L’APPROPRIATION DES BENEDICTIONS PERDUES - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

L’APPROPRIATION DES BENEDICTIONS PERDUES

30 Août 2012 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Etudes Bibliques

L’APPROPRIATION DES BENEDICTIONS PERDUES  

Introduction :0617.jpg

De plus en plus la marche aussi bien que les actions de la foi authentique manquent parmi le peuple de Dieu. L’intelligence a totalement pris la place de l’intuition en sorte que la direction divine n’est plus le propre de plusieurs. Les yeux, les sentiments, les émotions, la convoitise des yeux, de la chair et de la vue sont les principes directeurs de la vie de plusieurs. L’exemple des actes de foi d’Abraham pour la conquête de Canaan des les premiers jours de son arrivée  dans ce territoire étranger nous inspire et nous interpellent.

Lorsqu’Abraham arriva au pays de Canaan, il reçut la visitation de Dieu qui lui rappela l’accomplissement de sa promesse par le don de la terre à lui et à sa descendance. Il dut d’abord détruire en lui l’autel de la désobéissance sur lequel il avait sacrifié depuis des années demeurant loin de la bénédiction de Dieu. Il s’était dès soumis à son père dès la réception de la révélation divine pour le départ sur Canaan. Ainsi, il perdit bien des années en route jusqu’au jour, où la mort de son père le détacha enfin de ce lien d’insoumission à la volonté parfaite de Dieu. 

Arrivé, à Canaan, il traversa le pays jusqu’à Sichem (épaule), jusqu’au chêne de Moré (qui enseigne, fertile). Après la confession pour ôter le fardeau qui pesait sur ses épaules, Abraham a certainement détruit l’autel idolâtre des Cananéens pour bâtir un autel saint à l’Eternel.

L’histoire des deux autels bâtis par Gédéon, nous donne une illustration qui nous conduira à mieux saisir la portée et l’importance de sacrifier de manière sainte sur un autel saint. En effet, après sa rencontre avec Dieu, Gédéon avec précipitation et dans un zèle charnel, bâtit, un autel à l’Eternel. Cet autel ne plus point à Dieu. Dans la nuit, Dieu lui demanda de renverser l’autel qu’avait érigé son père en faveur de Baal, et après quoi, il lui bâtirait un autel sur lequel le sacrifice sera agréé. Dans les maisons que nous habitons, sur les terrains que nous occupons, des autels invisibles avaient été bâti en l’honneur de Satan, des sacrifices divers y ont été faits. Le premier autel de Gédéon plaçait l’Eternel au même rang que Baal Juges 6.24-25). Or l’Eternel ne peut donner sa gloire à un autre, ni son honneur aux idoles. 

Ces autels invisibles, ces sanctuaires, ces signes cabalistiques, ces pentagrammes, ces divinités territoriales doivent être par la foi au nom de Jésus Christ renversés, détrônés et chassés. 

1.   Bâtir un autel saint à l’Eternel : Rebâtir par la foi un autel saint à Dieu en invoquant le nom de Jésus Christ. Elie le prophète bâtit un autel à Dieu en plaçant douze pierres qui représentent les douze tributs d’Israël avant d’offrir le sacrifice (1 Rois 18). 

1er autel d’Abraham (Genèse 12.6-7) : Autel d’appropriation : 

Abraham est arrivé là où devait avoir lieu sa bénédiction. Il confesse la possession du lieu. Il s’acquiert par la foi de la promesse de Dieu et dès lors, le pays est devenu le sien et celui de sa descendance à perpétuité. Gédéon le fit aussi (Juges 6.25-26).

Dans nos vies, nous avons encore des mauvaises plantes qui n’ont pas été plantés par Dieu  et les déraciner : « Tout arbre que mon Père céleste n’a pas Lui-même planté sera arraché (déraciné) » (Mt 15.13). Le zèle amer, la mauvaise onction, la puissance qui n’est pas de Dieu, la rébellion, la paresse, les luttes d’influences, la manipulation, la domination, l’intimidation, les faux enseignements, les fausses prophéties, les fausses doctrines et pratiques, l’évangile de la prospérité … Si une personne a épousé une femme qui était consacrée au diable, aux esprits, il faut détruire les autels où elle avait été consacrée, prophétiser sur ces méchants esprits, l’arracher et la consacrer à Dieu. Ceux qui sont nés dans les foyers polygames sont voués à l’esprit de ruse, d’hypocrisie, de violence, de la malice, de la dissimulation. Les notables ont l’esprit d’orgueil, de trahison, du trafic d’influence, la suffisance. 

Ceux qui dans leur passé s’étaient attachés pratiques occultes dans les sectes ont dressé des autels secret, observé des rites initiatiques et autres qui s’ils ne sont pas brisé, constituent des handicaps qui sans cesse perturberont leur vie spirituelle.

Ici, nous considérons attentivement dans nos vies, tout ce qui y existe en opposition à la pensée de Dieu. 

Les déraciner : dans le ministère, de nos vies, de nos ministères, de l’église, de nos maisons, de la vie des Serviteurs de Dieu, de la vie des frères et sœurs, de nos enfants, de nos maris, de nos épouses, dans notre quartier, de notre pays. 

2ème autel d’autel d’Abraham: Autel de consécration : 

« Puis il leva son camp pour se rendre dans la région montagneuse à l’Est de Béthel ; il établit son campement entre Béthel, à l’Ouest et Aï, à l’Est. Il y construisit un autre autel à l’Eternel et le pria. Ensuite, Abraham repartit vers le Sud, d’étape en étapes, il régna le Néguev ». (Gen 12.8-9)

Abraham s’étant approprié par la foi du territoire qui lui appartenant de par la promesse de Dieu, en devint par propriétaire. Il est entré en présence de Dieu à Béthel (maison de Dieu) et a prié. N’est-il pas écrit : « Ma maison s’appellera maison de prière » ? 

Abraham pria pour adresser tous ses besoins à Dieu qui l’exauça. Il alla jusqu’au désert du Néguev en régnant comme propriétaire des lieux. La bénédiction l’accompagna et le désert devint une bénédiction. Ici, nous prophétisons sur notre possession, ordonnant ce que nous désirons et cela s’accomplira : « Alors, l’Eternel me dit prophétise à l’adresse de l’Esprit : Prophétise et dis à l’Esprit : « Voici ce que déclare le Seigneur, l’Eternel : l’Esprit, vient des quatre coins du ciel et souffle sur tous ces morts pour qu’ils revivent ». 

Prophétie sur : nos bénédictions volées, le Ministère, nos ministères, nos vies, nos enfants, les mauvais caractères dans la vie des nôtres. 

3ème Autel d’Abraham : l’Autel d’Adoration 

« Lève-toi, parcours le pays en long et en large, car je te le donnerai. Alors Abraham déplaça son campement et vint se fixer près des chênes de Mamré aux environ d’Hébron et il bâtit là un autel à l’Eternel » (Genese 13.17-18).

Après le retour béni du pays d’Egypte, Abraham devient uni, en communion avec Dieu en s’installant à Hébron (Union, liaison, communion). Ainsi, il est fixé dans la vigueur, la prospérité ce que signifie Mamré (village). 

Que faire maintenant pour se repositionner par rapport à Dieu ? 

Identification du mal : Retourner aux origines et relever tous les aspects où nous avons été par nos parents impliqués dans la malédiction. Recenser les fausses alliances, les fausses fondations, les dettes, le pardon non accordé ou refusé

Faire la restitution au possible des objets ou choses que l’on détient injustement

Dénoncer et renoncer ces pratiques : Après les avoirs recensés, on considère leur négativité dans les vies, et on les refuse.

Confesser : Puisque nous sommes nés dans le péché, confessés un à un ces péchés. Révoquer et se délier de ses péchés et leurs conséquences : Prière autocrate pour détruire l’impact de ses péchés dans nos vies et dans la vie des générations à venir.

Destruction des autels étrangers : « Une terre ne devra jamais être vendue à titre définitif car le pays m’appartient et vous êtes chez moi des étrangers et des émigrés. Dans tout le pays que vous aurez en possession, vous garantirez le droit de rachat des terres » Lévitique 25.23-24). « La terre et ses richesses appartiennent à l’Eternel. L’univers est à Lui avec ceux qui l’habitent (Psaumes 24.1). Voici, à l’Eternel, ton Dieu, appartiennent les cieux et les cieux des cieux, la terre et tout ce qu’elle renferme » (Deutéronome 10.14).

Les premiers habitants ont toujours souillé la terre ou le lieu sur lequel ils ont vécu. Plusieurs maisons, propriétés ou héritages qui nous ont été légués par nos ancêtres, les premiers occupants, ont souvent été le théâtre des pratiques occultes diversifiées, des meurtres, des scandales sexuels, rites, rituels, orgies à caractères mystiques et bien d’autres.

 Chaque village a un nom, une histoire, une signification qui constituent sa fondation

Dr. André CHOUBEU

 

Partager cet article

Commenter cet article

vincent konji mukendi 29/07/2014 11:21

j aime partager et etudier les lecons de 7 autels