QU'EST-CE QU'UN LIEN D'ÂME ? - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

QU'EST-CE QU'UN LIEN D'ÂME ?

7 Décembre 2015 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

QU'EST-CE QU'UN LIEN D'ÂME ?

QU'EST-CE QU'UN LIEN D'ÂME ?

Michel Field

Un lien d'âme est une attache émotionnelle ou un rapport particulier qui nous unit à une autre personne. Il est possible de devenir littéralement lié ou enchaîné à quelqu'un par l'âme. Je rappelle que l'âme est constituée de l'intelligence, de la volonté et des émotions et qu'elle inclut ce qu'on pense, ce qu'on désire et ce qu'on ressent.

Vous arrive-t-il d'être tourmenté par des pensées récurrentes à propos d'une personne ? Vous vous faites un souci excessif à son sujet, vous prenez des renseignements sur elle, vous vous remémorez sans cesse les moments passés avec elle. Vous êtes victime d'un lien d'âme. Vous pleurez une relation brisée avec quelqu'un dont vous avez été proche ? C'est un lien d'âme. Il ou elle vous manque et vous soupirez après sa présence ? C'est encore un lien d'âme.

Tous les liens d'âme ne sont pas mauvais. On peut en avoir de positifs avec son conjoint, ses parents, ses frères et sœurs, ses amis, ses collègues, les membres de son équipe, ses colocataires, son groupe de maison etc ... Dieu veut que nous ayons des relations saines, constructives qui nous procurent sagesse et direction divine.

« Dès que David eut fini de parler à Saül, [l'âme de] Jonathan s'attacha à [l'âme de] David, et Jonathan l'aima comme lui-même. » (1 Samuel 18 : 1, Traduction de la Bible Amplifiée)

Les liens d'âme se tissent à partir d'amitiés intimes, de vœux, d'engagements, de promesses et par l'intimité physique. Dieu place de bonnes relations dans nos vies pour nous permettre de nouer des liens d'âme sains. Au contraire, la stratégie de Satan consiste à proposer des contrefaçons pour nous faire tomber dans le piège de liens d'âme malsains. Qu'est-ce qu'une contrefaçon ? Par définition c'est la reproduction d'une chose de valeur ou d'importance dans le but de tromper ou d'escroquer. C'est exactement la manière dont notre ennemi Satan agit... par la tromperie.

Les liens d'âme malsains

Il existe différentes manières de créer des liens d'âme malsains parmi lesquelles on trouve :

— les relations abusives (au niveau physique, sexuel, émotionnel ou verbal)

— les relations adultères

— les relations sexuelles hors mariage

— l'attachement obsessionnel à une personne (il consiste à lui donner plus d'autorité dans sa propre vie qu'à Dieu lui-même)

— les relations de contrôle

— etc....

Par contre, lorsque des liens d'âme sont négatifs et malsains, c'est la puissance de Satan qui apparaît. Matthieu 18 : 19 dit : « (en vérité) je vous dis encore que si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander quoi que ce soit, cela leur sera donné par mon Père qui est dans les cieux. » Il existe des sentiments évidents d'amour, de paix et de satisfaction dans les relations dont le lien d'âme est sain.

À l'opposé, lorsque des liens d'âme sont mauvais et malsains, la puissance de Satan est magnifiée. Je pense qu'il existe des indicateurs clairs des liens d'âme malsains qui devraient être repérés et aussitôt pris en considération.

Quatre indicateurs du caractère toxique d'un lien d'âme : la confusion — la souffrance — le tourment — la désobéissance à Dieu

1. « Je ne sais plus où j'en suis. »

Lorsque vous vous trouvez en dehors de la volonté de Dieu dans une relation particulière, vous vous sentez troublé. Vos sentiments vous dictent une chose et votre esprit vous en dicte une autre. Vous voulez croire vos sentiments parce qu'ils ont l'air tellement réels et qu'ils crient le plus fort, mais quelque chose dans le fond de votre être vous tient un discours différent. Cela provoque de la confusion intérieure.

Qu'est-ce que la confusion ? C'est un manque d'ordre, de clarté dans l'esprit. La confusion intervient quand on mélange les ténèbres et la lumière.

« Car Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix. » (1 Corinthiens 14 : 33)

Si vous n'êtes pas en paix dans la relation ou le lien d'âme en question, c'est que quelque chose ne va pas. Le Saint-Esprit est en train de tout faire pour attirer votre attention. En fait quand nous sommes en dehors de la volonté de Dieu, nous perdons sa paix. Ce malaise viscéral qui nous prend aux tripes pourrait bien être la voix du Saint-Esprit nous enjoignant de mettre fin à la dite relation sur le champ.

D'après Galates 1 : 7 : « Il y a des gens qui vous troublent et veulent pervertir l'Évangile du Christ. »

Vous devez prendre ces avertissements en considération. Il faut prendre ces avertissements au sérieux. Ils ne sont pas là pour être balayés d'un revers de main ou traités à la légère. Nous devons honorer la direction du Saint-Esprit dans nos vies. Si vous êtes vraiment dans la volonté de Dieu vous ne devriez ressentir aucun trouble. Et sérieusement pourquoi voudriez-vous être ailleurs que dans sa volonté ?

Lorsque nous nous trouvons dans la confusion à cause d'une relation, nous courons le risque de prendre des décisions stupides que nous regretterons ensuite. Nous devons résolument prendre des mesures pour nourrir notre esprit de la vérité de la parole de Dieu car la vérité l'emporte toujours sur le mensonge.

En vous mettant à rechercher Dieu pour y voir plus clair et recevoir ses directives, commencez par simplement lever les mains vers le ciel et par l'adorer. Pourquoi ? Parce que la louange et l'adoration invitent la présence même de Dieu dans votre maison, votre voiture, votre bureau, votre chambre, où que vous soyez. La confusion ne peut pas coexister avec la présence même de Dieu. Le Psaume 22 : 3 dit que Dieu habite parmi les louanges de son peuple.

2. «Je souffre tellement. »

Tant que nous continuerons à pécher volontairement contre Dieu, nous souffrirons. Comme le dit Joyce Meyer : « Il n'y a rien de plus misérable qu'un pécheur né de nouveau. » Lorsque nous persistons consciemment à faire quelque chose que Dieu n'approuve pas, nous connaîtrons un genre de souffrance qui ne s'en va pas.

Comment définir la souffrance ? C'est un état ou un sentiment de grande détresse ou d'inconfort moral ou physique. Il entraîne un mal-être intérieur, un état d'anxiété, de douleur ou de peines extrêmes. Vous avez beau vous sentir complètement dégoûté par ce que vous faites, vous vous sentez incapable de changer la situation. Ce sont là des indications que Satan est à l'œuvre dans votre vie pour la détruire.

Vous pouvez vous repentir dès maintenant et demander à Dieu de vous pardonner pour tout lien d'âme nuisible contracté dans votre vie et responsable de la souffrance de votre âme. David s'est écrié dans le Psaume 38 : 9 : «Je suis sans force, tout à fait brisé ; je gémis à cause du trouble de mon cœur. » Est-ce que cela décrit ce que vous ressentez lorsque vous êtes seul ? Alors, il y a de l'espoir.

Psaume 23 : 3 dit : «Il restaure mon âme. » Ces quatre petits mots vont redéfinir votre vie : Dieu va restaurer votre esprit, votre volonté et vos émotions. Apprenez ce verset par cœur et proclamez-le à haute voix chaque fois que la souffrance s'empare de votre âme. Dites-le maintenant : « Merci Seigneur de restaurer mon âme. »

Souvenez-vous que « la mauvaise compagnie corrompt les bonnes mœurs ». Cela se vérifie lorsqu'on cherche à justifier les mauvais liens d'âme. Si le seul moment où vous vous sentez à l'aise avec ladite relation est lorsque vous êtes avec la personne concernée, alors c'est vrai, la mauvaise compagnie corrompt les bonnes mœurs. Ne justifiez pas ce que votre conscience condamne. Obéissez au Saint-Esprit sans aucun regret.

3. « J'ai l'esprit tourmenté. »

Un esprit tourmenté n'est pas l'esprit de Christ. La caractéristique de l'esprit de Christ est d'être en paix en toutes circonstances. Mais, une fois que Satan aura envahi notre âme par le biais de ces liens d'âme négatifs, notre esprit ne trouvera aucun repos car c'est là que se déroule la bataille. Un point c'est tout.

Vous sentez-vous épuisé, vide, mal à l'aise, triste, déprimé, seul ou désespéré ? Cela signifie que vous avez laissé au diable trop d'accès à votre esprit.

Peut-être ressassez-vous sans cesse des images du passé et vous repassez-vous en boucle les anciennes conversations comme un enregistrement abîmé ? Ou les pensées que vous ruminez engendrent en vous de la crainte et un sentiment de honte ? Tout ce qui se passe dans votre esprit affecte votre état émotionnel.

Vos sentiments sont les indicateurs de ce à quoi vous pensez. Si vous vous sentez déprimé, c'est que vous avez des pensées déprimantes. Si vous éprouvez de la honte, c'est que vous avez des pensées remplies de honte.

2 Corinthiens 10 : 5 dit que nous devons renouveler notre intelligence en amenant « toute pensée captive à l'obéissance au Christ ».

Je suis le premier à admettre que ce n'est pas facile mais c'est nécessaire et vous pouvez y arriver. En tant que chrétien, vous pouvez amener vos pensées sous le contrôle de votre esprit renouvelé. De quelle manière ? En proclamant la Parole de Dieu de votre bouche à chaque fois qu'une pensée négative vous vient à l'esprit.

Vous pensez peut-être que je plaisante — ce n'est pas le cas. Il est impossible de vaincre ses pensées par d'autres pensées. Mais il est possible de vaincre ses pensées par des paroles. Lorsque j'ai compris cette clef puissante, cela m'a fait faire des pas de géant sur le chemin de la victoire.

Par exemple, imaginez que je vous aie demandé de réciter l'alphabet mentalement. Quand vous arrivez environ à la moitié de l'alphabet, je vous interromps et je vous demande de m'expliquer l'itinéraire pour aller chez vous. Votre esprit va devoir arrêter de penser à l'alphabet pour être en mesure d'entendre ce que votre bouche me dit pour m'indiquer le chemin.

Les choses fonctionnent de la même manière pour vaincre un esprit tourmenté : il faut proclamer la Parole de Dieu de sa bouche. Chaque fois que ces pensées déprimantes vous viennent à l'esprit, proclamez un verset de la Bible à voix haute. Y penser ne suffit pas, confessez-le de votre bouche. Ce peut être aussi simple que de répéter : « Merci Seigneur de restaurer mon âme »... encore et encore.

Mon verset préféré est : « Je ne me souviens pas des premiers événements, et je ne considère plus ce qui est ancien. Voici que tu fais une chose nouvelle, elle est maintenant en germe. » (version personnalisée d'Ésaïe 43 : 18-19 !).

Soyez persévérant. Il n'y a rien que Satan ne déteste plus que de nous entendre proclamer la Parole de Dieu et le nom de Jésus à voix haute !

4. «Je n'avais pas l'intention de désobéir à Dieu. »

Il est possible de ne pas choisir volontairement ou consciemment de désobéir à Dieu. Cependant, lorsque nous ne faisons pas ce qu'il nous dit de faire, nous désobéissons. Selon Deutéronome 28, l'obéissance ouvre la porte aux bénédictions de Dieu dans notre vie et la désobéissance ouvre la porte à la malédiction.

Si vous sentez que vous luttez avec la situation depuis bien trop longtemps et que rien ne semble vous aider à la dépasser, souvenez-vous que Dieu ne vous donnera pas une instruction de plus avant que vous n'ayez obéi à la précédente.

Si vous n'obéissez pas pleinement à ce que Dieu vous dit de faire maintenant, vous n'irez jamais plus loin que vos circonstances actuelles. Je ne sais pas ce que cela signifie pour vous, mais je sais ce que cela a signifié pour moi il y a des années. J'étais déterminée à changer mes circonstances quel qu'en soit le prix.

Quelles sont les raisons qui nous poussent à désobéir à Dieu ?

— Nous doutons de notre capacité à entendre la voix de Dieu.

— C'est difficile.

— Cela fait trop mal.

— C'est désagréable.

— Cela ne va pas dans le sens que notre chair désire.

— Nous disons que nous attendons que Dieu nous change.

— Nous attendons que Dieu change quelqu'un d'autre.

À mon avis, nous essayons de trouver une réponse qui ne soit pas désagréable. Nous attendons quelque chose de plus facile à faire mais nous nous sentons toujours mal intérieurement.

Qu'est-ce que Dieu vous dit de faire ? Soyez honnête avec vous-même dès maintenant. À votre avis, si Dieu se tenait devant vous là, tout de suite, qu'est-ce qu'il vous dirait de faire dans votre situation actuelle ?

Qu'est-ce que Dieu vous a demandé de faire dans le passé mais que vous n'avez pas fait, parce que cela vous paraissait trop difficile ? Et vous revoilà, un an plus tard en proie aux mêmes luttes.

Souvenez-vous : l'obéissance partielle reste de la désobéissance et la désobéissance nous place sous une malédiction. Vous vous sentirez misérable. Faites ce que Dieu vous demande en sachant à l'avance que c'est toujours pour votre bien. Dieu ne vous veut pas de mal. Il essaie de vous aider. Il voit ce que vous ne voyez pas.

« Plus nous avançons sur le chemin de l'obéissance, plus nous sommes libérés de l'esclavage dans notre vie. Le fait de savoir qu'on a obéi à Dieu amène une saine confiance en soi. »Stormie Omartian

Notre obéissance est le reflet de notre amour pour Dieu. Jean 14 : 15 dit : « Si vous m'aimez, vous obéirez à mes commandements » (VERSION PAROLE DE VIE). Vous n'allez jamais regretter d'avoir obéi à Dieu. Jamais.

Quand les liens d'âme

tournent mal

Les statistiques montrent qu'environ une femme sur trois est battue, contrainte à l'acte sexuel ou abusée d'une autre manière à un moment de sa vie. D'autres statistiques indiquent que la violence conjugale reste la plus grande menace à l'intégrité physique des femmes, davantage que le cancer, les crises cardiaques, les infarctus, les agressions dans la rue, les accidents de voiture et les viols, tous ensemble ! Hélas, un site internet affirme même que l'endroit le plus dangereux pour une femme est son propre foyer.

Les liens d'âme abusifs

Êtes-vous victime d'une relation abusive ? Êtes-vous dans le déni que vous êtes effectivement victime d'une relation abusive ?

Les personnes abusives ont une capacité assez unique à tordre notre perception de la réalité et même de ce qui est bien et mal. Nous commençons à douter de notre propre ressenti au point que nous devenons incapables de prendre de bonnes décisions.

« Ne fréquente pas quelqu'un de coléreux, ne va pas avec un homme furieux, de peur que tu ne t'habitues à ses sentiers, et que tu n'y trouves un piège pour ta vie. »

(Proverbes 22 : 24-25)

Il est possible d'être pris au piège de ce type de relation au point de ne plus voir d'issue. C'était mon cas. J'avais beau haïr ce que cette fille faisait et la haïr elle pour cela, parfois, je n'arrivais pas à l'imaginer avec un autre garçon que moi. Je ne me voyais pas la quitter pour de bon, pas après tout ce que nous avions vécu ensemble. Voilà où se trouve le piège. Le texte des Proverbes le dit bien : « Ne fréquente pas quelqu'un de coléreux, ne va pas avec un homme furieux, de peur que tu ne t'habitues à ses sentiers, et que tu n'y trouves un piège pour ta vie. » La version Parole de Vie dit : « Ne deviens pas l'ami d'un homme coléreux Ne va pas arec quelqu'un qui se met en colère facilement. Sinon tu l'imiteras et tu seras pris au piège. »

Voici quelques signes clairs indiquant si vous êtes victime d'une relation de type abusif. La personne avec qui vous êtes :

— se montre très possessive à votre égard,

— fait preuve d'une jalousie maladive,

— est violente avec vous,

— a des accès de rage et des colères incontrôlables,

— vous isole de vos amis et de votre famille,

— exerce un contrôle sur vous et vos allées et venues,

— a déjà un passé de relations abusives ou malsaines,

— vous rend responsable de son manque de contrôle d'elle même,

— vous fait peur ou vous intimide,

— vous pousse à avoir peur d'arrêter la relation même si vous savez que c'est la bonne chose à

faire,

— vous force à réaliser des actes sexuels.

La plupart des partenaires abusifs vont constamment surveiller votre emploi du temps, vous accuser d'être infidèle sans raison, vous accuser de flirter, vous critiquer ou vous rabaisser. Ces réactions sont toutes des signes majeurs de leur manque d'assurance intérieure. Souvent, nos amis et notre famille remarquent ces comportements anormaux et nous mettent en garde. C'est la raison pour laquelle la personne en position de force tend à vous décourager d'avoir des relations avec vos amis et votre famille par crainte que vous écoutiez leurs conseils salutaires.

Nous avons besoin d'écouter ce que Dieu a à nous dire. Il nous donnera toujours la sagesse et la direction nécessaires. Nous avons de la valeur à ses yeux. Notre corps a de la valeur. Nos opinions aussi. Dieu ne veut pas que ses précieux enfants soient maltraités. Criez à lui. Le Psaume 118 : 5 dit : « Du sein de la détresse j'ai invoqué l'Éternel : Du fond de la détresse, j'ai appelé le Seigneur au secours, et il m'a répondu, il m'a rendu la liberté. ' » (VERSION FRANÇAIS COURANT)

Les liens d'âme sexuels

Dans notre besoin désespéré d'amour et d'affection, d'approbation et de proximité, beaucoup d'entre nous finissent par tomber dans les bras de la mauvaise personne.

Plus nous devenons intimes avec quelqu'un, plus ce lien devient fort. L'immoralité sexuelle consiste à avoir des relations sexuelles avec une personne avec laquelle on n'est pas marié. Dieu n'essaie pas de nous enlever du bonheur en nous exhortant à nous abstenir de la sexualité hors mariage. Il a mis certaines règles en place pour notre bien.

Une relation sexuelle ne se limite pas une rencontre physique mais elle envahit l'âme. C'est pourquoi les instructions de Dieu sur la tentation sexuelle sont très claires : fuyez, (1 Corinthiens 6 : 18). Il y a une raison pour laquelle Dieu nous commande de fuir cette tentation pour sauver notre vie. Le chemin de la guérison à partir d'un péché sexuel semble être le plus douloureux et le plus long qui soit. « L'homme qui se livre à l'immoralité pèche contre son propre corps » (1 Corinthiens 6 : 18, VERSION FRANÇAIS COURANT).

Le plan originel de Dieu pour l'homme et la femme était qu'ils s'unissent sexuellement dans le mariage. Il veut que nous ayons des liens d'âme avec notre conjoint. «Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair » (1 Corinthiens 6 : 16)

Lorsque vous vous donnez sexuellement à une personne, la Bible dit que vous devenez un avec elle. Si vous n'êtes pas mariés et que cette personne n'a pas l'obligation de vous être fidèle ou que la relation s'arrête, votre âme se sentira comme déchirée.

Conséquences de relations sexuelles débridées

Coucher à droite à gauche a réellement des conséquences. Les thérapeutes appellent cela « l'anorexie émotionnelle » ou apprendre à survivre sans relations. Cela est préjudiciable à l'estime de soi et génère de forts sentiments de rejet, qu'on l'admette ou non.

D'après le site PhysiciansForLife.org, il existe dix conséquences psychologiques négatives aux relations sexuelles hors mariage (pour les adolescents et les adultes) :

1. La crainte d'une grossesse et des MST

Chaque mois, les adolescentes craignent de tomber enceintes. Cela les perturbe. Elles achètent régulièrement des tests de grossesse à faire chez elles et accumulent beaucoup de stress dans leurs activités quotidiennes.

2. Les regrets et l'auto-accusation

« Je suis vraiment en colère lorsque je vois des filles perdre leur virginité avec un gars qu'elles viennent à peine de rencontrer. Plus tard, une fois que ces gars les ont plaquées, elles disent : 'Je regrette de l'avoir fait.' »

Une fille de troisième qui avait couché avec huit garçons au collège a dit : « Je suis jeune mais je me sens vieille. » Les filles ont plus tendance à voir le sexe comme un signe d'engagement dans une relation. Mais elles se sentent ensuite souvent méprisées et trompées.

« Jamais je n'aurais imaginé le payer si cher et pendant si longtemps. Le sexe sans engagement est très risqué pour le cœur », a dit une psychiatre de trente-trois ans en parlant de son expérience personnelle.

3. La culpabilité

La culpabilité est une forme particulière du regret. C'est la sensation très forte d'avoir commis une chose moralement incorrecte. La morale se réfère à un code de conduite.

La culpabilité est une réponse normale et saine, c'est le signe que la conscience fonctionne. Elle surgit quand on voit le mal que l'on a fait aux autres en les utilisant comme des objets sexuels ou quand on se rend compte à quel point nos parents seraient fâchés s'ils apprenaient la vie sexuelle que nous avons.

Lorsqu'une personne a des expériences sexuelles avant le passé, cela risque fort de l'inhiber quand elle se marie à cause des flash-back de ces expériences précédentes et de la culpabilité engendrée.

4. La perte du respect de soi et de l'estime de soi

De nombreuses personnes perdent le respect d'elles-mêmes lorsqu'elles découvrent qu'elles sont atteintes d'une maladie sexuellement transmissible. La plupart des gens n'imagent pas combien les MST sont répandues. Lorsqu'ils contractent eux-mêmes une infection, ils se sentent très « sales ».

Même sans infection, les relations sexuelles temporaires peuvent diminuer l'estime de soi qu'a la personne qui a consommé et celle qui a été consommée. Les relations sexuelles non suivies font baisser l'estime de soi. Cela conduit à s'engager encore plus dans de telles relations sans lendemain, ce qui à son tour engendre à nouveau une baisse de l'estime de soi. Ce cercle vicieux est difficile à rompre.

5. La corruption du caractère et la dégradation du sexe

Lorsque les gens traitent les autres comme des objets sexuels et les exploitent pour leur propre plaisir, ils corrompent leur caractère et dégradent leur sexualité dans ce processus. Un bon caractère inclut des vertus comme le respect, la responsabilité, l'honnêteté, le sens de la justice, le souci de l'autre et la maîtrise de soi.

La maîtrise de soi est un facteur essentiel dans la sexualité. L'absence de maîtrise de soi dans ce domaine est une des causes majeures des problèmes liés au sexe qui envahissent notre société : viols, sexualité débridée, pornographie, harcèlement sexuel, infidélité sexuelle dans le mariage etc.

6. Une difficulté à faire confiance et à s'engager

Après la rupture d'une relation où il y a eu du sexe, les jeunes se sentent abusés ou trahis et risquent de rencontrer des difficultés dans leurs relations futures. Certains développent une faible estime d'eux-mêmes et recherchent n'importe quel type d'attention, même si elle est de courte durée ou humiliante. D'autres se replient sur eux-mêmes et ont du mal à accorder à nouveau leur confiance.

Après plusieurs relations impliquant le sexe, une jeune femme a fait la remarque suivante : « En plus de me sentir sale, j'ai commencé à me demander s'il y aurait jamais quelqu'un qui m'aimerait et m'accepterait sans me demander de faire quelque chose avec mon corps en vue de ‘gagner’ cet amour. » Les garçons connaissent également une perte de confiance : « J'ai peur de tomber amoureux» diront-ils.

7. La colère suite à la trahison

Parfois, la réaction émotionnelle après avoir été « plaqué » n'est pas seulement une perte de confiance ou une peur de l'engagement, mais aussi une colère intense.

D'ordinaire, le sentiment d'avoir été trahi est bien plus fort si la relation impliquait des relations sexuelles. Le sexe peut devenir de la dynamite émotionnelle.

8. La dépression et le suicide

La rupture d'une relation entraîne une dépression profonde qui peut conduire à son tour au suicide. Au cours de ces vingt-cinq dernières années, le suicide d'adolescents a triplé. Selon une enquête de 1988 menée par le Ministère de la Santé aux États-Unis, une adolescente sur cinq disait avoir déjà fait une tentative de suicide (et un garçon sur dix).

9. Des relations brisées

Le sexe engendre parfois un autre genre de conséquence émotionnelle en faisant mal tourner une relation initialement bonne. Certains aspects de la relation cessent de se développer pour laisser place à des émotions négatives comme l'impatience, la jalousie et l'égoïsme.

10. Frein au développement personnel

Un engagement sexuel prématuré peut non seulement freiner le développement d'une relation mais également le développement de la personne. Certains jeunes gèrent leur stress en se tournant vers la drogue ou l'alcool tandis que d'autres se réfugient dans le sexe.

C'est lorsqu'elle intervient dans un engagement d'amour, valable à vie et total, historiquement appelé le mariage, que la sexualité apporte le plus de bonheur et d'épanouissement, le plus de sécurité émotionnelle et physique.

J'aimerais ajouter un onzième point aux conséquences des relations sexuelles non suivies :

11. La séparation d'avec Dieu

Ésaïe 59 : 1-2 déclare : « Non, la main de l'Éternel n'est pas devenue trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre. Mais ce sont vos fautes qui mettaient une séparation entre vous et votre Dieu ; ce sont vos péchés qui vous cachaient (sa) face et l'empêchaient de vous écouter. »

Dieu est un Dieu qui pardonne et un Père Céleste aimant. Cependant, le péché nous sépare de lui. Lorsque nous demeurons dans la désobéissance à Dieu, un mur s'érige entre lui et nous. C'est une situation que personne n'aime.

Hébreux 10 : 26 dit : « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés. »

Parfois, nous avons besoin de ce rappel pour arrêter ce que nous sommes en train de faire. Nous ne pouvons plus nous justifier longtemps. Dieu n'est pas satisfait lorsque nous continuons volontairement à pécher. Les conséquences sont trop chères à payer.

J'aimerais que vous fassiez preuve d'une honnêteté totale avec vous-même et que, si vous entretenez des relations sexuelles avant le mariage, vous reconnaissiez l'urgence d'arrêter. Demandez au Seigneur de vous pardonner. N'ayez pas honte d'aller à lui. Il sait déjà tout. Laissez les larmes couler. Entrez dans sa présence et confessez-lui votre péché.

Le péché détruit notre vie. Nous devons l'en extirper de nous-mêmes. Que vous soyez l'initiateur de cette relation ou non, que vous en ayez eu l'intention ou non, libérez-vous en maintenant. Demandez au Seigneur de vous pardonner et d'enlever ce résidu de péché de votre vie. Si vous tombez à nouveau, ne laissez pas cette chute vous empêcher d'aller à Dieu. Il n'est pas fâché contre vous. Il est le seul qui puisse réellement vous donner la force surnaturelle de résister au mal et d'être libre.

Si vous avez une forte addiction sexuelle, vous aurez peut-être besoin de relation d'aide. Ne vous détournez pas de Dieu. Appuyez-vous sur lui comme vous ne l'avez jamais fait auparavant.

Ne justifiez pas votre comportement sexuel en vous disant que vous y avez déjà cédé. Il n'est jamais trop tard pour recommencer à zéro et être purifié.

Si vous avez l'impression qu'une relation sexuelle vous a comme enchaîné à une personne et que vous n'arrivez pas à vous en libérer, lisez ce passage à voix haute :

« Dans leur détresse, ils crièrent à l'Éternel, et il les sauva de leurs angoisses. Il les fit sortir des ténèbres et de l'ombre de la mort, et il rompit leurs liens. »

(Psaume 107: 13-14)

Dieu promet de délivrer ceux qui crient à lui. Au moment où nous crions, il vient en courant. Dieu est un gentleman : il attend que vous l'appeliez.

« Quand les justes crient; l'Éternel entend et il les arrache à toutes leurs détresses ; l'Éternel est près de ceux qui ont le cœur brisé, et il sauve ceux qui ont l'esprit dans l'abattement. » (Psaume 34 : 18-19)

Voilà le Dieu que vous servez. Son désir est de vous guérir totalement, là où ça vous fait mal.

– Notre mission – Conduire les gens dans le monde entier vers une relation croissante

avec Jésus-Christ.

Ministère pour la

Connaissance de Dieu

(Bibliothèque Chrétienne Évangélique MCD)

Diffusion de l’Évangile

Michel Field, Évangéliste

fieldmichel@sympatico.ca

Partager cet article

Commenter cet article

djatang 08/01/2016 21:20

salut à tous, je suis me lá pour s'avoir comment signé in pacte avec le diable pour tres riches dans.de puis l'année sur pass je cherchais je n'aurais.je besoin votre aidez dans rêve. merci de votre attention. numéro:237690760143

Dr André CHOUBEU 09/01/2016 19:55

Cher Djatang,
Sachez que le pacte avec le diable conduira votre âme en enfer.
A quoi cela servira-t-il à l'homme de gagner le monde entier s'il perdait son âme ?

julienne kougoum 08/12/2015 15:56

c'était très enrichissant et bénissant

Dr André CHOUBEU 11/12/2015 17:20

Merci maman Julie

sylvain 08/12/2015 05:37

Shalom très cher Pasteur André, grand frère et père,
J'ai lu avec attention ton dernier travail de recherche publié sur ton blog sous titre : "Les Liens d'Âmes"
Tu fais bien d'aborder le sujet sous cet angle qui le rend très accessible. Et même si on pourrait un peu rester sur sa fin lorsqu'on aspirerait à plus de sensationnel; pour ma part, bien modeste, j'aime encore plus cette volonté à relever que la solution est dans l'Obéissance Totale à DIEU qui nous parle toujours par SON Saint Esprit. Tu en fais mention et il est clair que la plupart du temps, le problème se résout entre la "victime" (Chrétien ou non) d'un lien malsain et DIEU via l'écoute pieuse du Saint Esprit pour l'Obéissance à DIEU ou via la Nouvelle Naissance.

Je t'invite juste à relire la dernière phrase de la section 3. La Culpabilité

D'autre part, il me parait que le sujet a été dérobée par l'importante question de la pratique désordonnée de la sexualité et ses graves conséquences sur la vie physiques et allant jusqu'à lier les âmes coupables. J'aurai suggéré un travail parallèle ou supplémentaire pour expliquer les contours de la sexualité, ses conséquences dramatiques et les voies de sortie de crise... Mais bon! quelqu'un d'autre pourra aussi bien le faire comme cela en s'inspirant de ton bon travail de sape. Merci de m'avoir donner à bien lire, à travers ce sérieux travail pour la gloire de DIEU. J'avoue d'ailleurs qu'il s'agit d'un précieux guide de vie pour les chrétiens contemporains souvent de plus en plus apparaissant comme des âmes en peine, ou en manque de repères.

Je recommande vivement, à tous, la lecture et la mise en application des consignes et exhortations, à Salut, de cet article suffisamment détaillé.

Que L’ÉTERNEL SE glorifie toujours dans ton travail évangélique pour la gloire de SON Saint Nom!

Chrétiennement,
--sb.