LES ANCIENS ET LES DIACRES DE L’EGLISE LOCALE - Le blog de Dr André CHOUBEU
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

LES ANCIENS ET LES DIACRES DE L’EGLISE LOCALE

26 Janvier 2012 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

 

384839_302253683142252_100000728670125_1005070_831-copie-1.jpg

 

Dans le Nouveau Testament les Conducteurs de l’Eglise locale étaient plusieurs dans chaque ville.

C’étaient des Anciens qui, sans être « Pasteurs » dans le sens du Ministère générale dans l’Eglise Corps  de Christ, jouaient localement les rôles de :

Anciens : qui n’est pas nouveau converti, mais  d’une longue et profonde expérience chrétienne et spirituelle.

 

Presbytre : Administrateur ou mieux coordinateur

Evêque  : Surveillant pour bonne marche et ordre.

Berger ou Episcope : Exerçant la cure d’âme

 

Choisis par l’Eglise entière, ils servent sous le contrôle et la surveillance des Ministres ordonnés de l’Oeuvre générale.

Mais les sacrificateurs étaient en petit nombre, et ils ne purent dépouiller tous les holocaustes ; leurs frères les Lévites les aidèrent jusqu’à ce que l’ouvrage fut fini  (2Chron 29.33-35).‘‘Choisis parmi tout le peuple des hommes capables, craignant Dieu, intègres, ennemis de la cupidité ; établis-les sur eux’’ (Exode 18.21)

 

Une œuvre excellente : 

« Pour le service de la maison de l’Eternel» (1Chro.23 :24-32 ; 2 Chro.29 :31-36 ; Exo.18 :13-27 ).

 « Maintenant écoute ma voix je vais te donner un conseil , et que Dieu soit avec toi ! »

 

Ministère don de Christ : 

Sois l’interprète du peuple auprès de Dieu, et porte les affaires devant Dieu. Enseigne-leur les ordonnances et les lois ; et fais leur connaître le chemin qu’ils doivent suivre, et ce qu’ils doivent faire.

 

Nominations des Anciens bien choisis : 

Choisis parmi le peuple les hommes capables, craignant Dieu, des hommes intègres, ennemis de la cupidité, établis-les sur eux comme chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante et chefs de dix.

 

Leur Service : 

Qu’ils jugent le peuple en tout temps ; qu’ils portent devant toi les affaires importantes ; et qu’ils prononcent eux-mêmes sur les petites causes.

 

Leur rôle d’aide :

Allège ta charge et qu’ils la portent avec toi.

 

Liaison avec le Seigneur, seul Directeur : 

Si tu fais cela, et que Dieu te donne des ordres.

 

But : Tu pourras y suffire, et tout le peuple parviendra heureusement à sa destination.

Service organise bien coordonné : 

Le service s’organisa et les sacrificateurs (Ministères ordonnés) et les Lévites Anciens ou aides) occupèrent leurs place, selon leurs divisions, d’après l’ordre du roi (2 Chron. 35.10).

Sur ta Parole : (Psaumes 139.139-140)

 

C’est vraiment une œuvre excellente que la participation efficace de tout le peuple de Dieu bien disposé à l’œuvre du Seigneur (2 Chron. 29.36), pourvu que ce soit d’après leurs divisions, chacun selon ses fonctions (2 Chron. 31.2), chacun pour sa part (1Cor. 12.27), personne n’ayant pas de lui-même une très haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi (ou du don de Christ que Dieu a départis en chacun :

-          Tous les membres  n’ont pas la même fonction.

-          Nous formons un seul corps en Christ…que celui qui a … qui est …. s’attache à son …

-          mais que, professant la vérité  dans la charité, nous croisions à tous égards, en celui qui est chef,

Christ. C’est de Lui, et grâce à tous les liens de son assistance que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement, selon la force qui convient à chacun de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité (Eph. 4.1-16)

 

D’après l’ordre du roi : (2 Chron. 35.10) 

Jésus a dit : Je bâtirai mon Eglise, (sur terre) et même… La cité (céleste ) qui a de solide fondements, celle dont  Dieu est l’architecte et le constructeur  (Héb.11.10,14-16). Ainsi nul homme ne peut se donner la fantaisie d’organiser le service de la maison de Dieu  autrement, et s’attendre à réussir,  à moins de faire ce qui est bien, droit et vrai, devant l’Eternel Dieu (2 Chron. 31.20-21).Notre fidélité à Dieu est aussi prouvée dans le fait d’organiser soit l’Eglise locale, soit l’œuvre de Dieu à tout niveau, d’après le modèle  révélé par Lui-même une fois pour toutes sur la montagne de la connaissance et de la sagesse de l’Eternel (Tout le conseil de Dieu dans sa Parole) d’où nous pouvons être enseigné sur ses voies (Michée 4.1-2).

Dieu n’a rien laissé pour être fait selon (notre volonté). « Tu as prescris tes ordonnances pour qu’on les observe avec soin »(Psaumes 119.4).

Est-ce de chez vous que la Parole de Dieu est sortie ? Ou est-ce à vous seuls qu’elle est parvenue ? Si quelqu’un croit être Prophète ou inspiré, qu’il reconnaisse que ce que je vous écris est un commandement du Seigneur et si quelqu’un l’ignore, qu’il l’ignore. L’Apôtre Paul, comme un sage architecte dans 1 Cor. 14.36-38.

 

Ils firent ainsi Exode 39.42-43 : 

Moïse choisit des hommes capables des Anciens du peuple d’Israël (Exode 18.21-22). Les chefs des vaillants hommes qui étaient au service de David et … l’aidèrent avec tout Israël …les prêtèrent leur secours (1Chron. 11.10 et 12.1).

Les Sacrificateurs étaient en petit nombre … leurs frères les Lévites, les aidèrent jusqu’à ce que l’ouvrage  fut fini  (2 Chron. 29.34). Barnabas et Saul, envoyés par le Saint–Esprit, arrivaient Jean pour aide (Act. 13.4-5). Le Seigneur a donné au corps de l’Eglise des ministères pour le perfectionnement des saints et l’Edification du Corps de Christ (Ephe. 4.:11-12). Ces ministères « choisis et établis » par Lui ont une mission itinérante dans toute l’étendue de l’Oeuvre. Ils doivent aller (Jean 15.16) et ne pas être des paresseux à se mettre en marche pour aller (Juges 18.89). De ce fait, surtout dans l’œuvre locale, il est indispensable d’avoir dans chaque ville des Anciens (aides, homme vaillants, lévites) pour maintenir le « troupeau » qu’on remettra à leur garde et dont ils auront soin (Nombres 8.20-26). De ce fait les Anciens n’ont point de ministère itinérant, mais des fonctions dans la tente d’assignation pour le service uniquement local (Nombres 4.3,4,15,23,30,33,37,39,41,43,47). En outre ils doivent être bien choisis par les ministres. Ils exercent aussi leurs fonctions sous la surveillance des « ministres ordonnés » (Nombres 4.15-16,19,27 ; 28.33). 

Qui est Anciens ?

 Un Anciens en général est un vieillard par rapport à l’âge, avec un grand nombre des années (Job 32.6-9 ; 1 Pierre 5.5 ; 1 Tim. 5.1-2). On reconnaît ainsi les Anciens dans toutes les classes sociales  (Es.37.1-2).

Selon Dieu, c’est aussi une personne avec une profonde expérience  spirituelle dans les choses de Dieu (Psaumes 119.98-104). Mais dans la Parole de Dieu, il y a différentes catégories d’Anciens :                                  

A-  Dans l’Eglise : 

1)   Ancien disciple, qui soit de longue date dans la foi par rapport aux autres disciples, ou qui soit aussi plus expérimenté que les autres (Act.21.15-16 ; Mat 10.11-13 ; Luc 10.5-7. C’est l’opposé d’un nouveau converti (1 Tim. 3.6).

2)   Les Anciens de l’Eglise, qui sont des Anciens disciples (et non nouveaux convertis) à qui on donne la charge de surveiller l’Eglise ou une partie, et cela pour parer à l’absence ou l’insuffisance des ministères réguliers chargé de l’Eglise (Act 20.17,28,29-31).

3)   Anciens, Ministres de Dieu : Dans 1Pierre 5.1, l’Apôtre se présente aussi comme Ancien comme les autres Anciens qui sont parmi vous. Et l’Apôtre Jean se présente comme Ancien en écrivant à Kyria et Gaius.

       B - Dans La Cité Céleste : 

 L’auteur de l’Epître aux Hébreux dit au Chapitre 12.22-24 que l’Eglise sur la terre est liée à tout ce qui est au ciel comme un tout coordonné. Entre autre, affirme t-il, nous nous sommes reprochés… de la cité de Dieu vivant, la Jérusalem céleste,… de l’assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux… des esprit des justes parvenus à la perfection, de Jésus… médiateur de la nouvelle alliance …Ainsi notre ministère terrestre est lié au ministère céleste, avec, dans le cas du concept d’Ancien, nous avons :

1)   L’Ancien des jours : dont parle le texte Dan 9.7-10,13-14,21-22

et qui est l’Eternel qui existe de toute éternité (Ps.93.1-2), et que mille milliers servent et dont dix mille millions se tiennent devant sa présence : tous les peuples, toutes les nations et les hommes de toutes langues à son service éternel. Ici, toute tentative de recherche d’homme, de révérence, de généalogie s’avère présomption mesquine et vaine gloire.

2)   Les 24 Anciens :  assis autour du trône de gloire, dans le ciel et qui font allusion aux chefs des douze tributs d’Israël (semence du peuple de Dieu) et douze Apôtres de l’agneau (prémisse des ministres de L’agneau)

 

Attention a la confusion :

Voilà pourquoi dans Jér.19.1 il y a cette distinction qu’il faut comprendre pour ne pas confondre

a)   les Anciens du peuple (dans le sens 1) d’où on choisissait des hommes « Anciens » devant « aider » les sacrificateurs (Nombres 11.16, 21,24 (dans le sens 2)

b)   les Anciens des sacrificateurs (dans le sens 3)

voilà pourquoi selon Ex.18.25 ceux que Moïse choisit, il les appelle « Chefs c’est-à--dire Anciens » du peuple. Si on ne prend pas la peine d’examiner les Ecritures, on se trouve facilement dans une telle confusion comme le dit Prov. 18.13. Voilà pourquoi quelques fois on enseigne se qu’il ne faut pas enseigner pour faire plaisir aux hommes et pour un gain honteux, trafiquant la Parole de Dieu pour le service de son propre ventre  et cela sans tenir compte de l’enseignement reçu (Tit 1.10-11 ; Rom 16.17-20). Comme on ne doit pas confondre, selon Eph 4.11, par exemple :

 

-          les ministères de Prophètes à un disciple exerçant le don de prophétie

     (1 Cor.12.10 ; Rom.12.6).

-          le ministère d’Evangéliste à l’activité des disciples qui annoncent avec succès l’Evangile (Actes 8.1-4 ; 11.19-21) Psaumes 68.12 Luc 2.36-38

-          le Ministère de Docteur à l’enseignement transmis aux autres chrétiens par les plus fidèles et capables parmi eux sous les directives des Ministres de la Parole (2 Tim 2.2).

-          le ministère de Pasteur (Ministre don de Christ Col .1 :17) que l’Ancien Testament appelle « sacrificateurs » au service de « garde » des Anciens « nommés » dans l’Eglise (1Pierre 5.2 ; Act.14.23) et que l’Ancien Testament appelle « Lévites ».

 

Il ne faut jamais dire que les Anciens sont des Pasteurs ou que les Pasteurs sont des Anciens. On ne pouvait pas faire cette confusion entre Sacrificateurs et Lévites. Cette arrogance coûta la vie à Koré avec 250 des Lévites qui voulait « le sacerdoce » à tout prix (Nombres 16.1-11,12-50).

 Anciens et Lévites : 

 L’Ancien de l’Eglise du Nouveau Testament a beaucoup d’équivalence aux Lévites de l’Ancienne Alliance (lire Nombres 3) :

 

1)   Les Lévites n’étaient pas de la famille d’Aaron (Sacrificateurs v.2-4)

     v.5. Ils étaient leurs aides.

2)   Les Lévites étaient pris du milieu des enfants d’Israël à la place des premiers née (v.12).

3)   Les Lévites étaient sous la responsabilité du Sacrificateur (v.5,9 et 8.22).

4)   Les Lévites avaient soin de ce qui était remis à leurs garde (v.7-8 et 8.19).

5)   Les Lévites étaient limités au service de la tente d’assignation et ne s’approchaient pas du sacerdoce du sanctuaire ni de l’autel (v.18.3-4).

6)   Ils étaient surveillants, gardiens des seuils, portiers et chantres (1Chron. 9.14-30).

 

Les Anciens de l’Eglise d’aujourd’hui ont la même origine et jouent le même rôle que le Lévite de l’Ancienne Alliance. Ce sont des aides pour les ministères établis chargés de toutes « les petites causes » des Eglises locales (Actes 13.5 ; Ex. 18.21-22).

 Anciens et premier nés : 

 En Israël, les Lévites étaient pris du milieu des enfants d’Israël, de tous les premiers-nés » équivalent (similaire) des « Anciens disciples » aujourd’hui (Nombres 3.11-13 ; Act. 21.16). Le premier né était distingué comme « prémices de la vigueur » de son père (Gen 49.3). Il recevait une double portion de l’héritage de son père (Deut. 21.15-17). Alors il pouvait après la mort de ce dernier le remplacer comme sacrificateur dans le sanctuaire de la famille (Job 1.5). Voilà ce que doivent être en réalité tous les Anciens disciples du peuple de Dieu  aujourd’hui :

a)    être les prémices de la vigueur spirituelle dans l’Eglise

b)   jouer le rôle de « sacrificateur local » dans le sanctuaire de famille, l’Eglise locale.

 Hommes parmi les Anciens du peuple :

 

Moïse devait choisir 70 aides « hommes des Anciens d’Israël » absolument. Voilà pourquoi nous devons aujourd’hui ne choisir des Anciens que parmi les Anciens disciples, premiers-nés, prémices (Ex 24.1,9 ; Nombres 11.16,21,24).

 

Afin que tu mettes en ordre :

 L’une des chose que Tite devait mettre en ordre en Crête et Timothée à Ephèse c’est la charge des Anciens comme conducteurs spirituels, Evêque ou Surveillant des Eglises locales « dans chaque ville » (1Tim. 3.1-7 ; Tite 1.5-9). Epaphras était Pasteur  (et non Ancien) à Colosse. A ce titre l’Apôtre Paul l’appelle « fidèle ministre de Christ, Serviteur de Jésus Christ », titre qu’il ne donne pas aux Anciens de l’Eglise » d’Ephèse (Act. 20.17, Col 1.7 ; 4.12). De même  Archippe était Pasteur « et non Ancien » à Laodicée (Col. 4.16-17). Et l’Apôtre les appelle tous deux ses compagnons de service, de combat comme il appelait souvent d’autres ministres de Christ (Col 1.7 ; Philémon 1-2 ,23-24) (comparer 1Cor 1.1 ; Phil 1.1 ; 1Thess. 1.1).

 

COMPARAISON DES DEUX SERVICE

 

LE Pasteur

L’Ancien

a)    Ministre par vocation reçue dans le Seigneur (Héb.3.1-6 ; Col 4.16  Act. 26.19-20 ; Jér.15.15-16

b)   Captif « don » à l’Eglise Corps de Christ  (Eph 4.7-11)

c)    Ministère itinérant (Act.18.24-28 (Esd 7.1-6, 1 Cor 16.12, Act 11.29-30)

d)    Enseignant dans toutes les Eglises 1 Cor. 4.17

e)    Chargé d’enseigner 1Tim 2.7

f)     Sous le contrôle majeur du Seigneur 1 Cor 4.1-5

a)    Charge reçu par nomination Act.14.23

b)   Etablit dans l’Eglise locale dans chaque ville (Tite 1.5)

c)    Service localement fixe « pour vous » (Col 1.7) « parmis vous » (1ier 1.5)  « dans chaque ville » (Tite 1.5)

d)   Se sont des portiers à chaque porte pour la garde, pour le service du temple  (Jn 10.3, 1Chron.26.12-13 2Chron 35.15. Le troupeau sous leur garde (1Pier 2.5, Prov. 27.23)

e)    Travaille (à la prédication et à l’enseignement comme attaché à la vrai Parole telle qu’elle a été enseignée (1Timt 5.17 , Tite 1.9).

f)     servent selon les directives des Ministres de la Parole (1Timt.1.3-4, 5.17-25, Tite 1.5, 1 Cor. 4.8).

 

 Paître  le troupeau de Dieu :

 

Ainsi donc un Ancien de l’Eglise (entendez servant dans l’Eglise locale) est un Ancien disciple nommé avec d’autres comme ‘‘EVEQUE’’  qui signifie ‘‘SURVEILLANT’’.

Veillez au maintient au maintien en équilibre spirituel la vie et l’action du troupeau, ainsi que l’indique les différents textes : Actes 20.28-31 ‘‘prendre garde aux loups, à l’hérésie, à l’apostasie’’ (Tite 1.9), Exhorter, réfuter les contradicteurs (Héb 13.17, 7), veiller sur les âmes :

 

-          Comme berger pour :

1.   Conduire sur la bonne voie (Esaïe 30.20-21 ; 35.8-10 ; Hébreux 13.7 ; 1 Thess 5.12)

2.   Diriger selon la Parole de Dieu (Ps 11.1-7 ; 1 Tim 3.1-7).

3.   Prendre soin (Ps 23.3-6 ; 1 Chron. 23.26-32).

-          Comme Econome pour :

1.   Donner la nourriture  (Tite 1.7 ; Luc 12.42-43)

2.   Selon le trésor de la saine doctrine (Mt 13.52 ; Tite 2.1)

-          Comme conducteur pour :

1.   imiter leur foi agissante avec les œuvres (Héb 13.7)

2.   rendre parfaite (Jacques 2.14-26)

 

Diversité d’opération d’Anciens :

 

Que les Anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d’un grand honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l’enseignement (1 Tim 5.17). D’après le texte, il est certain que tous les Anciens n’avaient pas le même rôle dans l’Eglise primitive. On peut alors comprendre par cela les textes tels que : Rom 12.3-8. Tous les membres n’ont pas la même vocation. Nous avons des dons différents :‘‘que celui qui est appelé au ministère (service) s’attache à son ministère (service). 1 Pierre 4.10-11 ‘‘que chacun de vous mette au service des autres le don qu’il a reçu’’.

 

LES LEVITES DE L’ANCIEN TESTAMENT :

 

Dans l’Ancienne alliance, les Lévites étaient ‘‘propre à exercer quelque fonction et servir de porteurs dans la tente d’assignation’’(Nombres 4.46-47). 

Et quand, le temple était construit, il n’avait plus à ‘‘ porter’’ le tabernacle… Ils avaient à prendre soins des parvis et des chambres ». Et à travailler à la purification de toutes les choses saintes, des ouvrages concernant le service de la maison de Dieu ».

Ainsi, ils étaient employés au service de la maison de l’Eternel ( 1Chro 23.24-32) entre autres :

-          Le service dans le  lieu Saint (arrangement, ordre, nettoyage, couverture) sans toucher aux choses saintes « de peur qu’ils ne meurent » (Nom 4.4-15)

-          Le service du parvis tout autour de l’Autel et du tabernacle (Nom 4.26)

-          Le service dans l’enceinte du temple (Nom 4.32) lire aussi le condensé dans 1Chron 23.28-3.

 

LES ANCIENS DU NOUVEAU TESTAMENT

 Dans L’Ancien Testament, les sacrificateurs étaient seuls au service de l’Eternel, aidés par les Lévites au service de la maison de l’Eternel. Tout le reste du peuple étaient les bénéficiaires, sauf qu’ils étaient souvent sollicités à « donner volontairement » ce qui était utile pour les sacrifices et les fêtes.

Dans le Nouveau Testament, les ministres-don (sacrificateurs) sont chargés du perfectionnement des saints « en vue de l’œuvre du ministère (service) Eph 4.11-12.

Ils sont assistés par les Anciens qui « dirigent » les fidèles dans différents domaines

(1 Thess 5.12-13)…. Ceux qui travaillent parmi vous, qui vous dirigent… (1Tim 5.17). Que les Anciens qui dirigent…. Leurs travail est, entre autres :

     -Diriger les assemblées locales en conduisant et prononçant sur toutes « les petites causes »  (Ex 18.22 ; 2 Chron 19.11)

-   Diriger les groupes et équipes de service chrétien de tout genre en vue d’une bonne coordination et pour le bon ordre  (Col 2.5).

A noter que le service chrétien d’une Eglise locale s’étend dans les domaines suivantes en général :

a)    Responsabilité administrative d’organisation.

b)   Adoration, Culte et Réunions

c)    Education chrétienne biblique

d)   Evangélisation

e)    Chant et Musique

f)     Service social

g)    Participation à l’œuvre missionnaire

h)   Charge financière

 

Pour tout ceci il faut des « Conducteurs » (Héb 13.7), pour que tout soit bien fait et en ordre, chacun pour sa part. C’est aussi pour cela que les Anciens (comme avant les Lévites) jouent le rôle de : 

 

    -    Surveillant (Evêque) (1 Chro 34.12)

-          Gardiens de service de l’Eglise (1 Chron  9.26 et 26.12)

-          Autres : secrétaires, commissaires (de contrôle), portiers (1Chron 23.4-5 ;

     2 Chron 34.13) 

 

SOUS LES ORDRES DES SACRIFICATEURS

Le travail des Lévites de l’Ancien Testament était supervisé non par un grand sacrificateur, mais sous la direction des sacrificateurs : (Nomb 4.28 et 33 ; 1Chron 23.28 et surtout Nomb 7.4-8, lire surtout Nom 3.5-10).

Ils étaient aussi chargés « d’indiquer à chaque lévite le service qu’il devait faire » (Nomb 4.49). Et tout devait être fait selon « l’ordre de l’Eternel par Moïse (Nom 4.49).

 

Le service des Anciens du Nouveau Testament était établi « selon les instructions des Apôtres » (Tite 1.5) et supervisé par les ministères-don exerçant leur ministère dans toutes les Eglises locales (Actes  13.1 ; 21.17-18 ; II Cor 12.18) Comparez Phil 1.1 et 4. 2-3. Dans cette lettre, les Evêques (Anciens) et Diacres ne sont pas « le fidèle collègue » ni les « compagnons d’œuvre » de l’Apôtre, qui sont aussi mentionnés dans cette lettre.

 

         FORMATION, EQUIPEMENT DES ANCIENS

 

Lire Actes 20.17-35 (Nom 4)

Seulement les lévites de l’Ancien Testament étaient chacun à son service et à sa charge qui lui étaient imposés (Nom 4.15,19). Ils devaient aussi recevoir de Moïse et Aaron les instructions relatives à leurs fonctions et leurs limites, pour éviter toutes erreur (Nomb 4.16-20 ; 1Sam 6.13-19 ; 1 Chron 13.9-10) lire spécialement II Chron. 35.3-6. Dans Actes 20 nous avons l’essentiel des instructions qui doivent être données aux Anciens pour formation adéquate pour leur service :

 

1)   Enseignement de tout ce qui est utile pour ne pas enseigner ce qu’il ne faut pas enseigner et réfuter les contradicteurs (v.18-21  Tite 1.9-11)

2)   La marche par l’Esprit (v.22-23)

3)   La consécration au service (v. 24=

4)   Tout le conseil de Dieu : doctrine et pratique (v. 25-27)

5)   Vigilance et soins du troupeau (v. 28-31)

6)   Maintenance dans la Parole et la grâce de Dieu  (v.32)

7)   Travail pratique, manuel au service de Dieu (v.33-35)

8)   Vie de prière (v. 36)

9)   Compassion de l’ouvrier avec Dieu (v.37-38)

 

RECOMMADATION DES ANCIENS 

Lire Nombres  8.5-26

Avant la consécration, les Lévites de L’Ancien Testament étaient préparés pour être propres et dignes de leur service.

- Ils étaient purifiés…….. (v.5-19)

- Ils étaient une classe séparée du peuple…(v.14 seul)

- Ils étaient présentés devant l’Eternel par Aaron (et non par Moïse) qui les fit tourner de côté et d’autre comme une offrande devant l’Eternel (v.21)

 

Ainsi donc pour leur consécration :

 Moïse donnait les instructions reçues de l’Eternel (v.3,5,20-22)

1. Moïse et Aaron les choisissaient (Nombres 4.34-37)

2. D’après ces instructions toute l’Assemblée des enfants d’Israël poseront leur mains sur les Lévites (en signe d’accord et de respect à leur titres) (v.9-10)

3.  Aaron et ses fils seuls les consacraient au service qu’ils allaient accomplir sous leur direction (v.11-13) 

Tout ceci est rassemblé dans la seule indication concernant les Anciens (Actes 14.23) :

 

a)    les Apôtres ‘‘firent’’ nommer des Anciens, c’est-à-dire ‘‘donnèrent des instructions à suivre’’

b)   l’Eglise des fidèles les nommèrent

c)    la prière et le jeûne étaient pour leur préparation

d)   la recommandation était leur consécration.

 

IL FAUT DONC QUE L’EVEQUE SOIT :

 

-          N’impose les mains à personne avec précipitation (1 Tim 5.17-25)

-          L’appartenance à la famille des enfants de Lévi et les qualifications des lévites résumées dans le problème d’âge pour tous ceux qui sont propres à exercer quelque fonction dans Nombres 4.1-3 et 8.23-26 étaient les qualités suffisantes pour être consacré. Ceci, en plus des autres défauts qui devaient disqualifier tout enfant d’Israël  pour être renvoyé hors du camp d’Israël (Nombres 5).

-          Le Naziréat était la formule comme à l’image d’une vie consacrée à l’Eternel (Nombres 6).

 

Pour les Anciens du Nouveau Testament, les qualités et les qualifications sont résumés dans plusieurs textes et entre autres : 1 Tim 3.1-7 ; Tite 1.5-16 ; 1 Tim 5.17-25 ; 1 Pierre 5.1-11.

 

‘‘Je t’en conjure devant Dieu, devant Jésus Christ, et devant les anges élus, d’observer ces choses sans prévention et de ne rien faire par faveur’’ (1 Tim 5.21).

 

 

 LES DIACRES :

 

Ce sont aussi des Anciens spécialement chargés de l’Administration des biens matériels de l’Eglise locale :

 

-          Ils sont chargés de la collecte des biens réguliers de l’Eglise, des Dîmes et Offrandes, mais aussi de tous les dons volontaires de tout genre.

-          Il sont chargés de la distribution pour l’œuvre de Dieu, les Serviteurs de Dieu, l’Eglise locale.

-          L’œuvre sociale sur la base de l’encadrement des veuves et des pauvres est faite par l’Eglise et surtout sous leur direction.

-          Les Diacres étant aussi d’abord des Anciens, peuvent aussi jouer ce rôle dans l’Eglise locale selon le besoin et la nécessité

 

Qu’est-ce que le Diaconat ?

 

Dans Actes 4.34-37 il y avait dans l’Eglise de Jérusalem un service spécial ‘‘de distribution’’ des biens rassemblés par le peuple. Dans Actes 6.1-3, ce service a nécessité des responsables spéciaux en dehors des Ministres de la Parole. Dans Romains 16.1-2, l’Apôtre Pal parle de ‘‘donner à plusieurs fidèles et aux Serviteurs de Dieu’’.

Ajoutons à ceci le rôle que jouaient les Lévites et ceux spécialement de ‘‘gardiens du seuil’’ ou portier. La collecte d’argent pour divers usages dans la maison de Dieu (2 Chron 34.8-12)

 

Les Diacres qui ont don de secours :

 

Les Diacres sont des Anciens spécialement chargés de l’emploi des ‘‘fonds’’ matériel de l’Eglise locale. Dans l’Ancien Testament, c’étaient certains Lévites qui étaient chargés de l’intendance des offrandes de la dîme et les choses saintes, ainsi que de l’intendance des dons volontaires faits à Dieu (2 Chron 31.11-14).

Ils étaient aussi chargés de la distribution à tous ceux que cela concernait (2 Chron 31.15-18). Il y avait de tels Lévites dans chaque ville pour ce rôle (2 Chron 31.19).

 

DIACRE ET ANCIEN

 

Les Diacres sont choisis au même niveau spirituel que les Anciens de l’Eglise

                                       Actes 6.3-5

                                       1 Tim 3.1-7 ……l’Evêque…

                                       1 Tim 3.8-13……les Diacres aussi

 

Ainsi les Diacres conservateurs de la foi peuvent aussi quand c’est nécessaire :

-          parler du Seigneur comme Etienne (Actes 6.8-14)

-          prêcher Christ comme Philippe (Actes 8.5-8)

 

Exercice du ministère de Diaconat :

 

1. Intendance (comme Econome de Dieu)

-          Rassemblement ou collecte de dîmes, offrandes

-          dons divers faits au Seigneur

2. Surveillance des biens de l’Eglise

-          Les Diacres font partie du Comité de Surveillance de tout le matériel de l’Eglise (Néh 13.12-13)

-          Ils ont de Dieu le don de secourir (1 Cor 12.28)

3.  Distribution

-   aux nécessiteux (selon les besoins)

-          Dans l’Eglise (service et entretien)

-          Dans les ministères donnés à l’Eglise

-          Dans l’Oeuvre de Dieu

-          Soins des nécessiteux (pauvres, veuves, orphelins, etc.)

4. Ministère d’Eglise locale

-          Les Diacres exercent ‘‘leur ministère’’(service) dans l’Eglise locale ‘‘dans chaque

     ville’’ (2 Chr 31.19).

    Les Diacres exercent dont leur ministère dans une localité seulement. On peut

    être Diacre dans une Eglise locale, cependant, dans une autre ville où on va, on

    ne peut prétendre user des même privilège.

    Les Diacres gardent le respect qui leur est dû s’ils restent fidèles comme le

    présente la recommandation de l’Apôtre Paul à la Diaconesse Phoebé (Rom 16.1-2).

5. Les femmes aussi

-  Les femmes aussi peuvent exercer le ministère de diaconesse (1Tim 3.11 ; Rom 16.1-2)

6. Recommandation des Diacres

-          Leur consécration se fait au même niveau que les Anciens (Actes 6.3,6 ; 14.23) Néh. 12.44-45

 

Nous ne devons pas ignorer au point de négliger les dons que le Seigneur place dans certains des membres fidèles de l’Eglise et que souvent, on ne considère pas comme cela se devrait. Certains membres de l’Eglise peuvent exercer certains dons spirituels sans qu’ils soient pour cela des Ministres de Dieu comme tels (1 Cor 12.28b ;  Rom 12.8) :

-          Le dons de miracles se manifestent souvent chez des hommes et des femmes de prière.

-          Le don de gouverner qu’on souvent ceux qui savent mener des groupes et les organiser

-          Le don de guérir

-          Les donateurs qui exercent la libéralité avec miséricorde

-          Les enfants de paix qui exercent la miséricorde

 

On est souvent tenté de penser que toutes ces choses ne peuvent être accomplies que par des Serviteurs de Dieu. Il faut avoir de la préférence pour de tels hommes, dit l’Apôtre Paul, ainsi que pour tous ceux qui travaillent de cette sorte, en particulier ceux qui le font au nom de l’Eglise pour suppléer à l’absence de responsables nommés dans de tel ou tel domaine (1 Cor 16.13-18).

Dr André CHOUBEU

BP 9042 DOUALA – Cameroun

Tél. (237) 77 75 71 60

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

dorcé robenson 09/08/2014

je suis