LES CAUSES DE LA CHUTE DES HÉROS ((1) - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

LES CAUSES DE LA CHUTE DES HÉROS ((1)

1 Janvier 2013 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

LES CAUSES DE LA CHUTE DES HÉROS 2 Samuel 1.25-27 Introduction : Une rétrospective avertie laisse voir sur le chemin de la foi chrétienne un nombre considérable de cadavres de très nombreux héros qui jonchent le parcours. Nous nous souviendront que 60.000 homme d’élite tirant l’épée sont sortis de l’Egypte pour Canaan, mais de toute l’église de Moise estimée a 2.500.000 personnes, seuls deux sont entrés a Canaan. Tout le reste est tombé sur le parcours de la foi à cause de diverses fautes autant collectives qu’individuelles. C’est alors que nous pouvons facilement appréhender la pensée exacte du texte suivant : ‘‘Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu'ils ont tous passé au travers de la mer, qu'ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer, qu'ils ont tous mangé le même aliment spirituel, et qu'ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Christ. Mais la plupart d'entre eux ne furent point agréables à Dieu, puisqu'ils périrent dans le désert. Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d'exemples, afin que nous n'ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu. Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d'eux, selon qu'il est écrit: Le peuple s'assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir. Ne nous livrons point à l'impudicité, comme quelques-uns d'eux s'y livrèrent, de sorte qu'il en tomba vingt-trois mille en un seul jour. Ne tentons point le Seigneur, comme le tentèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par les serpents. Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par l'exterminateur. Ces choses leur sont arrivées pour servir d'exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber!’’ (1Cor 10.1-12) Puisque nous sommes engagés aussi sur le même parcours, retenons que nous n’avons pas de nouveaux ennemis, mais les mêmes. Ils peuvent de temps a autre en fonction de notre appel, intimité avec le Seigneur ou autre particularité en nous résultant de la grâce de Dieu, adopter de stratégie différentes, mais retenons-le, ils utilisent les mêmes armes. Aussi, comme le stipule si bien l’avertissement de 1 Corinthiens 10, ‘‘Ces choses leur sont arrivées pour servir d'exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles’’. Vaudrait-il encore la peine de dire que notre chute face à ces mêmes obstacles ne pourraient être considérée comme une ignorance ? Il est d’ailleurs écrit : ‘‘Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, J'oublierai aussi tes enfants.’’ (Osée 4.6). Puisse Dieu nous aider a tenir bon jusqu'à la fin de notre course comme l’Apôtre Paul. Le cri de détresse : Face a la disparition brutale de Saul et de Jonathan, David qui connaissait la stratégie, les stratèges, la capacité, l’efficacité et la compétence de ces deux héros dans le combat, n’a pu s’empêcher de composer une complainte dont la lecture est vraiment douloureuse. Apres une victoire inédite contre les prophètes de Baal et d’Astarté au nombre de 850 (1 Rois 18.19) lors du défi du Mont Carmel, le Prophète Elie sous les menaces de Jézabel s’enfuit et sous le genêt, il demande la mort. Comment cela est-il possible d’un grand homme de Dieu hors pair qui seul dans l’histoire a fait stopper la pluie pendant trois ans et demi et faire descendre le feu du ciel plusieurs fois ? Que dirons-nous de Jean Baptiste, née pour présenter Christ au monde, l’ayant fait avec célébrité qui dans sa prison, envoya encore demander a Christ si c’est lui qui devait venir ? Que penserons-nous de Samson, né pour une cause précise, consacré et oint depuis le ventre maternel, mais qui fut séduit par une prostituée au point de finir sa mission avec les yeux crevés. Au regard de tout ceci, le héros doit-il fixer les yeux sur ses exploits au mépris de la grâce de Dieu ? Puisque Dieu est appelé Eternel des Armées, tout soldat de Christ se doit à tout moment comme l’Apôtre Paul de dire avec vérité : ‘‘Par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n'a pas été vaine; loin de là, j'ai travaillé plus qu'eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi’’ (1Cor 15.10). Que vise au juste l’adversaire ? L’onction divine en nous fait la différence. C’est quand les Philistins ont appris l’onction de David qu’ils se sont levés. Dès que le monde des ténèbres sait que tu as un dépôt, il luttera contre toi jusqu'à ce qu’il y ait victoire ou défaite de leur cote ; mais nous avons en Christ, la capacité par la grâce divine et les moyens que sont la Parole de Dieu. A travers la Bible, il y a des héros qui sont tombé parce qu’ayant oublié les règles de combat. De tout temps, le diable fait tout pour créer une faille afin de procéder à une attaque ciblée contre sa victime. Bien que l’intention et l’action divines soient absolument absentes de la tentation qui se trouve dans les épreuves, Dieu les envoie comme un remède, mais c’est l’homme seul qui en fait un poison (Jacques 1.14 ; Mt 6.13 ; 1Co 10.13). Au-delà de la visée très subtile du malin à travers la tentation, la stratégie pour atteindre l’ultime but attendu par les puissances des ténèbres consiste à séduire le héros. En effet, de la définition du mot Séduire, l’hébreux chânêph, traduit en français par séduire ressort dans son sens premier l’expression salir, spécialement dans la dimension morale autrement dit corrompre, polluer, profaner, dénaturer. La compréhension va plus loin et s’applique à : suborner, duper, tromper, illusionner, berner, abuser, corrompre, acheter, éblouir, aveugler, égarer, perdre, fourvoyer, appâter, attirer, altérer, modifier, changer, gâter, pourrir, putréfier, endommager, détériorer, dégrader, flétrir, affaiblir, ébranler, fausser, trafiquer, truquer, maquiller, déformer, contrefaire, dénaturer, tronquer, mentir. Le mécanisme de séduction est le suivant : le diable miroite une contre vérité dans l’esprit de l’homme et créé un doute pour semer la confusion. Dieu a-t-il réellement dit ? Le mot réellement n’est pas employé de manière hasardeuse, mais vise un but sérieux. Réellement introduit un doute dans la pensée de la femme. Entre l’incertitude et la vérité elle a l’embarras et alors un vide se crée dans son esprit. Le diable saisira alors l’occasion pour dire Dieu sait que. Cette contre vérité semblera si évidente que la femme croira sans hésitation, ayant été corrompu dans ses idées, pensée et entendement. De même que l’obéissance physique ne l’est en réalité qu’après l’avoir été en esprit, la chute n’intervient que lorsque la victime a été vaincue spirituellement. Manifestement, quand l’intelligence apprécie et adopte, la volonté ne peut que conduire le corps à l’exécution.

Dr Andre CHOUBEU

Partager cet article

Commenter cet article