LE PROPHETIQUE DANS LA VIE (2) - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

LE PROPHETIQUE DANS LA VIE (2)

18 Septembre 2015 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

LE PROPHETIQUE DANS LA VIE (2)

LA VOIX DE DIEU ET LES DIFFERENTES VOIX

La voix en qowl לוק ou לק, vient d’une racine du sens d’appeler à haute voix pouvant caractériser un cri, une demande, un bruit, le tonnerre, un son, une parole, un bêlement, des instances, un murmure, faire retentir, un rugissement, une clameur, un chante, les gémissements, le tumulte, les pleurs, les pétillements, etc…

L’hébreux va plus loin jusqu’à qualifier la voix de légèreté et frivolité. Il en va de soi que la légèreté dans la compréhension profonde est la soumission de l’homme à ses instants naturel pour poser des actes offensant soit le prochain, soi lui-même ou encore Dieu.

Ecouter la voix de quelqu’un, c’est lui obéir. « Si Israël avait écouté ma voix, j’aurais humilié ses ennemis » (Psaumes 80.14,15) « :Si vous écoutez la voix du Seigneur votre Dieu; si vous faites ce qui est juste en sa présence, et si vous obéissez à ses commandements, il vous garantira de tous les fléaux dont il a frappé l’Egypte » (Exode 15.26). « Si au contraire vous ne voulez point écouter la voix du Seigneur votre Dieu pour observer et pratiquer ses commandements, toutes sortes de malédictions tomberont sur vous » (Deut 28.15).

L’Apôtre bien-aimé Paul dit qu’il n’y a rien dans le monde qui n’ait sa voix : les instruments de musique, la trompette, la cithare, etc. (1Cor 13.7,8,10).

La voix du sang d’Abel crie au Seigneur de dessus la terre (Genèse 4.10).

Comme le jeune Samuel, attachons-nous à nos pères pour être instruit dans les choses que Dieu leur confié pour nous. Dieu le leur ayant donné mandat pour nous instruire, ne peut jamais revenir sur sa parole pour nous dire quoi que ce soit d’autre. Dans ses principes, Dieu est immuable (1Samuel 3.1-10).

Plusieurs choses captent souvent notre attention et plus ou moins nous empêchent de marcher dans le prophétique du plan réel de Dieu pour nous. Ici, nous allons nous focaliser sur différentes voix qui nous influencent au quotidien. La distinction des voix s’impose pour que celle de Dieu s’impose.

Il est à noter que la voix par excellence est la voix de Dieu ; qui est aussi la voix de la vérité ou encore la voix de la vie. Jean 14.6 dit que Jésus est le chemin de la vérité qui mène à la vie. Plusieurs voix au cours de notre vie s’élèvent soit pour nous, soit contre nous, influençant parfois positivement ou négativement notre vie, troublant ou favorisant l’écoute de la voix de Dieu. Puisse Dieu nous aider à nous séparer des autres voix pour faire de la voix de Dieu, la voix qui conditionne notre vie pour l’accomplissement prophétique de notre destinée.

  1. La voix de Dieu :

Genèse 3.8 : « Alors ils entendirent la voix de l’Eternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l’homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l’Eternel Dieu, au milieu des arbres du jardin ».

Nombres 7.89 : « Lorsque Moïse entrait dans la tente d’assignation pour parler avec l’Eternel, il entendait la voix qui lui parlait du haut du propitiatoire placé sur l’arche du témoignage, entre les deux chérubins. Et il parlait avec l’Eternel ».

La voix de Dieu, seule source possible de Direction de l’homme dans sa destinée prophétique est semblable à la boussole qui guide le pèlerin dans sa pérégrination du désert vers Canaan. Dieu étant le constructeur et l’organisateur de tout ce que nous devons et pouvons être, sa voix seule doit nous diriger, orienter et mener à bon port. Mais cette voix de Dieu, complexité, hésitation, syncrétisme, physique font parfois route commune, créant un mélange disparate pour laisser place à tort à ce que l’on appellera onction, révélation dont l’issue est souvent la catastrophe fatalité parce que Dieu ne se mélange à rien d’impur. Toute révélation en fait tire son origine de quatre sources non négligeables l’une comme l’autre. En effet, une inspiration peut provenir de l’Esprit de Dieu, du diable, de l’esprit de l’homme ou de l’influence de l’environnement immédiat. Il arrive également que la rupture entre l’esprit et Dieu à cause d’une souillure pour laquelle on a encore quelques affections. Alors, l’intelligence prend la place de l’intuition et bienvenue les fausses révélations. Cette voix de Dieu peut aussi avoir sa manifestation en plusieurs circonstances comme le précise les Ecritures Saintes : « Dieu parle tantôt d’une manière, tantôt de l’autre, mais l’homme n’y prend point garde ».

Ne soyons pas des automates, mais reconnaissons d’où nous venons et vivons par notre spirituelle, considérant à tout moment la suprématie de Celui par qui nous existons.

  1. La voix de la femme

Genèse 3.17 : « Il dit à l’homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre: Tu n’en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie »

La voix de la femme, a un effet si puissant sur l’homme qu’il devient très simple de croire à ce que dit le livre de Proverbes 5.3-5 à propos de la voix d’une femme prostituée : Car les lèvres de l’étrangère distillent le miel, Et son palais est plus doux que l’huile; Mais à la fin elle est amère comme l’absinthe, Aiguë comme un glaive à deux tranchants. Ses pieds descendent vers la mort, Ses pas atteignent le séjour des morts.

La voix de la femme est très subtile et a renversé bien des projets familiaux, de la société, de l’intimité et même dans l’église. La voix de la femme revoie très vite à une influence intime qui bouleverse les sentiments de l’homme, et celui-ci souvent par crainte de blesser son épouse, voire la perdre, il cède très vite, mais parfois pour en regretter toute une vie. Ecouter la voix de sa femme fait penser à une persuasion de celle dernière visant à incliner la décision de son époux. Nos épouses nous ont-elles conduit à des fléchir nos résolutions pour nous incliner vers leur penchants parfois égoïstes ? Les conséquences tirées peuvent-elle nous rendre sages pour l’avenir ?

Genèse 16.2 Et Saraï dit à Abram: Voici, l’Eternel m’a rendue stérile; viens, je te prie, vers ma servante; peut-être aurai-je par elle des enfants. Abram écouta la voix de Saraï.

  1. La voix du sang

Genèse 4.10 : « Et Dieu dit: Qu’as-tu fait? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu’à moi »

  1. La voix de l’enfant

Genèse 21.17 : « Dieu entendit la voix de l’enfant; et l’ange de Dieu appela du ciel Agar, et lui dit: Qu’as-tu, Agar? Ne crains point, car Dieu a entendu la voix de l’enfant dans le lieu où il est ».

  1. La voix discordante

Genèse 27.22 : « Jacob s’approcha d’Isaac, son père, qui le toucha, et dit : La voix est la voix de Jacob, mais les mains sont les mains d’Esaü ».

Par cette voix de Jacob, mais portant la main d’Esaü, une identification différente de la nature de Jacob au ciel s’imposait. Il dira quelque chose comme Jacob, mais il agira comme Esaü parce que sa destinée prophétique a été modifiée par l’aveu de la voix la plus autorisée que la terre et le ciel connaissent. Combien la voix de la supercherie crie contre nous et empêche Dieu de nous écouter.

  1. La voix des lamentations

Genèse 27.38 : « Esaü dit à son père: n’as-tu que cette seule bénédiction, mon père? Bénis-moi aussi, mon père! Et Esaü éleva la voix, et pleura ».

Nombres 14.1 : « Toute l’assemblée éleva la voix et poussa des cris, et le peuple pleura pendant la nuit ».

  1. La voix de la ruse

Genèse 45.2 : « Il éleva la voix, en pleurant. Les Egyptiens l’entendirent, et la maison de Pharaon l’entendit ».

La femme de Potiphar utilisa la ruse pour dissimuler sa forfaiture envers l’engagement qu’elle avait envers son époux. La honteuse de son échec laissa dans le cœur de cette prostitué un sentiment de déshonneur et de rancune, alors, la haine s’installa et sa voix loin d’être une voix de véritable plaignante est plutôt une voix de traitre. Ces voix sont nombreuses dans nos foyers, assemblées et milieux.

  1. La voix d’accusateur

Genèse 39.15 « Et quand il a entendu que j’élevais la voix et que je criais, il a laissé son vêtement à côté de moi et s’est enfui dehors ».

  1. La voix de la pression

Exode 4.8 : « S’ils ne te croient pas, dit l’Eternel, et n’écoutent pas la voix du premier signe, ils croiront à la voix du dernier signe ».

« Comme elle était chaque jour à le tourmenter et à l’importuner par ses instances, son âme s’impatienta à la mort, il lui ouvrit tout son coeur, et lui dit: Le rasoir n’a point passé sur ma tête, parce que je suis consacré à Dieu dès le ventre de ma mère. Si j’étais rasé, ma force m’abandonnerait, je deviendrais faible, et je serais comme tout autre homme » Juges 16.16-17).

Une statistique américaine dit que dans la rétrogression et l’abandon du ministère de plusieurs hommes de Dieu très intègres hier, il y a 49% de la voix pressante de leurs épouses.

  1. La voix du beau-père

Exode 18.24 : « Moïse écouta la voix de son beau-père, et fit tout ce qu’il avait dit ».

De tout temps l’alliance entre le beau-père et son beau-fils est capital parce que pouvant produire des effets autant favorable que défavorable à l’homme qui a épouser sa fille. Que de beau-père et belle-mère cherchent à diriger le foyer de leur fille ou fils ! Un couple pourtant est libre, mais que de foyers ont été brisé par l’effet de l’intrusion des familles et belles-familles. Puisse Dieu aider chaque couple à rester dans le but de Dieu pour leur union.

  1. La voix du peuple

Exode 32.17 : « Josué entendit la voix du peuple, qui poussait des cris, et il dit à Moïse: Il y a un cri de guerre dans le camp ».

Tout véritable conducteur ou leader de peuple tôt ou tard affronte la situation de Moise sur la montagne. Saül alla jusqu’à perdre la faveur de Dieu parce qu’il a écouté la voix du peuple sous lui. Lorsqu’au cours de la marche, la pression devient grande et grave, le peuple tente toujours de faire fléchir le leader pour abandonner le chemin étroit et resserré pour embrasser le chemin large et spacieux de la perdition. Un jour, me dit un collègue : une de mes filles est venue vers moi, disant : papa, mon corps a un besoin, ce besoin est pressant et je ne peux plus ; ce n’est pas un démon, si oui, je t’aurai demandé de le chasser ; ma chair réclame le désir de se satisfaire ; il faut un homme car je suis étouffée et essoufflée dans la marche de résistance ! N’ayant pu la convaincre, son Pasteur fni par lui donner l’ordre d’aller se satisfaire, mais sans abuser. Elle s’en est allé et premier coup d’essai, premier coup de colère de Dieu, car elle fut atteinte de VIH Sida et en mourra. Le Pasteur n’en a jamais eu la conscience tranquille.

  1. La voix des vainqueurs ou des vaincus

Exode 32.18 : « Moïse répondit: Ce n’est ni un cri de vainqueurs, ni un cri de vaincus; ce que j’entends, c’est la voix de gens qui chantent ».

  1. La voix du père ou de la mère (1Sam 2.5 ; Deut 21.18)

Deutéronome 21.18 : « Si un homme a un fils indocile et rebelle, n’écoutant ni la voix de son père, ni la voix de sa mère, et ne leur obéissant pas même après qu’ils l’ont châtié »

  1. La voix de la repentance (Juges 2.4 ; Juges 21.2 ; Actes 2.38)

Juges 2.4 : « Lorsque l’envoyé de l’Eternel eut dit ces paroles à tous les enfants d’Israël, le peuple éleva la voix et pleura ».

Juges 21.2 : « Le peuple vint à Béthel, et il y resta devant Dieu jusqu’au soir. Ils élevèrent la voix, ils versèrent d’abondantes larmes »

  1. La voix familière (Juges18.3 ; 20.13 ; 1Sam 26.17)

Jug 18:3 : « Comme ils étaient près de la maison de Mica, ils reconnurent la voix du jeune Lévite, s’approchèrent et lui dirent: Qui t’a amené ici? que fais-tu dans ce lieu? et qu’as-tu ici? »

Jug 20:13 : « Livrez maintenant les gens pervers qui sont à Guibea, afin que nous les fassions mourir et que nous ôtions le mal du milieu d’Israël. Mais les Benjamites ne voulurent point écouter la voix de leurs frères, les enfants d’Israël ».

  1. La voix des chanteurs et chanteuses (2Sam 19.35) « ambiance »

2Sam 19.35 : « Je suis aujourd’hui âgé de quatre-vingts ans. Puis-je connaître ce qui est bon et ce qui est mauvais? Ton serviteur peut-il savourer ce qu’il mange et ce qu’il boit? Puis-je encore entendre la voix des chanteurs et des chanteuses? Et pourquoi ton serviteur serait-il encore à charge à mon seigneur le roi? »

  1. La voix du cœur

1Rois 19.22 : « Qui as-tu insulté et outragé? Contre qui as-tu élevé la voix? Tu as porté tes yeux en haut Sur le Saint d’Israël! »

  1. La voix de l’oppresseur

Job 3.18 : « Les captifs sont tous en paix, Ils n’entendent pas la voix de l’oppresseur »

  1. La voix de la teneur

Job 15.21 : « La voix de la terreur retentit à ses oreilles; Au sein de la paix, le dévastateur va fondre sur lui; »

  1. La voix des chefs

Job 29.10 : « La voix des chefs se taisait, Et leur langue s’attachait à leur palais ».

  1. La voix de commandement

Job 39.25 : « Quand la trompette sonne, il dit: En avant! Et de loin il flaire la bataille, La voix tonnante des chefs et les cris de guerre ».

  1. La voix des larmes

Psaume 6.8 : « Eloignez-vous de moi, vous tous qui faites le mal! Car l’Eternel entend la voix de mes larmes; »

  1. La voix des supplications

Psaume 31.22 : « Je disais dans ma précipitation: Je suis chassé loin de ton regard! Mais tu as entendu la voix de mes supplications, Quand j’ai crié vers toi ».

Psaumes 28.2 : « Écoute ma voix suppliante, quand je crie vers toi, Quand j’élève mes mains vers ton sanctuaire ».

Psaumes 130.2 : « Seigneur, écoute ma voix! Que tes oreilles soient attentives A la voix de mes supplications! »

  1. La voix de celui qui insulte et outrage (Psaume 44.16)

Ps 44:16 (44-17) : « A la voix de celui qui m’insulte et m’outrage, A la vue de l’ennemi et du vindicatif ».

  1. La voix de l’ennemi

Psaume 55.3 : « A cause de la voix de l’ennemi et de l’oppression du méchant; Car ils font tomber sur moi le malheur, Et me poursuivent avec colère ».

  1. La voix des magiciens

Psaume 58.5 : » Qui n’entend pas la voix des enchanteurs, Du magicien le plus habile ».

  1. La voix de la prière

Psaume 66.19 : « Mais Dieu m’a exaucé, Il a été attentif à la voix de ma prière ».

Psaume 86.6 Eternel, prête l’oreille à ma prière, Sois attentif à la voix de mes supplications!

  1. La voix des grandes eaux

Psaume 93.4 : « Plus que la voix des grandes, des puissantes eaux, Des flots impétueux de la mer, L’Eternel est puissant dans les lieux célestes ».

La voix des maîtres

Prov 5.13 : « Comment ai-je pu ne pas écouter la voix de mes maîtres, Ne pas prêter l’oreille à ceux qui m’instruisaient? »

  1. . La voix de l’insensé

Ecclésiaste 5.3 : » Car, si les songes naissent de la multitude des occupations, la voix de l’insensé se fait entendre dans la multitude

  1. La voix du bien-aimé

« J’étais endormie, mais mon cœur veillait… C’est la voix de mon bien-aimé,qui frappe: Ouvre-moi, ma sœur, mon amie, Ma colombe, ma parfaite!Car ma tête est couverte de rosée, Mes boucles sont pleines des gouttesde la nuit » (Cantique 5.2)

  1. La voix des lieux

Esaïe 42.11 : » Que le désert et ses villes élèvent la voix! Que les villages occupés par Kédar élèvent la voix! Que les habitants des rochers tressaillent d’allégresse! Que du sommet des montagnes retentissent des cris de joie! »

Jérémie 9.10 : « Sur les montagnes je veux pleurer et gémir, Sur les plaines du désert je prononce une complainte; Car elles sont brûlées, personne n’y passe, On n’y entend plus la voix des troupeaux; Les oiseaux du ciel et les bêtes ont pris la fuite, ont disparu»

  1. La voix du serviteur de Dieu

« Quiconque parmi vous craint l’Eternel, Qu’il écoute la voix de son serviteur! Quiconque marche dans l’obscurité et manque de lumière, Qu’il se confie dans le nom de l’Eternel, Et qu’il s’appuie sur son Dieu! » (Esaïe 50.10)

  1. La voix des sentinelles

« La voix de tes sentinelles retentit; Elles élèvent la voix, Elles poussent ensemble des cris d’allégresse; Car de leurs propres yeux elles voientQue l’Eternel ramène Sion » (Esaïe 52.8)

  1. La voix des adorateurs

« Les cris de réjouissance et les cris d’allégresse, Les chants du fiancéet les chants de la fiancée, La voix de ceux qui disent: Louez l’Eterneldes armées, Car l’Eternel est bon, car sa miséricorde dure à toujours!La voix de ceux qui offrent des sacrifices d’actions de grâces Dans la maison de l’Eternel. Car je ramènerai les captifs du pays, je lesrétablirai comme autrefois, Dit l’Eternel » (Jérémie 33.11)

  1. La voix des messagers

« Voici, j’en veux à toi, dit l’Eternel des armées; Je réduirai teschars en fumée, L’épée dévorera tes lionceaux, J’arracherai du pays taproie, Et l’on n’entendra plus la voix de tes messagers » (Nahum 2.13)

  1. La voix de l’étranger

« Jamais elles ne suivront un étranger; elles fuiront au contraire loin de lui, car elles ne connaissent pas la voix des étrangers» (Jean 10.5)

  1. La voix du bon berger

« Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent » (Jean 10.27)

  1. La voix de la vérité

« Je suis le chemin et la vérité et la vie: personne ne va au Père si ce n’est par moi » (Jean 14.6)

  1. La voix du chemin

« Je suis le chemin et la vérité et la vie: personne ne va au Père si ce n’est par moi » (Jean 14.6)

40. La voix des avertissements

Exode 15.26 : Il dit: Si tu écoutes attentivement la voix de l’Eternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l’oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois, je ne te frapperai d’aucune des maladies dont j’ai frappé les Egyptiens; car je suis l’Eternel, qui te guérit.

41. La voix de la présence de Dieu

Nombres 7.89 : Lorsque Moïse entrait dans la tente d’assignation pour parler avec l’Eternel, il entendait la voix qui lui parlait du haut du propitiatoire placé sur l’arche du témoignage, entre les deux chérubins. Et il parlait avec l’Eternel.

42. La voix qui parle comme le feu

Deutéronome 4.33 : Fut-il jamais un peuple qui entendît la voix de Dieu parlant du milieu du feu, comme tu l’as entendue, et qui soit demeuré vivant ?

43. La voix qui parle au milieu des ténèbres

Deutéronome 5.23 : Lorsque vous eûtes entendu la voix du milieu des ténèbres, et tandis que la montagne était toute en feu, vos chefs de tribus et vos anciens s’approchèrent tous de moi,

Les caractéristiques de la voix de Dieu

« La voix de l’Eternel fait enfanter les biches, Elle dépouille les forêts. Dans son palais tout s’écrie: Gloire! » (Psaume 29.9)

Samuel entendit la voix de Dieu. Au milieu des voix, laquelle nous dirige-t-elle ? Nombres 24.4-9 :

4 « Parole de celui qui entend les paroles de Dieu, De celui qui voit la vision du Tout-Puissant, De celui qui se prosterne et dont les yeux s’ouvrent.

5 Qu’elles sont belles, tes tentes, ô Jacob! Tes demeures, ô Israël!

6 Elles s’étendent comme des vallées, Comme des jardins près d’un fleuve, Comme des aloès que l’Eternel a plantés, Comme des cèdres le long des eaux.

7 L’eau coule de ses seaux, Et sa semence est fécondée par d’abondantes eaux. Son roi s’élève au-dessus

8 Dieu l’a fait sortir d’Egypte, Il est pour lui comme la vigueur du buffle. Il dévore les nations qui s’élèvent contre lui, Il brise leurs os, et les abat de ses flèches.

9 Il ploie les genoux, il se couche comme un lion, comme une lionne: Qui le fera lever? Béni soit quiconque te bénira, Et maudit soit quiconque te maudira! Parole de celui qui entend les paroles de Dieu, De celui qui voit la vision du Tout-Puissant, De celui qui se prosterne et dont les yeux s’ouvrent ».

Dr André CHOUBEU

Partager cet article

Commenter cet article