CHRIST, LE ROI DE GLOIRE - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

CHRIST, LE ROI DE GLOIRE

23 Août 2012 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

Christ, le Roi de gloire: Il vient !

Jean-Raymond CouleruRetour-Glorieux-de-Jesus-Christ.jpg 

   « Pourquoi ce tumulte parmi les nations, ces vaines pensées parmi les peuples ? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils et les princes se liguent-ils avec eux contre l'Eternel et contre son oint ?    Brisons leurs liens, délivrons-nous de leurs chaînes
   Celui qui siège dans les cieux rit, le Seigneur se moque d'eux. Puis il leur parle dans sa colère, il les épouvante dans sa fureur : C'est moi qui ait oint mon roi sur Sion, ma montagne sainte!
   Je publierai le décret; l'Eternel m'a dit: Tu es mon Fils ! Je t'ai engendré aujourd'hui. Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, les extrémités de la terre pour possession ; tu les briseras avec une verge de fer, tu les briseras comme le vase d'un potier.
   Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse ! Juges de la terre, recevez instruction ! Servez l'Eternel avec crainte, et réjouissez-vous avec tremblement. Baisez le Fils, de peur qu'il ne s'irrite, et que vous ne périssiez dans votre voie, car sa colère est prompte à s'enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en Lui! ».

(Psaume 2)

INTRODUCTION

   Nous venons de lire ce psaume magnifique qui place sous nos yeux la Personne de Christ dans Sa réjection et dans Sa gloire. Jésus lui-même a dit: « Il fallait que s'accomplit tout ce qui est écrit de moi... dans les psaumes » (Luc 24 : 44). Nos cœurs brûlent au dedans de nous (Luc 24 32) quand nous contemplons notre Sauveur et Seigneur bien aimé dans la Parole de Dieu. Il nous dit: « Sondez les Ecritures... ce sont elles qui rendent témoignage de moi » (Jean 5.39). Le livre des Psau­mes en particulier nous fait entrer dans les souffrances de Christ et la gloire dont elles seraient suivies (1 Pierre 1.11). Certains psaumes ont été appelés «messianiques ». Ce sont les numéros 2, 8, 16, 22, 23, 24, 40, 41, 45, 68, 69, 72, 89, 102, 110, 118. On les a considérés ainsi parce que, dans leur ensemble ou en partie, ils annoncent le Messie. Mais il ne fait aucun doute que d'autres psaumes nous parlent également de Lui.

I. QUI EST L'AUTEUR INSPIRÉ DU PSAUME DEUXIÉME ?

   Son nom n'est pas indiqué comme cela est souvent le cas pour d'autres psaumes. Cependant nous pouvons savoir qui en est l'auteur en ouvrant le Nouveau Testament. Lisons Actes 4 : 25 et 26 : « Seigneur, c'est toi qui a dit par le Saint-Esprit, par la bouche de notre père, ton serviteur David Pourquoi ce tumulte parmi les nations, et ces vaines pensées parmi les peuples ? Les rois de la terre se sont soulevés, et les princes se sont ligués contre le Seigneur et contre son Oint ». C'est donc le roi David, l'auteur inspiré du Psaume 2, mais c'est le Saint-Esprit qui a parlé par la bouche de David, et cela mille ans avant Jésus-Christ. Est-ce que l'absence du nom de l'auteur manifesterait le désir de ce dernier de s'effacer lui-même devant la grandeur de Celui que ce psaume nous présente : LA PERSONNE DE CHRIST, que l'Eternel appelle:

MON OINT - MON ROI - MON FILS

   Nous savons que le mot « OINT » peut être traduit également par « MESSIE » ou par « CHRIST ».

   Tout l'Ancien Testament nous permet de contempler:

  • l'Oint de l'Eternel, le Messie, ou le Christ.
  • le roi de gloire, le roi d'Israël, le Roi des rois.
  • le Fils de Dieu, le Fils éternel, le Fils de Son amour.

   Le « Fils » apparaît encore en Proverbes 30 : 4: « Qui est monté aux cieux, et qui en est descendu ? Qui a recueilli le vent dans ses mains ? Qui a serré les eaux dans son vêtement ? Qui a fait paraître les extrémités de la terre ? Quel est son nom, et quel est le nom de son fils ? Le sais-tu ? ».

   Et tout au début du Nouveau Testament, nous entendons la voix du Père qui dit: « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection » (Matthleu 3:17).

II. L'OEUVRE DE LA CROIX

   « Pourquoi ce tumulte parmi les nations, ces vaines pensées parmi les peuples ? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils et les prin­ces se liguent-ils avec eux contre l'Eternel et contre son Oint ? (v. 1 et 2). Ces versets nous parlent de la révolte des Juifs et des païens contre l'Eternel et contre son Christ. L'interprétation inspirée des versets 1 à 3, nous l'avons lue dans Actes 4: 25-26 qui voit son accomplissement littéral dans la crucifixion de Christ. Juifs et païens (tous les hommes) ont dit du Seigneur Jésus:
« NOUS NE VOULONS PAS QUE CELUI-Cl RÈGNE SUR NOUS! » (Luc 19:14). C'est ce que nous confirme l'évangile de Jean: « La lumière (Christ) luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue (ou point comprise - version Darby) ; Le monde a été fait par elle (la lumière c'est-à-dire : Christ) et le monde ne l'a point connue. Elle est venue chez les siens (les Juifs) et les siens ne l'ont point reçue » (Jean 1 : 5, 10 et 11). Christ n'a été ni compris, ni connu, ni reçu ! « Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit d'être enfants de Dieu » (v. 12 version Darby). N'est-ce pas merveilleux ? Posons-nous cependant honnêtement la question suivante : Si tous les hommes ont dit: « Nous ne voulons pas que celui-ci règne sur nous », le Seigneur Jésus-Christ règne-t-Il vraiment sur mon cœur et dans ma vie aujourd'hui, maintenant ? En est-Il réellement le Maître incontesté ? Bientôt Il régnera sur le monde entier ! Mais aujourd'hui, règne-t-Il sur le cœur et dans la vie de tous les enfants de Dieu, de tous ceux qu'il a rachetés à si grand prix par l'œuvre de la croix ?

III. LA RÉVOLTE CONTRE DIEU ET CONTRE JÉSUS-CHRIST

   « Brisons leurs liens, délivrons-nous de leurs chaînes » (v. 2). Aujour­d'hui, hélas! on voit la révolte contre Dieu et contre Christ s'étendre sur la terre, révolte qui se traduit par ces paroles:

« NI DIEU, NI MAITRE ».

IV. DIEU SE MOQUE DES MOQUEURS

   « Celui qui siège dans les cieux rit, le Seigneur se moque d'eux » (v.4). Il tourne en dérision les hommes rebelles. « Le Seigneur se rit du méchant, car il voit que son jour arrive » (Psaumes 37:13). « Toi, Eternel, tu te ris d'eux, tu te moques de toutes les nations, quelle que soit leur force » (Psaume 59 : 9-10). « Je rirai quand vous serez dans le malheur, je me moquerai quand la terreur vous saisira » (Proverbes 1 : 26).

V. LA COLÈRE DE DIEU VIENT SUR LES FILS DE LA RÉBELLION

   (Coloss. 3: 6).

   « Il leur parle dans sa colère, il les épouvante dans sa fureur » (v. 5). Toute la Parole de Dieu (Ancien et nouveau testaments) nous avertit solennellement à cet égard:

   « La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes » (Romains 1 :18). Le Fils de Dieu Lui-même est notre unique Refuge: « Celui qui croit au Fils (c'est-à-dire : qui se con­fie en LUI) a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui » (Jean 3 : 36). Pen­sons davantage, frères et sœurs en Christ, à ceux qui nous entourent et qui ont cette épée de Damoclès suspendue au-dessus de leurs têtes: LA COLÈRE DE DIEU!

VI. L'INTRONISATION DU ROI DE GLOIRE EN SION

   « C'est moi qui ai oint mon roi sur Sion, ma montagne sainte! » (v. 6). Christ est le Roi de gloire qui régnera à Jérusalem. Portes, élevez vos linteaux; élevez-vous, portes éternelles. Que le roi de gloire fasse son entrée » (Psaume 24: 7-9). « Qui donc est ce roi de gloire? L'Eter­nel des armées Voilà le roi de gloire! » (do v. 10). Ce titre majestueux: « L'ETERNEL DES ARMÉES » s'applique essentiellement à Christ et apparaît, nous dit-on, 281 fois dans l'Ancien Testament.

   Jésus-Christ, dans le Nouveau Testament, est appelé:

« LE SEIGNEUR DE GLOIRE »

« Aucun des chefs de ce siècle ne l'a connu car, s'ils l'eussent connu, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur de gloire » (1 Cor. 2 : 8).

VII. LE FILS DU DIEU VIVANT EST RESSUSCITÉ !

   « Je publierai le décret ;  l’Eternel m'a dit: Tu es mon fils ! Je t'ai en­gendré aujourd'hui » (v. 7). Nous entendons ici la voix du Seigneur­ Jésus qui parle. Ce texte s'applique à Sa glorieuse résurrection: « La promesse faite à nos pères. Dieu l'a accomplie pour nous, leurs enfants, en ressuscitant Jésus, selon ce qui est écrit dans le psaume deuxième: Tu es mon Fils, Je t'ai engendré aujourd'hui » (Actes 13 : 32, 33) (Voir Hébreux 1 : 5).

   « Il a été déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l'Esprit de sain­teté, par sa résurrection d'entre les morts » (Romains 1 : 4).

VIII. CHRIST SERA LE ROI DES ROIS ET LE SEIGNEUR DES SEIGNEURS

   « Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, les extré­mités de la terre pour possession; tu les briseras avec une verge de fer, tu les briseras comme le vase d'un potier » (v. 8 et 9).

   « Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. Il régnera sur la maison de Ja­cob éternellement, et son règne n'aura point de fin » (Luc 1 : 32-33).

   « Il dit: C'est peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et pour ramener les restes d'Israël : Je t'établis pour être la lumière des nations, et pour porter mon salut jusqu'aux extrémités de la terre » (Esaïe 49 : 6).

   Enfin voici un texte magnifique qui nous annonce la gloire et la do­mination universelle du Roi des rois : « On lui donna la domination, la gloire et le règne; et tous les peuples, les nations et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit » (Esaïe 7:14).

   Nos cœurs bondissent de joie au dedans de nous en contemplant d'avance la gloire de notre Sauveur bien-aimé, quand Il sera « le Sei­gneur des seigneurs et le Roi des rois » (Apocalypse 17:14).

IX. MESSAGE AUX CHEFS DES NATIONS

   « Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse ! Juges de la terre, recevez instruction ! Servez l'Eternel avec crainte, et réjouissez-vous avec tremblement. Baisez le fils, de peur qu'il ne s'irrite, et que vous ne périssiez dans votre voie, car sa colère est prompte à s'enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui ! » (v. 10 à 12).

   Ce sérieux appel s'adresse encore aux chefs des nations de notre temps. On peut le résumer en sept points:

  1. Conduisez-vous avec sagesse
  2. Recevez instruction
  3. Servez l'Eternel avec crainte
  4. Réjouissez-vous avec tremblement
  5. Baisez le Fils (c'est-à-dire: Rendez hommage au Fils)
  6. Prenez garde à la colère de l'Agneau (Apoc. 6:15-17)
  7. Voici quel est votre bonheur: « CONFIEZ-VOUS EN CHRIST! »

Conclusion : 
« HEUREUX TOUS QUI SE CONFIENT EN LUI! ».

Lien : http://www.promesses.org/arts/60p60-64f.html

 

Partager cet article

Commenter cet article

Rasta 28/05/2013 23:52

Haile Selassie 1er est ce Roi, demandez a Rome, a l'Egypte, a babylon ils vous diront que c'est en Sion reside ce Roi et que tous y sont nés .

Dr André CHOUBEU 08/06/2013 20:50

Haile Selassie 1er fut le roi de l'Ethiopie, mais pas le Roi des rois qui est Jésus Christ.