COMMENT VAINCRE LA PEUR ET L’ANGOISSE ? - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

COMMENT VAINCRE LA PEUR ET L’ANGOISSE ?

28 Novembre 2016 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

COMMENT VAINCRE LA PEUR ET L’ANGOISSE ?

Mt 14.26

La liste ci –après vous aidera peut – être à identifier certaines des peurs dont s’est servi le diable pour vous empêcher de marcher par la foi. Cochez celles qui s’appliquent à votre vie. Le cas échéant, notez les autres peurs que vous remémorera l’Esprit de Dieu. Ensuite, l’une après l’autre, renoncez à ces peurs à haute voix, en utilisant la déclaration qui figure après la liste.

Peur de la mort.

Peur de Satan

Peur de l’échec

Peur d’être rejeté

Peur de devenir / d’être homosexuel

Peur des problèmes financiers.

Peur de ne jamais se marier

Peur de la mort d’un être cher

Peur d’être un cas désespéré

Peur de peur son salut

Peur d’avoir commis le péché impardonnable

Peur de ne pas être aimé par Dieu

Peur de ne jamais aimer ou de ne jamais être aimé par les autre

Peur de se retrouver dans une situation embarrassante

Peur d’être victime d’un crime

Peur du mariage

Peur du divorce

Peur de devenir fou

Peur de la douleur / de la maladie

Peur de l’avenir

Peur de la confrontation

Peur de personnes particulières qui vous viennent à l’esprit en ce moment

         Je renonce à (nommez la peur en question) car Dieu ne m’a pas donné un esprit de peur. Je choisis de vivre par la foi dans le Dieu qui promis de me protéger et de répondre à tous mes besoins dès lors que je marche par la foi en lui. (ps27. 1 ; Mt6.33-34 ; 2TI1.7)

Une fois que vous avez fini de renoncer à toutes les peurs spécifiques par les quelles vous vous êtes laissé dominer, dites la prière suivante.

Père céleste, je te remercie parce que tu es digne de confiance. Je choisis de te croire, même quand mes sentiments et les circonstances de ma vie m’inciteront à éprouver de la peur. Tu m’as dit d’être sans crainte, car tu es avec mou, et de ne pas regarder avec anxiété autour de moi,, car tu es mon Dieu. Tu me fortifieras, tu viendras à mon secours et tu me soutiendras de ta droite victorieuse. Je  prie cela affirmant ma foi dans le nom de jésus mon Maître. Amen. (Esaïe41.10)

(si vous souhaitez mieux comprendre dans quelle mesure la crainte de l’Eternel est  le commencement de la sagesse, et celle qui chasse toutes les autres peurs, je vous renvoie à l’ouvrage que j’ai cosigné avec Rich Miller : Libérés de la peur (Maison de la bible).

La foi doit être basée sur la vérité de la parole de Dieu

Le mouvement du Nouvel Age a dénaturé la notion de foi en affirmant que les choses deviennent vraies dès lors qu’on y croit profondément. Mais c’est faux : l’homme ne peut créer la réalité par la pensée – seul Dieu en capable. L’homme ne peut que faire face à la réalité par la pensée. La foi consiste à choisir de croire ce que dit Dieu et d’agir en conséquence, indépendamment de ce qu’on éprouve ou des circonstances de la vie. Néanmoins, ce n’est pas le fait de croire quelque chose qui en fait une vérité. C’est parce qu’une vérité existe que nous choisissons de la croire.

Le simple fait « d’avoir la foi » ne suffit pas. La question fondamentale est de savoir si l’objet de notre foi est digne de confiance ou non. Si l’objet de notre foi n’est pas fiable, la foi la plus grande n’y changera rien. C’est pourquoi notre foi doit s’appuyer sur le rocher inébranlable que sont pour nous Dieu et sa parole. C’est le seul moyen d’avoir une vie responsable et féconde. Par contre, si ce en quoi vous croyez n’est pas vrai, alors le mode de vie que vous adopterez ne sera pas bon.

Depuis des générations, les chrétiens savent à quel point il est important qu’ils déclarent publiquement ce en quoi ils croient. Je vous suggère de lire à haute voix la « Déclaration de vérité » ci –dessous, en réfléchissant bien à ce que vous dites. Cela vous fera sans doute beaucoup de bien de la lire chaque jour pendant plusieurs semaines : vous pourrez ainsi renouveler votre intelligence par la vérité et remplacer les mensonges auxquels vous avez cru jusqu’ici.

Déclaration de vérité.

Je reconnais qu’il n’existe qu’un seul Dieu vivant et vrai, constitué du père, du fils et du saint – Esprit. Il est digne de recevoir tout l’honneur, la louange et la gloire, car c’est lui qui a tout créé et qui soutient toutes choses. (Exode20.2-3 ; Colossiens1.16-17)

Je reconnais que jésus – Christ est le messie, la parole qui a été faite chair et qui a habité parmi nous. Je crois qu’il est venu pour détruire les œuvres du diable, qu’il a dépouillé les principautés et les pouvoirs, et qu’il les a publiquement livrés en spectacle, en triomphant d’eux par la croix. (jean 1.1 et 14 ; Colossiens 2.15 ; 1 Jean 3.8)

Je crois que Dieu a manifesté son amour pour moi en ce que Christ est mort pour alors que j’étais encore pécheur. Je crois qu’il m’a libéré du pouvoir des ténèbres et m’a transporté dans le royaume de son fils, en qui j’ai la rédemption et le pardon de mes péchés. (Romains 5. 8 ; Colossiens 1.13-14.)

Je crois que je suis désormais un enfant de Dieu et que je suis assis avec Christ dans les lieux célestes. Je crois que j’ai été sauvé par la grâce de Dieu, par le moyen de la foi ; il s’agit d’un don gratuit et non de la conséquence d’oeuvres que j’aurais accomplies. (Ephésiens2.6 et 8-9 ; 1 Jn3.1-3.

Je choisis de me fortifier dans le Seigneur et par sa force souveraine. Je ne place aucune confiance dans la chair car les armes avec lesquelles je combats n’appartiennent pas à la chair, mais elles sont puissantes devant Dieu pour renverser des forteresses. Je revêts toutes les armes de Dieu. Je prends la résolution de tenir ferme dans la foi et de résister au Malin. (2 Corinthiens 10.4 ; Ephésiens 6.10-20 ; philippiens3.3)

je crois que sans Christ, je ne peux rien faire ; par conséquent, je déclare être totalement dépendant de lui. Je choisis de demeurer en Christ afin de porter beaucoup de fruit et de glorifier mon Seigneur. Je rejette tout don ou toute œuvre mensongère de Satan dans ma vie. (Jean 1.5 et 8 ; 1 Corinthiens 12.3)

je crois que la vérité me rendra libre et que Jésus est la vérité. S’il me rend libre et que le seul moyen d’être en réelle communion avec Dieu et les hommes est de marcher dans la lumière. Par conséquent, je m’oppose à tous les mensonges de Satan en amenant toute pensée captive à l’obéissance au Christ. je déclare que la bible est la seule norme faisant autorité en ce qui concerne la vérité et la vie. (Jean 8/ 32 et 36 ; 14.6 ; 2 Corinthiens 10.5 ; 2Timothée 3.15-17 ; 1 Jean1.3-7)

je choisis d’offrir mon corps à Dieu comme un sacrifice vivant et saint, et les membres de mon corps comme des armes pour la justice. Je choisis de renouveler mon intelligence par la Parole vivante de Dieu, afin de pouvoir discerner que la volonté de Dieu est bonne, agréable et parfaite. Je me dépouille de ma vieille nature et de sa tendance à pratiquer le mal, et je revêts ma nature nouvelle en Christ. (Romains 6.13 et 12.1-2 ; 2 Corinthiens 5.17 ; Colossiens 3.9-10.)

par la foi, je chois d’être rempli de l’Esprit afin de pouvoir être conduit dans toute la vérité. Je choisis également de marcher par l’Esprit afin de ne pas accomplir les désirs de la chair. (Jean 16.13 ; Galates 5. 16 ; Ephésiens 5.18)

je rejette tous les objectifs égoïstes et choisis le but suprême qu’est l’amour. Je choisis d’obéir aux deux plus grands commandements : d’aimer le Seigneur mon Dieu de tout cœur, de toute mon âme, de toute ma pensée et de toute ma force, et d’aider mon prochain comme moi – même. (Matthieu 22 .37-39 ; 1Timothée 1.5)

Je crois que Jésus possède tout pouvoir dans le ciel et sur la terre, et qu’il est le chef de toutes principautés et tout pouvoir. J’ai tout pleinement en lui. Je crois que Satan et ses démons me sont soumis en Christ parce que je suis membre du corps de Christ. J’obéis donc au commandement qui nous demande de nous demande de nous soumettre à Dieu et de résister au diable, et nom de Jésus – Christ j’ordonne à Satan de s’en aller hors de ma pensée. (Matthieu 28.18. Ephésiens 1.19-23 ; Colossiens 2.10 ; Jaques4.7)

 

Partager cet article

Commenter cet article

Flore Tchanga 29/11/2016 07:18

Excellent article