collaborateurs et les former. Le leadership synonyme d’influence L’influence est le résultat de la bonne utilisation du pouvoir et de l’autorité. La bible nous donne des exemples Absalom et le roi Jéroboam ont une influence négative tandis que Néhémie, le roi David, l’apôtre Paul ont eu une influence positive. Qualités personnelles pour bâtir l’influence - Le caractère : être un modèle car les bons modèles inspirent la confiance - La constance - La sollicitude - Une vision non égoïste : avoir une vision qui s’intéresse au peuple - S’équiper et équiper les autres LA VIE PERSONNELLE DU LEADER Leader et intégrité Selon la bible, l’intégrité est la constance entre ce qui est au-dedans de l’homme et ce qui est au dehors. Les synonymes de l’intégrité se réfèrent tous à la transparence, la constance et la fermeté. Facteurs intrinsèques de l’intégrité : appelé valeur innée, il est modelé par l’environnement dans lequel nous vivons ; elles sont la base de nos croyances et les responsables de notre comportement et caractère. Engagement L’engagement dépeint le niveau d’intérêt personnel et s’évalue en termes d’implications. Le caractère Le caractère produit la crédibilité et donne la capacité d’influencer les autres. Chaque leader doit être capable de se remettre en question, de chercher à imiter le Christ et produire les fruits de l’Esprit dans les domaines des affaires financières, de la vie sexuelle, du complexe de personnalité, la vie familiale, les relations sociales, etc… (Tiré du Manuel du Pasteur)

Partager cet article

Commenter cet article

Ousmane 15/09/2014 08:30

Envie de bénéficier des formations en marketing