Que la volonté de Dieu soit faite - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

Que la volonté de Dieu soit faite

22 Novembre 2016 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

Que la volonté de Dieu soit faite

“Que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.”

Matthieu 6. 10

Jésus n’a jamais promis aux Siens que leur vie terrestre serait aisée et tranquille. Au contraire Il affirme “Vous aurez des tribulations dans le monde” (Jean 16.33). Que veut dire précisément ce mot “tribulations” ? Le mot grec thlipsis signifie : pression, oppression, stress, angoisse, affliction, désespoir. C’est le même mot qui est utilisé pour l’action de presser les raisins dans un pressoir pour en extraire le jus ou des olives pour en extraire l’huile. Ne vous leurrez pas : connaître des “tribulations” en ce monde est tout à fait normal ! Ne vous laissez pas entraîner par cet enseignement erroné dans certaines églises qui veut vous faire croire qu’avec davantage de foi vous connaîtrez le succès, l’accomplissement de vos rêves et une certaine perfection ici-bas ! Fuyez ce genre de mensonges. Si vous leur donnez crédit vous risquez de vous sentir désespéré, confus et coupable lorsque vous vous rendrez compte que vos espoirs ne se sont pas réalisés. Jésus a déclaré : “Mon royaume n’est pas de ce monde” (Jean 18. 36) et nous a demandé de prier pour l’avènement de Son royaume (Matthieu 6. 10).

Certes la Bible nous parle beaucoup de l’importance de la foi et il est tout à fait légitime de vouloir “élargir” notre foi, mais elle nous parle aussi de la “volonté parfaite” de Dieu et du choix qu’Il est le seul à faire quant au moment où elle s’accomplit. Dans la fameuse prière dite du Notre Père Jésus nous enseigne très vite à demander “que Ta volonté soit faite...” Nous lisons également : “Nous pouvons regarder à Dieu avec assurance, car Il nous écoute si nous demandons quelque chose de conforme à Sa volonté” (1 Jean 5. 14). Toutes les promesses divines sont certaines et quand Dieu décide d’intervenir, rien dans tout l’univers ne peut Lui faire obstacle. Il nous demande seulement de marcher humblement dans le chemin qu’Il nous a tracé, de persévérer dans la prière et, malgré les circonstances adverses d’accepter en nous la paix que Jésus nous offre à tous sans exception.

Qui ne connaît ce verset qui fait partie de la prière suggérée par Jésus à Ses disciples ? Prière qui ne constitue pas une formule ou une méthode infaillible destinée à obtenir ce que notre coeur désire. Méfiez-vous de tout enseignement qui tendrait à vous faire croire que certaines “techniques” de prière donneront de meilleurs résultats que d’autres. Cela équivaut à rejeter la souveraineté de Dieu. Au lieu de se soumettre humblement à la volonté divine, l’homme cède à la tentation de commander à Dieu ce qu’il veut obtenir. Cette forme d’orgueil transforme la prière en une “arme” capable d’obliger Dieu à réaliser Ses promesses dans notre vie selon notre bon vouloir. Des centaines de livres ont été écrits par des soit-disant chrétiens prônant des techniques de prières censées obtenir des résultats positifs. Par exemple : proclamer avec force et conviction que Dieu va répondre, ou même apprendre à visualiser les réponses divines à nos prières avant même que Dieu ne Se soit manifesté. Même si ces “méthodes” semblent prometteuses, ne vous leurrez pas : cette force ne vient pas de Dieu.

Certes Dieu veut que nous placions notre confiance en Sa parole et que notre bouche affirme Ses promesses, et la Bible nous encourage dans ce sens, nous enseignant que nos paroles, nos actions et nos pensées, si elles s’appuient sur Sa parole, ne manqueront pas de Lui plaire (Lisez Philippiens 4.8 ; Psaume 19. 14 ; Proverbes 16. 23, 14 : Matthieu 15. 16-19). Cependant lorsque nous avons recours à des “techniques” douteuses pour “garantir” des réponses positives de la part de Dieu nous entrons sur le dangereux terrain de l’occultisme et de la sorcellerie, choses que Dieu réprouve au plus haut point ! Cela équivaut à prendre la place de Dieu, usurpant Sa gloire et Sa puissance, comme ce fut le cas au Jardin d’Eden (Genèse 3. 4-7). Chaque fois que nous refusons de nous soumettre à Dieu et de rechercher Sa volonté, nous ouvrons la porte à Satan, même si nous ne nous en rendons pas compte immédiatement. Souvenez-vous qu’il est maître dans l’art de la dissimulation et de la contrefaçon ! L’humilité devant Dieu et une bonne connaissance de la Parole de Dieu sont les garanties que nous ne tomberons pas dans les pièges de l’ennemi.

Erica, une mère non-croyante, était hospitalisée dans le service des soins intensifs. Ses deux enfants, Todd et Susan, tous les deux croyants priaient pour elle avec toute la ferveur de leur foi. Todd déclara à Susan qu’il priait pour que leur maman guérisse miraculeusement. Susan répondit qu’elle avait l’intime conviction que Dieu la poussait à prier plutôt pour le salut de leur maman. Au fil des jours la condition d’Erica empira. Les deux enfants continuèrent à supplier Dieu d’intervenir dans la vie de leur maman. Après une semaine passée en soins intensifs, Erica entra dans le coma et s’éteignit trois jours plus tard. En fin de compte, on pourrait se poser la question : “Qui, des deux enfants, a prié selon la volonté de Dieu ?” Dans le sac à main d’Erica, à l’hôpital, se trouvait une petite Bible. Mais rien ne prouve qu’Erica ait ouvert cette Bible, ni qu’elle ait accepté le salut en Jésus-Christ avant de sombrer dans le coma. Elle ne fut pas guérie miraculeusement non plus. Les prières de Todd ont-elle été ignorées ? Susan avait-elle raison de prier pour le salut de sa maman ?

Tous les deux faisaient-ils fausse route ? Le fait est que les deux prières étaient correctes car le salut et la guérison font tous deux partie du plan divin pour l’humanité. Néanmoins il est clair que Dieu est toujours souverain. Lui seul connaît le nombre exact des jours de notre vie sur cette terre. Un pasteur a dit : “Notre responsabilité est de prier pour la guérison de tous, tout en acceptant que la souveraineté de Dieu est l’ultime autorité sur le choix de qui sera guéri et qui ne le sera pas !” Dans toute situation humaine la sagesse implique que nous recherchions la volonté de Dieu, en espérant que nos prières s’aligneront sur Sa volonté parfaite. Parfois Dieu nous permet d’entrevoir la grandeur de Son plan, nous permettant de prier de manière précise sur un sujet spécifique. Sinon nous devons nous contenter de Lui faire confiance et de continuer à prier que Sa volonté parfaite s’accomplisse même si la tournure des événements ne semble pas l’indiquer aujourd’hui !

Source : http://us6.campaign-archive2.com/?u=5bc79ce092&id=2cc17c9b93&e=838a47046d


Partager cet article

Commenter cet article