Sur le bord du Kérith - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

Sur le bord du Kérith

5 Novembre 2016 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

(1)

“Les corbeaux lui apportaient du pain et de la viande matin et soir, et il buvait l'eau du torrent.”

1 Rois 17. 6

L’épisode du séjour d’Elie sur le bord du torrent du Kérith nous dévoile un peu comment Dieu agit dans notre vie aujourd’hui. C’est au cours du règne d’Ahab, le pire des rois d’Israël, que Dieu choisit de susciter l’un des plus connus et des plus puissants prophètes de l’Ancien Testament : Elie, dont le premier “exploit” fut de prédire qu’une sècheresse catastrophique allait s’abattre sur toute l’étendue du territoire d’Israël. Dieu entendait ainsi juger Son peuple pour s’être fourvoyé dans le culte de faux dieux introduits par Jézabel, la femme d’Ahab. Elie annonça également que Dieu lui avait accordé le pouvoir de faire cesser la sècheresse, et donc la famine qui en résulterait, lorsque Celui-ci le déciderait (v.1). Cette proclamation dramatique mit immédiatement Elie en danger. Si nous obéissons à l’appel de Dieu et sortons du rang pour Le suivre, nous risquons nous aussi de courir certains dangers, de subir des menaces et de souffrir de brimades ou même de persécutions. Mais courage ! Non seulement Dieu fournit à Elie un lieu de refuge où il put échapper aux représailles du roi Ahab, mais Il organisa également un service de repas à domicile afin qu’Elie ait de quoi manger et boire et puisse survivre à la famine annoncée.

Le torrent du Kérith lui offrait une eau fraîche et pure et, chaque matin et chaque soir, des corbeaux mandatés par Dieu lui apportaient du pain et de la viande (v. 2-6). Nul doute qu’Elie aurait choisi d’autres oiseaux moins “charognards” comme porteurs de repas ! Pourquoi Dieu a-t-Il choisi des corbeaux ? 1- probablement pour enseigner à Elie à accepter l’aide divine quelle que soit la méthode employée 2- qui aurait imaginé que ces corbeaux, avec du pain et de la viande dans le bec, allaient en fait nourrir le prophète dans sa cachette ? Dans ces circonstances difficiles Dieu a merveilleusement pourvu aux besoins du prophète. Quand nous marchons avec courage sur le chemin tracé par Dieu pour nous, soyons confiants qu’Il nous protègera et pourvoira à nos besoins car Il n’est jamais indifférent à notre situation. Faisons-Lui confiance, sachant qu’Il prendra soin de nous de manière naturelle ou surnaturelle, à Son gré !

Source : http://us6.campaign-archive1.com/?u=5bc79ce092&id=8945bed064&e=838a47046d

Sur le bord du Kérith (2)

“Mais au bout d'un certain temps, le torrent fut à sec, parce qu'il n'avait pas plu dans le pays.”

1 Rois 17. 7

D’autres détails encourageants émaillent cet épisode de la vie d’Elie. Examinons comment ils peuvent nous encourager aussi dans notre vie. Grâce à l’intervention divine Elie avait de quoi manger et boire sur le bord du Kérith, et de plus se sentait en parfaite sécurité dans ce lieu discret. Il ne semblait pas non plus se plaindre de la solitude. Tout allait bien dans son petit paradis secret. Mais alors nous lisons : “Au bout d’un certain temps le torrent fut à sec parce qu’il n’avait pas plu dans le pays.” Sans doute Elie avait-il observé la lente diminution du débit du torrent. Imaginez ce qu’il a dû penser : “Comment Dieu peut-il ainsi laisser le torrent tarir ?” “Ne peut-Il pas maintenir le débit de l’eau de manière surnaturelle ?” “Va-t-Il m’abandonner maintenant ?” “En a-t-Il assez de moi ?” Homme de prière s’il en fut, Elie a dû entrer en conversation intense avec son Dieu. Malgré tout nous pouvons imaginer qu’en attendant la réponse divine il a souffert d’une certaine dose de frustration et de peur assortie de quelques doutes ! Après tout Elie était un être humain comme nous tous (Jacques 5.17). Ne ressentez-vous pas la même chose parfois en traversant des circonstances difficiles ?

Dieu nous place dans une situation où nous sommes obligés de Lui faire confiance, sachant qu’Il orchestre tout de manière à la fois naturelle et surnaturelle afin de nous “porter” entièrement sur Ses épaules. Nous savons que nous sommes au bon endroit, et nous nous sentons heureux et en sécurité entre Ses mains. Puis soudain quelque événement nous fait glisser de notre refuge et nous nous sentons alors poussés hors de notre nid tranquille. Nous prions sincèrement, implorons Dieu, mais aucune réponse ne semble nous parvenir. Notre foi est mise à rude épreuve. Mais Dieu n’avait pas abandonné Elie et Il ne vous abandonnera pas non plus. Au moment opportun Il a révélé à Elie la prochaine étape de Son plan (v. 8-9). Prenez courage : Dieu orchestrera parfois des circonstances apparemment défavorables pour nous faire avancer dans le plan qu’Il a dessiné pour nous, un plan que la Bible définit comme certain et digne de confiance (Psaumes 133.11).

Sur le bord du Kérith (3)

“Ne vous inquiétez donc pas du lendemain... A chaque jour suffit sa peine.”

Matthieu 6.34

Elie fut l’un des prophètes les plus puissants de l’Ancien Testament. A travers lui Dieu accomplit des exploits incroyables (Lisez 1 Rois 17-19 et 2 Rois 2). Les prophéties d’Elie se réalisèrent toutes sans la moindre marge d’erreur. Comme tout vrai prophète de Dieu il n’avait pas le droit de se tromper, ce qui est la preuve qu’un prophète parle au nom de Dieu. C’était aussi un grand homme de prière. Notez cependant qu’en dépit de ses talents indéniables, Elie était un homme semblable à chacun d’entre nous. C’est l’apôtre Jacques qui l’affirme avec ces mots : “Elie était un être humain, de la même nature que nous” (Jacques 5.17). Autrement dit le prophète ne connaissait pas de formule magique lui permettant d’obtenir de Dieu une révélation instantanée. Il ne possédait aucun pouvoir secret et ne pouvait conjurer aucun “génie” capable de le sortir de situations difficiles. Comme vous et moi, il dépendait de Dieu et pouvait seulement de temps en temps être investi de la puissance surnaturelle de Dieu ou recevoir une révélation spécifique de Sa part. Au cours des trois ans et demi durant lesquels sévit la sècheresse, Celui-ci ne lui dévoila Ses plans qu’étape par étape.

Il l’envoya d’abord au torrent du Kérith où les corbeaux le nourrirent, puis lui donna l’ordre de se déplacer vers Sarepta et de s’installer chez une veuve. Dieu ne lui révéla pas, alors qu’il demeurait caché sur le bord du torrent, où son périple le mènerait. Il en est souvent de même pour nous aujourd’hui : même si, à de rares occasions, Dieu nous révèle davantage que le strict nécessaire afin de nous donner du temps pour nous préparer à affronter tel ou tel événement futur, la plupart du temps Il agit avec nous comme avec Elie, et nous révèle seulement ce que nous avons besoin de savoir aujourd’hui. Soyons-en satisfaits et contentons-nous de ressentir Sa paix. Ne succombons pas à la tentation de courir trop vite et de Le devancer, motivés par nos propres forces souvent minées par la peur et le manque d’assurance. Sa parole pour vous aujourd’hui sont les mots de Jésus : “Ne vous inquiétez donc pas du lendemain... A chaque jour suffit sa peine” (Matthieu 6. 34).

 

Partager cet article

Commenter cet article