LES 30 CARACTÉRISTIQUES DU MANIPULATEUR (1) - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

LES 30 CARACTÉRISTIQUES DU MANIPULATEUR (1)

7 Octobre 2016 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Etudes Bibliques

LES 30 CARACTÉRISTIQUES DU MANIPULATEUR (1)

LES 30 CARACTÉRISTIQUES DU MANIPULATEUR (1)

Les 30 caractéristiques du manipulateur

Pour qu'une personne soit manipulatrice il faut qu'elle ait au moins 14 des caractéristiques parmi la liste suivante et 20 pour être dangereuse (en ajoutant à ça que ce n'est qu'un comédien, qu'il est très difficile de percer son masque, voir qui il est vraiment et aussi il vampirise ses victimes) :

1) Il culpabilise les autres, au nom du lien familial, de l'amitié, de l'amour, de la conscience professionnelle, etc.

2) Il reporte sa responsabilité sur les autres ou dément ses propres responsabilités.

3) Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et ses opinions.

4) Il répond très souvent de façon floue.

5) Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations.

6) Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.

7) Il fait croire aux autres qu'ils doivent être parfaits, qu'ils ne doivent jamais changer d'avis, qu'ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et aux questions.

8) Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans avoir l'air, dévalorise et juge.

9) Il fait passer ses messages par autrui ou par des intermédiaires (téléphone au lieu de choisir le face à face, laisse des notes écrites).

10) Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner et peut provoquer la rupture d'un couple.

11) Il sait se placer en victime pour qu'on le plaigne (maladie exagérée, entourage "difficile", surcharge de travail...).

12) Il ignore les demandes (même s’il dit s'en occuper).

13) Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins (notions d'humanité, de charité, racisme, "bonne" ou "mauvaise" mère).

14) Il menace de façon déguisée ou fait du chantage ouvert.

15) Il change carrément de sujet au cours d'une conversation.

16) Il évite l'entretien ou la réunion ou alors il s'en échappe.

17) Il mise sur l'ignorance des autres et fait croire à sa supériorité.

18) Il ment.

19) Il prêche le faux pour savoir le vrai, déforme et interprète.

20) Il est égocentrique.

21) Il peut être jaloux même d'un parent ou d'un conjoint.

22) Il ne supporte pas la critique et nie les évidences.

23) Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.

24) Il utilise très souvent le dernier moment pour demander, ordonner ou faire agir autrui.

25) Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes, ses actes ou son mode de vie répondent au schéma opposé.

26) Il utilise des flatteries pour nous plaire, fait des cadeaux ou se met soudain aux petits soins pour nous.

27) Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté (piège).

28) Il est efficace pour obtenir ses propres buts mais au dépens d'autrui.

29) Il nous fait faire des choses que nous n'aurions probablement pas faites de notre gré.

30) Il est constamment l'objet de discussions entre les gens qui le connaissent, même s'il n'est pas là.

Les 5 profils

1) Le séducteur

Il est souriant, extraverti, bon vivant, et il sait aussi se montrer parfois attentif aux autres.

Il suscite généralement l'admiration chez les autres, il est souvent beau, il donne l'impression de quelqu'un de sûr de lui et sympathique mais c'est un véritable comédien (comme tout manipulateur). On sait déjà que les manipulateurs aiment rabaisser pour mieux dominer, voilà la réelle différence avec une vraie personne sympathique ainsi que le fait qu'il cache sa personnalité contrairement à une personne réellement sûr d'elle. Le séducteur regarde dans les yeux, pose des questions embarrassantes, et répond de façon détournée à celles qu'on lui pose. Il aime flatter les gens même si ce n'est pas sincère.

2) L'altruiste

Il fait des cadeaux, achète tout, donne tout, vous ne pouvez rien lui refuser (c'est ce qu'il cherche). Il exigera une réciprocité au niveau des efforts même si les efforts qu'il demande sont bien plus importants. Cet aspect du manipulateur le rend encore plus dangereux que nous sommes inconscients des mécanismes mis en jeu. Il crée la dépendance envers lui.

Le "gentil" piège est refermé.

3) Le dictateur

C'est le plus facile à reconnaître, il est souvent désagréable, agressif et autoritaire. Il est craint de son entourage, ses critiques, ses attaques et comportements sont souvent violents.

Quand il a besoin de services il utilise la flatterie mais contrairement au séducteur ce n'est pas son truc de faire des compliments. Il se montre insensible, il déteste les sentiments humains (c'est un vrai dur). Il peut vous traiter d’inhumain ou de monstre d'égoïsme si vous n'êtes pas aux petits soins pour lui lorsqu'il tombe malade ou subit un deuil affligeant.

4) Le cultivé

Il croit tout savoir sur tout, il se montre méprisant envers ceux qui n'ont pas les mêmes connaissances que lui. Il s'étonne de notre ignorance face à des sujets pointus que peu de personnes connaissent. Les personnes cultivées non manipulatrices ne donneront pas l'impression d'être inculte, idiot ou inintelligent, voilà où est la subtilité.

Il mentionne des lieux, des dates sans donner d'explications. Les gens le voient comme quelqu'un de très intelligent et n'osent pas lui poser des questions. Si nous le faisons, il peut se montrer surpris, irrité ou encore évasif. En réalité il ne connaît pas toujours la vérité sur la question, mais s’il la connaît il peut monopoliser la parole pour étaler "sa science" et comme ça il a son public pour l'écouter. Par contre s’il parle d'un sujet que vous connaissez vous-même très bien, vous constaterez rapidement qu'il se trompe ou ment sur certains points.

5) Le timide

Il s'agit souvent d'une femme, mais ce n'est pas obligatoire. C'est aussi le manipulateur le plus rare.

Le timide est difficile à repérer car son apparence de fragilité, de vulnérabilité et de soumission sont des traits de manipulateurs que personne ne soupçonne.

Il est en retrait, silencieux surtout en groupe, juge par ses silences et son regard, sans donner son avis quand on en a besoin.

Il utilise son compagnon ou un collègue pour faire parvenir son avis ou ses critiques à la personne cible. Il créé le soupçon et la zizanie pourtant cette personne dit détester les conflits mais les crée subtilement.

Conclusion

Mais le manipulateur peut utiliser aussi tous les masques et en changer à sa guise.

Si on touche à son pouvoir et à son territoire il change instantanément en se montrant ironique, sarcastiques, insistant, voire méchant. Il ne supporte pas non plus les remarques et les reproches.

La contre manipulation avec (par profils)

1) Le séducteur

Première chose, briser le miroir de l'illusion en se posant les questions comme: Que cache ce sourire et ces bonnes manières? Quel est son but et qu'attend-il de moi?

Il n'y a pas de danger à dire "non" à un manipulateur séducteur, on ne peut pas le blesser non plus.

On peut lui dire "non" en lui montrant qu'on a bien compris sa demande (décrire la situation), exprimant calmement son point de vue, rechercher et proposer une ou des solutions.

2) L'altruiste

Il nous culpabilise, il faut donc déculpabiliser.

Il faut se demander s’il y a un équilibre entre ce qu'il demande et ce qu'il a donné.

3) Le cultivé

On est ébloui par son prestige donc on ne remet pas en cause son jugement, il faut cultiver le doute, prendre du recul et retrouver son regard d'enfant.

4) Le dictateur

C'est un faible et un lâche, il n'a que le pouvoir qu'on veut lui donner, il ne se sent fort qu'aussi longtemps qu'on le craint. La solution n'est pas dans la soumission et encore moins la fuite (devant lui du moins).

Il faut chercher ce qui vous paralyse face à lui.

Ne montrez pas de peur et parlez fort mais un ton en dessous du ton sur lequel il vous parle sinon il hurlera encore plus fort. Ne surtout pas oubliez : il faut être ferme.

La contre manipulation

1) L'attitude à adopter

- Répondez vite et bien.

- Faites des phrases courtes.

- Restez dans le flou (comme lui).

- Ne pas vous justifier.

- Restez poli, ne soyez pas agressif, pas trop gentil non plus, juste ferme.

- Faites de l'humour si le contexte le permet.

- Ne rentrez pas dans son jeu.

- Refusez toute conversation qui mène à la dévalorisation.

- Demandez de préciser ses demandes et ses paroles floues par "qui? quoi? où? quand?"

2) Quelques exemples de phrases courtes de contre manipulation

C'est une (votre) opinion.

Vous (on) pouvez (peut) le croire.

C'est une façon de voir.

Si vous le dites !

Je peux vous dire "oui" si c’est ce que vous voulez entendre.

Bien sûr tout le monde le dit.

Changez de disque.

J'ai l'impression que vous jetez de l'huile sur le feu.

Quand on ne sait pas on peut toujours l'imaginer.

C'est possible.

C'est possible... pour vous.

Cela arrive.

Cela fait mon charme.

Nul n'est parfait, n'est ce pas?

L'avenir vous le dira.

Ai-je vraiment le choix?

Je suis adulte et libre.

C'est gentil de m'y autoriser.

Il faut savoir l'être parfois.

Souvent, effectivement.

Je suis désolé pour vous.

Je n'en doute pas.

Que voulez-vous dire par là?

J'ai la conscience tranquille.

3) Les dix commandements de l'indifférence à la manipulation

-J'ai le droit de ne pas être parfait.

-J'ai le droit de ne pas être logique.

-J'ai le droit de ne pas savoir.

-J'ai le droit de me tromper.

-J'ai le droit d'avoir mon opinion personnelle

-J'ai le droit de ne pas plaire à tout le monde.

-J'ai le droit d'être parfois indifférent à certains problèmes.

-J'ai le droit de changer d'avis, de ne pas en changer ou de ne pas en avoir.

-J'ai le droit de ne pas me justifier.

-J'ai le droit de penser à moi.

Les 3 types de manipulations

1) La manipulation positive

L'intention est bonne (donc il s'agit du moins dangereux). Il ne s'agit pas de manipulations dans le sens où on l'entend habituellement car le manipulateur recherche le bien de la personne, en offrant des cadeaux mais cela est avant tout de la diplomatie.

2) La manipulation égocentrique

Voilà le type de manipulation qui est l'exemple même de ce qu'on qualifie de manipulation, le manipulateur recherche un but ; il peut autant essayer en douceur ou avec méchanceté, il se moque complètement de votre bonheur ou malheur, tant qu'il arrive à ses fins.

3) La manipulation malveillante (perverse)

Le seul objectif de ce manipulateur est détruire, il n'a que ça comme objectif contrairement à l'égocentrique.

Dans le couple

La critique destructrice ou la violence verbale

• Il crie, vous injurie, vous accuse

• Il vous humilie, vous jette des insultes à la figure

• Il fait des remarques dévalorisantes

• Il adopte des attitudes menaçantes

• Il fait pression sur vous en vous culpabilisant

• Il vous force à prendre des décisions contre votre gré

• Il vous dicte ce que vous devez faire

L'abus de pouvoir :

• Il veut avoir toujours raison

• Il prend des décisions importantes sans vous demander votre avis

Le manque de respect :

• Il vous interrompt sans cesse ou change sans arrêt de discussion

• Il n’écoute pas et ne répond pas

• Il modifie le sens de vos paroles

• Il dit du mal de votre famille et de vos amis

L'abus de confiance :

• Il ment

• Il garde certaines informations pour lui

• Il vous trompe

• Il est excessivement jaloux

La démission :

• Il ne respecte pas ce qui a été décidé

• Il n'assume pas sa part de responsabilité

Le déni, la contestation, le blâme :

• Il minimise ses actes violents et ne vous prend pas au sérieux

• Il nie les abus commis

• Il se décharge de sa responsabilité en prétendant qu'il est violent par votre faute

Le comportement autodestructeur :

• Il boit trop d'alcool

• Il menace de dire ou de faire des choses qui auraient des conséquences fâcheuses

L'isolement :

• Il contrôle vos appels téléphoniques

Les menaces :

• Il profère des menaces contre vous ou d'autres personnes

La surveillance et les brimades :

• Il arrive en l'improviste ou vous appelle sans cesse au téléphone

• Il vous contrôle

• Il vous met dans l'embarras en public

• Il refuse de s'en aller quand vous le lui demandez

L'intimidation :

• Il adopte des attitudes menaçantes

• Il utilise sa supériorité physique pour vous faire peur

• Lors de disputes, il vous bloque le passage

• Il crie

• Il conduit la voiture brutalement

La violence sexuelle :

• Il vous traite de manière déshonorante et avilissante

La violence physique :

• Il recourt à la violence contre vous

Le manipulateur malveillant (pervers) dans le détail:

Ses 7 armes de destructions

- L'incompréhension: si on l'accuse, il fait mine de ne pas comprendre.

- Les apparences trompeuses: il n'est pas fiable, il critique constamment. Il relève un détail et l'amplifie pour cacher ce qui pourrait juger en sa défaveur.

- L'insensibilité aux accusations: il peut accuser l'autre de faire ce que lui-même fait.

- L'impossibilité de l'atteindre: il est impossible de lui faire entendre ou voir ce qu'il refuse de voir.

- L'utilisation de l'énergie de l'adversaire: nous aurions beau tout faire, il va nous casser et nous décourager. Pire, en revendiquant un point de vue différent du sien, on lui donne encore plus d'énergie pour nous abattre.

- L'ambiguïté: il n'y a aucun lien entre leurs actes et leurs paroles (tous les manipulateurs pervers l'utilisent), tout ça dans l'objectif de détruire.

- La culpabilité: elle reste le sentiment le plus fréquent que produisent les manipulateurs sur leurs victimes.

Ses points faibles

Le manipulateur pervers n'est pas invincible, il possède un certain nombre de points faibles qu'il cache soigneusement car il sait que c'est par là qu'il peut être abattu.

Ceux qui paraissent être ses points forts sont en réalité ses points faibles qui peuvent nous permettre de leur résister victorieusement.

Il a peur des autres, son attitude destructrice révèle son impuissance de faire changer les gens comme il le souhaite.

C'est un faible et un lâche incapable d'attaquer à visage découvert, plus il paraît redoutable plus il est lâche et faible. On peut se poser les questions suivantes: Que craint-il? Pourquoi il se comporte comme il le fait? Comment ou en quoi se sent-il inférieur?

(En voyant ainsi les choses on le craint moins).

Ses menaces sont du chantage: toute sa stratégie se trouve dans le fait qu'il fait croire à ses victimes qu'il peut les détruire alors qu'en fait il ne peut pas ou n'osera pas le faire.

A vous de jouer avec ce manipulateur pervers

Ne surtout pas chercher à l'aider (en plus la gentillesse le dégoûte) car ce virage le rendra encore plus redoutable.

Le voir le moins possible.

En dire le moins possible quand vous êtes avec lui.

Indifférence à ses attaques.

Dénoncer le manipulateur: il faut des preuves dont il est incapable de démontrer le contraire (sinon il ne se gênera pas alors il faut bien préparer son coup).

Source : http://www.relation-aide.com/art_description.php?id=460&cat=34

Partager cet article

Commenter cet article