Tout appartient à Dieu - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

Tout appartient à Dieu

27 Mai 2016 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Etudes Bibliques

Tout appartient à Dieu

Tout appartient à Dieu (1)

“C'est au Seigneur, ton Dieu, qu'appartiennent le ciel... la terre et tout ce qui s'y trouve.’’ (Deutéronome 10.14).

Où est passé la superbe Babylone et ses jardins suspendus ? Disparue à jamais. Où trouver la fameuse citadelle portuaire de Tyr qui fut un temps la plate-forme commerciale et financière du monde antique ? Engloutie par les eaux de la Méditerranée. Nous accumulons autant de biens que possible au cours de notre courte vie, comme l’ont fait avant nous des millions d’hommes qui pensaient ainsi garantir leur avenir. Biens qui ne nous accompagnent pas quand nous quittons cette terre (Ecclésiaste 5.15). A quelqu’un qui demandait : “JD. Rockfeller, qu’a-t-il laissé quand il est mort ?” Un journaliste répondit : “Tout !” Soyons logiques : puisque Dieu a tout créé, quel droit avons-nous pour réclamer la possession de quoi que ce soit ? Tout Lui appartient, le ciel, la terre et tout ce qui s’y trouve, y compris nous-mêmes. Avez-vous jamais réfléchi à cette vérité : nous Lui appartenons corps et âme parce qu’Il nous a créés et nous a donné la vie ? Mais ce Dieu qui a tous les droits sur nous a fait quelque chose d’invraisemblable : Il nous a accordé la liberté de vivre comme si nous étions les maîtres de notre propre destinée.

Puis Il a agi de manière encore plus incroyable en envoyant Son Fils unique pour nous “r-acheter” comme s’Il avait besoin de payer un prix énorme afin que nous Lui appartenions à nouveau ! Notre garantie ne réside pas dans les biens éphémères que nous pouvons accumuler sur cette terre vouée à la destruction (Psaume 102. 25-26), mais dans la promesse de Jésus de revenir nous chercher “afin que vous soyez, vous aussi, là où Je suis...” (Jean 14.3). Ne devrions-nous pas Lui exprimer notre reconnaissance ? 1- de ce que nous Lui appartenons, avec l’assurance d’être un jour avec Lui pour toujours. 2- de ce qu’Il partage avec nous “la richesse extraordinaire de Ses bienfaits” (Ephésiens 2.7) ?

Tout appartient à Dieu (2)

“Recommande aux riches de ce monde de ne pas être orgueilleux...’’ (1 Timothée 6.17)

Vous trouvez difficile de joindre les deux bouts ? Les experts nous parlent de seuil de pauvreté estimé, en Europe, à environ 50% du niveau de vie moyen des habitants, soit aux alentours de 900€ par mois ou 30€ par jour. Comparez cela aux 2€ dont 2,2 milliards d’humains doivent se contenter chaque jour pour survivre ! Si vous avez un compte en banque, vous êtes “riche” par rapport à la moitié de la population du globe qui n’en possède aucun. En mettant votre salaire ou retraite dans ce contexte, l’avertissement de Paul demeure valable pour vous aujourd’hui. En vérité nous devons tous nous considérer comme “riches” et veiller à ne pas nous sentir orgueilleux, sans pour autant culpabiliser dès que nous faisons une dépense non essentielle ou que nous apprécions un repas au restaurant. Si Dieu, qui est extrêment généreux, vous a accordé des ressources vous permettant de vivre dans l’aisance, ce n’est pas pour que vous en profitiez de manière égoïste. Il l’a fait pour deux raisons : 1- pour vous apprendre à être reconnaissant. Tant que vous prendrez le temps de Le remercier et de Le louer pour les bienfaits qu’Il vous offre, vous ne vous enflerez pas d’orgueil. Daniel nous dit qu’il louait Dieu trois fois par jour (Daniel 6.11). Par contre, si vous oubliez de le faire, vous prenez Sa place et vous vous imaginez être l’auteur de ces bienfaits.

Nabucodonosor agit ainsi et il se retrouva à vivre comme un animal pendant sept ans ! (Daniel 4. 27-28). Dieu explique : “J’ai pris soin d’eux quand ils erraient dans le désert... mais quand ils ont fini de manger et qu’ils ont été satisfaits, ils se sont enflés d’orgueil et M’ont oublié complètement” (d’après Osée 13.5-6 TP). N’oubliez donc jamais de Lui exprimer votre gratitude chaque jour ! 2- pour que vous puissiez vous montrer généreux envers les autres, pas seulement en partageant vos “richesses”, à travers l’hospitalité, la charité... mais aussi en donnant de votre temps, en encourageant ceux qui sont découragés, en rendant visite à ceux qui sont isolés, en prison ou à l’hôpital, en soutenant votre communauté et ses leaders, bref en acceptant de faire un kilomètre ou deux si nécessaire. Ce faisant vous n’aurez plus le temps de vous enfler d’orgueil !

Tout appartient à Dieu (3)

“Un homme... appela ses serviteurs et leur confia ses biens’’. (Matthieu 25.14)

Dans la parabole dite des “talents” tout appartient au maître. Il ne leur donne rien, il se contente de leur confier pour un temps ce qui lui appartient en propre et qu’il reprendra à son retour. Nous apprécions la conduite zélée et intelligente des deux premiers serviteurs. Mais que pensons-nous vraiment de la conduite du troisième ? Ne sommes-nous pas un peu frustrés de découvrir la dureté du châtiment qui lui tombe dessus au retour de son maître ? Après tout il n’a pas gaspillé les biens qui lui avaient été confiés. Il les a rendus intacts, sans rien voler à son maître. Pourtant ce dernier le bannit de sa présence après lui avoir dit qu’au moins il aurait dû investir ce qu’il lui avait confié. “Qu’a-t-il fait de mal ?” direz-vous. Il n’a pas placé les intérêts de son maître au-dessus des siens. Dans la culture de l’époque le serviteur était vraiment un esclave qui avait été acheté pour servir son maître. Souvenez-vous : vous aussi avez été acheté “à grand prix”; “vous ne vous appartenez plus” (1 Corinthiens 6. 19-20). Vous appartenez donc à Dieu et vous devez rechercher avant tout Son royaume (Matthieu 6.33). Nous considérons souvent cette parabole énigmatique de Jésus comme représentant soit les biens matériels que Dieu nous a permis d’acquérir soit les talents qu’Il a placés en nous et qui font partie de notre personnalité.

Or le mot talent en grec n’a rien à voir avec les “talents” ou “dons”que nous avons reçus à notre naissance. Le “talent” était une mesure de poids à l’origine, (environ 35kg) avant de représenter une forte somme d’argent (l’équivalent de ce poids en argent ou en or). Un véritable trésor en fait ! Et que dit Paul sur ce sujet ? “Nous portons ce trésor spirituel en nous comme en des vases d'argile, pour qu'il soit clair que cette puissance extraordinaire vient de Dieu...” (2 Corinthiens 4.7). Nous n’avons pas tous reçu la même connaissance de la vérité divine (Romains 12.3). Notre responsabilité néanmoins est de faire fructifier ce “dépôt” divin afin de plaire à notre Maître. Si nous gardons ce trésor caché au fond de nous, nous serons réduits au final à regretter notre vie gâchée et à “grincer des dents” (v. 30) !

Source : Sa Parole Pour Aujourd’hui 24,25 et 26 Mai 2016

Lien : http://us6.campaign-archive2.com/?u=5bc79ce092&id=7c4dc4aac6&e=838a47046d

Partager cet article

Commenter cet article