LA TRINITE DE DIEU - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

LA TRINITE DE DIEU

3 Avril 2012 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Etudes Bibliques

Documents.jpg

 

Dans l'éternité passée, avant la création de l'univers, Le Père, le Fils et le Saint-Esprit existaient dans un état de communion ininterrompue. Il y avait interaction basée sur l'amour de Dieu. Ainsi Jésus s'adressait au Père dans sa prière sacerdotale en Jean 17.24: "tu m'as aimé avant la fondation du monde".

Bien que le mot "Trinité" ne soit pas trouvé dans la Bible, son concept est clairement établi par elle. Les Témoins de Jéhovah qui nient la Trinité, en argumentant que ce terme n'est pas trouvé dans la Bible, devraient se rappeler que le terme "Jéhovah" ne paraît pas non plus dans aucun manuscrit hébreu ou grec dans la Bible. Ce terme avait été créé par des scribes superstitieux qui ajoutaient aux consonnes YHWH (mot biblique) les voyelles que le mot ADONAI contenait furent mis entre les consonnes, ce qui donnait "Yahowa" ou "Jéhovah". Ce n'est donc pas un argument valable, ce d'autant plus que les deux textes bibliques enseignent clairement la Trinité: Mat 28.19, 2 Cor 13.14.

– Dieu

Je crois que le seul VRAI Dieu existe éternellement et seulement en TROIS Personnes. Ainsi le Dieu unique existe et se révèle à nous sous les Trois Personnes du Père, du Fils et du Saint‑Esprit. Cette consubstantialité (la même «substance divine» totalement en Chaque Personne) des TROIS) signifie leur co‑égalité et leur co‑éternité de nature et de caractère. Ainsi ce n'est pas une personne jouant trois rôles ni trois dieux existant en groupe.

Je crois que ces TROIS Personnes sont un seul Dieu, Chacune ayant la même nature, les mêmes attributs, les mêmes perfections, mais des rôles différents à exercer par rapport à l'humanité. Ainsi, Chacune est digne de la même adoration, du même honneur, de la même obéissance, le Saint‑Esprit laissant au Père et au Fils les premières places. Tel est le monothéisme biblique et historique auquel je tiens.

a/ Le Père

Je crois au Père Tout-Puissant, Créateur, Auteur et Conservateur de toutes choses, visibles et invisibles et duquel tout provient.

Le terme «Père» désigne la distinction dans la nature divine par laquelle la Première Personne (Créateur et Auteur de toutes choses) de la TRI‑Unité est décrite par rapport à la Deuxième Personne. La Première Personne est désignée Père à cause de Sa relation et de Son rôle par rapport au Fils éternel. Le terme «Père» ne signifie nullement sur le plan biblique ni historique qu'il a créé le Fils, ni qu'Il est «plus âgé», ni plus puissant que le Fils. C'est un terme relationnel et affectif. Le Père céleste aime la 2ème Personne, le Fils, comme un père humain aime son fils.

b/ Le Fils, Jésus‑Christ.

Je crois en un seul Seigneur Jésus‑Christ, Fils unique de Dieu, étant consubstantiel au Père, VRAI Dieu de VRAI Dieu, incréé car aussi éternellement divin que le Père. Etant consubstantiel au Père, le Fils n'est pas une créature angélique.

Je crois en Sa parfaite divinité car de préexistence éternelle.

Le nom «Fils» désigne la distinction existante dans la TRI‑Unité (Trinité) par laquelle la Deuxième Personne est en relation intime avec le Père. Le mot «Fils» ne signifie aucunement infériorité de nature, d'existence, d'éternité. Le Fils décrit non seulement Sa relation spirituelle par rapport au Père, mais aussi le rôle accompli en révélant la Première Personne (Le Père) à l'homme.

Dieu n'est pas un Dieu de confusion (1 Cor 14.33), mais il serait absurde de conclure que la Trinité, difficile à comprendre, est fausse. De nombreux mystères nous entourent et de nombreux textes dans la Bible ne peuvent être compris à cause de leur profondeur et de l'être humain limité. L'Ecriture affirme les richesses incroyables et insondables de la sagesse de Dieu et de ses desseins (Rom 11.33; Es 55.8-9; 1 Cor 13.12).

Les Babyloniens et les Assyriens adoraient de nombreux dieux. Ils étaient polythéistes. La Bible déclare explicitement qu'il y a un seul Dieu (Deut 6.4: "Ecoute Israël, L'Eternel, notre Dieu, l'Eternel est un"). Le Dieu de la Bible est Un seul Dieu en trois Personnes. C'est le monothéisme biblique.

Nous devons éviter deux erreurs:

-          que la divinité soit composée de trois personnes distinctes (telles trois personnes humaines différentes) et séparées chacune en une divinité comme, ce qui nous mènerait vers le Tri-théisme. Ce serait antiscripturaire.

-          que l'Etre de Dieu soit une seule Personne, ayant trois champs d'intérêts, de rôles, d'activités ou de manifestations différentes. Ce serait nier la Trinité. Cette fausse doctrine est appelée Modalisme.  

Il y a un seul Dieu. C'est évident. Les textes suivants l'affirment clairement dans Es 44.6 et 46.9; 1 Cor 8.4; Jacq 2.19; voir encore: Jean 5.44; 17.3; Rom 3.29-30; 16.27; Gal 3.20; Eph 3.6; 1 Tim 2.5).

Il y a trois Personnes qui sont appelées Dieu. C'est aussi évident:

-          le Père est appelé Dieu (1 Pi 1.2)

-          Jésus est appelé Dieu (Jean 20.28)

-          Le Saint-Esprit est appelé Dieu (Act 5.3-4)

Ces trois Personnes possèdent chacune les mêmes attributs de la divinité

-          Omniprésence: Jean 4.19-24 (le Père); Matt 28.20 (le Fils); Ps 139.7 (Le St-Esprit)

-          Omniscience: le Père (Ps 139.1; le Fils (Matt 9.4; le St-Esprit (1 Cor 2.10)

-          Omnipotence: (1 Pi 1.5 (le Père);  Matt 28.18 (le Fils); Rom 15.19 (le St-Esprit)

-          Sainteté: (Apoc 15.4 (le Père); Act 3.14 (le Fils); Jean 16.7-14 (le St-Esprit)

-          Eternité: (Ps 90.2 (le Père); Mich 5.2; Jean 1.2; Apoc 1.8,17) (le Fils); Hébr 9.14 (le St-Esprit)

-          La vérité: (Jean 14,6-7 (le Père); Apoc 3.7 (le Fils); 1 Jean 5.6; (le St-Esprit)

Trois en Un dans la Déité, c'est ce qu'affirme Matt 28.19: "…au nom du Père, du Fils et du St-Esprit". Le mot "nom" est au singulier dans l'original (grec), ce qui indique qu'il n'y a qu'un seul Dieu, mais en trois Personnes distinctes au sein de la Divinité bien unie.

Le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont donc trois Personnes distinctes dans le sens que chacun possède pleinement  des attributs personnels, soit pensées, émotions et volonté. Chacune des trois personnes est consciente des deux autres et communique avec les deux autres dans une relation d'amour divin. Cependant, il y a un seul Dieu, Tri-Un.  Il est l'UN et LE MULTIPLE, vérité biblique qui se manifeste dans toute la création. Calvin et tous les autres réformateurs furent on ne peut plus clair à ce sujet: La Trinité est un concept entièrement biblique. Enlevez-la et toute la doctrine biblique de Dieu se délabre.

Concernant la Création, un certain nombre de textes se réfèrent à Dieu ou au Seigneur (Gen 1.1; Ps 96.5; Es 37.16; 44.24; 45.12; Jér 10.11-12. D'autres se réfèrent au Père (Apoc. 4.11), au Fils (Col 1.16; Hébr 1.2; Jean 1.3) ou au St-Esprit (Job 33.4; Ps 104.30). Paul dit dans 1 Cor 8.6 que c'est "du seul Dieu, le Père de qui viennent toutes choses…et d'un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes". La Trinité apparaît également dans la Création, soit l'Un et le Multiple, interactifs dans la Divinité. Dieu, l'Un en Trois et Trois en Un, Dieu, l'Ultime, le Dieu personnel et infini de la Bible.

LE SYMBOLE D'ATHANASE

Voici encore un extrait du Symbole d’Athanase, du 5e – 6e siècle après J.-C, mais attribué à Athanase et qui expose clairement la foi chrétienne orthodoxe (universellement reconnue par l’Église dès les premiers siècles et acceptés par les réformateurs). Il s’agit de la Trinité de Dieu et de l’Incarnation du Seigneur Jésus-Christ. C’est un avertissement que cette foi est indispensable au salut de celui qui croit, faisant partie de l’essence de la foi chrétienne et qui est non négociable.

"Voici quelle est la foi catholique (universelle (note de nous): vénérer un seul Dieu dans la Trinité et la Trinité dans l'unité, sans confondre les personnes et sans diviser la substance:

La personne du Père est une, celle du Fils est une, celle du Saint-Esprit est une; le Père, le Fils et le Saint-Esprit ne forment qu'un seul Dieu. Ils ont une gloire égale, et une majesté coéternelle; tel est le Père, tel est le Fils, tel est le Saint-Esprit..

Le Père est incréé, le Fils est incréé, le Saint-Esprit est incréé. Le Père est immense, le Fils est immense, le Saint-Esprit est immense. Le Père est éternel, le Fils est éternel, le Saint-Esprit est éternel: et cependant, il n'y a pas trois éternels, mais un seul éternel; de même, il n'y a pas trois incréés, ni trois immenses,  mais un seul incréé et un seul immense. De même, le Père est tout puissant; tout-.puissant est le Fils, tout-puissant est le Saint-Esprit; et, cependant, il n'y a pas trois tout-puissants, mais un seul  tout-puissant. De même, le Père est Dieu, le Fils est Dieu, le Saint-Esprit est Dieu; et, cependant, il n'y a pas trois Dieux mais un seul Dieu; car, de même que la vérité chrétienne nous oblige à confesser que chaque Personne séparément est Dieu et Seigneur, de même la religion catholique nous défend de dire qu'il y a trois Dieux ou trois Seigneurs.

Le Père ne tient son existence d'aucun être; il n'a été ni créé, ni engendré. Le Fils tient son existence du Père seul; il n'a été ni fait, ni créé, mais engendré. Le Saint-Esprit n'a été ni fait, ni créé, ni engendré par le Père et le Fils, mais il procède du Père et du Fils. Il y a donc un seul Père, non pas trois Pères, un seul Fils, non trois Fils, un seul Saint-Esprit, non trois Esprit-Saints. Et dans cette Trinité il n'y a ni passé, ni futur, ni plus grand, ni moins grand; mais les trois personnes tout entières sont coéternelles et co-égales; de sorte qu'en tout, comme il a été dit déjà, on doit adorer l'unité dans la Trinité et la Trinité dans l'unité.

Celui donc qui veut être sauvé, doit avoir cette croyance de la Trinité.

Mais il est encore  nécessaire pour le salut éternel de croire fidèlement l'Incarnation de notre Seigneur Jésus-Christ. La foi exacte consiste donc à croire et à confesser que notre Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, est Dieu et homme. Il est Dieu, étant engendré de la substance du Père avant tous les temps; il est homme étant né dans le temps de la substance de sa mère, né dans le temps; Dieu parfait et homme parfait, composé d'une âme raisonnable et d'une chair humaine, égal au Père selon la divinité, inférieur au Père selon l'humanité. Et bien qu'il soit Dieu et homme, il n'est pas néanmoins deux personnes mais un seul Christ; il est un, non que la divinité ait été changée en humanité, mais parce qu'il a pris l'humanité pour l'unir à la divinité; un enfin, non par confusion de substance, mais par unité de personne; car, comme l'âme raisonnable et le corps sont un seul homme, de même Dieu et l'homme sont un seul Christ qui a souffert pour notre salut, est descendu aux enfers,  est ressuscité le troisième jour, est monté aux cieux, est assis à la droite du Père tout-puissant, d'où il viendra juger les vivants et les morts. A son avènement, tous les hommes doivent ressusciter avec leur corps et ils rendront compte de leurs propres actions: ceux qui auront fait le bien iront dans la vie éternelle; ceux qui  auront fait le mal, dans le feu éternel.

Telle est la foi catholique (c’est à dire universelle (note de nous): quiconque ne la croit pas fidèlement et fermement, ne pourra être sauvé".

 

Partager cet article

Commenter cet article