MAIS POURQUOI UN TEL TRAITEMENT A SON ENDROIT ? - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

MAIS POURQUOI UN TEL TRAITEMENT A SON ENDROIT ?

28 Janvier 2012 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Exhortation

MAIS POURQUOI UN TEL TRAITEMENT A SON ENDROIT ?

 

Depuis son impression après l’invention de l’imprimerie, la popularité de la Bible va croissante. Il y a  deux siècles, la Bible est le livre qui a reçu le plus d’attaques bien que sa popularité soit incontestablement établie. Chaque nouvelle découverte scientifique vient conforter la position de la Bible dans ses affirmations très anciennes remettant chaque fois en cause, les vérités des scientifiques d’hier qui deviennent forcément des mensonges d’aujourd’hui. Si Voltaire, un des grands ennemis de la Bible qui prétendait qu’en moins d’un siècle après sa mort la Bible tomberait dans l’oubli, il s’évanouirait à coup sûr en s’apercevant lui-même qu’il s’était horriblement trompé, sa maison étant devenue une imprimerie des Bibles. La Bible est le livre le plus persécuté par ses ennemis et le plus torturé par ses amis, pourtant c’est elle seule qui véhicule la vérité concernant Dieu, la création, restant l’unique code de vie par excellence. La Bible est encore le livre le plus diffusé dans le monde entier, et de loin, car elle est éditée à plusieurs millions de copies chaque année et on en retrouve des portions traduites dans plus de 1500 langues et dialectes. Les ennemis se succèdent, mais la Parole de Dieu demeure. Mais pourquoi donc l’homme s’acharne-t-il tant à rejeter la plus belle des nouvelles jamais révélée à l’homme ?

Il apparaît de plus ne plus clairement que le dieu que rejette l’homme moderne n’est pas sûrement celui qui nous est présenté dans la Bible. Au jour de sa mission terrestre Jésus fut hâtivement jugé et condamné sur la base des montages honteux de faux témoins pour croire faire taire la conscience accusatrice de ses meurtriers tous coupables devant Dieu. Aujourd’hui encore, Jésus-Christ est chaque jour devant la barre d’accusation poussé par ses mauvais disciples qui au lieu de faire la volonté du Père céleste, veulent voir leur volonté faite. Face à la forte conviction de péché dans leur conscience, certains croient échapper en allant d’église en église pour s’abriter à l’ombre de faux enseignements. Lorsqu’ils ne trouvent pas de repos selon qu’il est écrit il n’y a point de paix pour les méchants, ils optent pour noyer leurs soucis dans l’alcool, troubler leur intelligence par la drogue ou simplement chercher à tuer leur conscience. Inconsciemment,  ils agissent comme ceux il y a deux mille ans, voulant le faire taire, le crucifièrent. La méthode moderne de nos jours consiste à toujours  vouloir le faire taire par d’autres moyens : on nie son existence en tant que personnage historique ; on décrie et déclare inexistant le péché et la venue imminente du Fils Unique de Dieu.

Comme il est dérangeant Jésus ! Si seulement il restait juste le petit enfant de la crèche, un petit bébé sans influence ! Mais non, c’est la croix du sacrifice qui est devenue l’emblème de son message. Comment échapper à cette autre réalité ? Sur les églises, dans les cimetières et même comme bijoux sur le cou ou les oreilles des femmes, ces fameuses croix sont présentes.

Lorsque malgré tout rien ne va, ils changent de religion et deviennent musulmans, bouddhistes, etc. Derrière tout cela, la Bible crie : Mais sache que ton péché t’atteindra.

Aujourd’hui, Dieu est entre tes mains, fais de lui ce que ce que tu veux ! Un jour, toi, tu seras entre ses mains, lui le souverain.

Petite mise en garde : Si tu dis : je refuse d’obéir à Dieu malgré tout, il te dira ce jour là, que ta volonté soit faite et tu iras en enfer. Mais si tu dis : Seigneur, que ta volonté soit faite dans ma vie, il te dira en ce jour là : bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton Maître.

A tous, serviteurs de Dieu, retenons que :

Parce que l’Eglise est essentiellement un organisme spirituel, (Colossiens 1.24),  l’Eglise a aussi : Un Ministère spirituel (Colossiens 1.27),  avec un Message spirituel (Colossiens 1.25), véhiculé Par des Hommes spirituels   (Colossiens 1.9-14), Pour des Fins spirituelles   (Colossiens 1.28), en comptant sur une puissance spirituelle   (Colossiens 1.29).

Dr André CHOUBEU

 

Nouvelle-image--19-.png

 

Partager cet article

Commenter cet article