L’IMPACT DU NOM D’ORIGINE - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

L’IMPACT DU NOM D’ORIGINE

26 Août 2012 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

L’IMPACT DU NOM D’ORIGINE 

La signification du nom personnel, du village ou de la tribut a toujours été un point essentiel sur lequel Satan et ses mauvais esprits s’appuient pour faire des réclamations dans nos vies. Que signifie notre nom et à quelle circonstance nous l’a-t-on donné ? Ces choses peuvent infecter ou influencer notre vie. Chaque nom a une signification et peut jouer dans la vie d’un individu. Celui dont le nom signifie ‘vaurien’ ne vaudra rien dans sa vie. Satan s’appuiera sur la signification de son nom pour faire des réclamations dans sa vie.

Définition : Le mot nom en hébreux a une variante très significative. shêm (shame) qui tire son origine sans doute de shâmayim  shâmeh (shaw-mah'-yim, shaw-meh') et de śûm  śîym (soom, seem) exprime une idée exact de perception et de position, une appellation comme une marque ou mémorial d’une individualité, impliquant l’honneur, l’autorité, le caractère se reflétant à l’origine céleste que l’intéressé est sensé revêtir. Cette application de nom (śûm  śîym) a un impact profond dans son aspect littéral (c’est-à-dire exact), figuré (c’est-à-dire symbolique, métaphysique), par déduction et concerne ou apporte la sagesse, la charge, la considération, la détermination, la distinction, la disposition la prédisposition dans l’appel du nom.

 255356_356055081136502_466083710_n.jpgQuelques noms bibliques et leurs influences sur les personnes qui les portaient :

-         Abel : signifie « souffle, vapeur ». conséquence : brièveté de sa vie (Gen 4.2)

-         Abijam : appelé Abija dans le livre de Chroniques et Abia dans Matthieu 1.7, Abijam signifie « la mère est mon père ».

Selon 1 Rois 15.1, la mère d’Abijam s’appelait « Maaca », ce qui veut dire « oppression ». Elle était la fille d’Absalom, cet homme fils du roi David qui se révolta contre son père au point de coucher avec les femmes de son père en public. Le père d’Abijam était « Roboam » qui veut dire « qui agrandi le peuple ». Roboam par alliance de mariage, épousa l’esprit d’oppression par le lien de nom de sa femme et oppressa ainsi  le peuple qui, au lieu de s’agrandir fut plutôt divisé.

Abijam a poursuivi le combat d’oppression contre les 10 tributs d’Israël qui étaient en désaccord avec Dieu et fit périr 50.000 hommes.

-         Acan : signification « trouble ou bien il a causé du trouble ». A la prise de Jéricho, il a convoité et pris pour lui un vêtement irakien, un lingot d’or et l’a caché dans un trou creusé au milieu de sa tente. Cela causa la défaite du peuple de Dieu (Josué 7.1-26).

-         Acor : signification « affliction, tourment ». Ce lieu est l’endroit où Acan et les siens furent brûlés et lapidés (Josué 7.24-26).

-         Agar : signification « émigration, fuite ». Cette esclave de Sara devenue concubine d’Abraham sur imposition de sa maîtresse, devint insoumise, arrogante et ceci causa sa fuite (Genese 16.6) ; plus tard, elle émigra (Genese 21.14).

-         Amassa : signification « fardeau ». Bien que fils de la demie sœur de David nommée Abigaël, il fut chef de l’Armée d’Absalom contre son oncle (roi David). Après la mort d’Absalom, son oncle David, roi d’Israël le pardonna et fit de lui Général d’Armée. Mais quand Schéba se mit à la tête de la rébellion contre David, Amassa reçu l’ordre de tenir l’armée prête en trois jours plus tard. Il fut en retard (1 Rois 2.5, 35).              

-         Azmaveth : signification du nom « la mort est forte ». Le village qui porte se nom est situé à proximité de Jérusalem, près de Guibéa. 42 personnes seulement de ses habitants revinrent de la captivité babylonienne (Esdras 2.24).

-         Baara : signification « stupidité ». Ce nom désigne la femme de Schacharim qui fut renvoyée probablement à cause de la stupidité (1 Chron 8.8).

-         Delila : signification « coquette ». Elle entraîna par sa beauté la chute et la perte de Samson (Juges 16).

-         Balaam : signification de nom « dévorant ». La cupidité de ce prophète l’a poussé à la voracité au point d’être où l’amour du gain l’a poussé à taire volontairement la voix de Dieu, méprisé les avertissements de l’âne qui a parlé ainsi que de l’ange qui lui est apparu (Nbres 22 à 24 ; Josué 13.22). 

-         Barabbas : signification « fils d’un père ». Certainement bâtard, manquant d’encadrement, il est devenu voleur de grand chemin. Il provoqua un soulèvement à la faveur duquel il commit un meurtre (Mt 27.16, 17,20-21).

-         Caïn : signification  « possession, acquisition ». Son état possessif manifesté par la jalousie, la colère, l’insensibilité aux exhortations à combattre le péché, criminel et menteur eut aussi pour conséquence, le non effet de la prise en compte du jugement de Dieu prononcé contre lui.  Au lieu de reconnaître son mal et se repentir, il regarda plutôt la grandeur du jugement, la crainte du châtiment (Genese 4).

-         Ekron : signification « extermination ». La Bible retrace de nombreuses exterminations dont cette ville a été victime (Josué 13.3 ; 1 Samuel 6.16-17).

-         Gomorrhe : signification « submersion ». Cette ville fut submergée dans la perversité et fut submergée par le feu divin de jugement descendu du ciel pour l’anéantir, autre manifestation de la submersion (Genèse 10.19 ; 18.20 ; 19.24-28).

-         Guéhazi : signification « vallée de la vision ». Ce nom exprime la limitation de la vision à cause de la position entre deux montagnes. Cette vision limitée l’a poussé à ne pas voir de a même manière qu’Elisée et pour conséquence, fut frappé de lèpre. Alors que Elisée regardait vers les choses éternelles, se souciant de la volonté de Dieu, les soucis du siècle présent étaient sa préoccupation et il menti, dissimula les choses qu’Elisée refusa, mais qu’il prit en cachette de Naaman (2 Rois 5.14-27).

-         Hénoc (Enoch) : signification « initié, consacré ». Il marcha avec Dieu en consacré, initié des choses de Dieu et fut enlevé (Genese 5.18-24).

-         Ijjon (Ijon) : signification « ville fortifié, ruine ». Cette ville fortifiée d Nephtali fut emparé par Ben Hadad, roi de Syrie à l’instigation d’Asa. Plus tard, Tiglath-Pileser déporta ses habitants et causa ainsi sa ruine (1 Rois 15.20 ; 2 Rois 15.29 ; 1Chron 16.4).

-         Nabal : signification « fou, impie, méchant ». Il se comporta comme l’indique son nom (1 SAM 25.25) et mourut frappé par Dieu (1 SAM 253-39).

La liste serait indéfinie si nous poursuivons l’étude de la conséquence de la signification et l’impact positif ou négatif du nom sur ceux qui les portent.

Dr André CHOUBEU

Partager cet article

Commenter cet article

neodymium magnet 25/08/2014 15:07

I found the blog of Dr Andrew Choubeu very much interesting. The discussion of the influence of the names in the bible to the people with those names is a very enlightening. The themes related to the bible and the advices that these offer are vast.