SA PAROLE POUR AUJOURD'HUI (Prophète Joël) - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

SA PAROLE POUR AUJOURD'HUI (Prophète Joël)

18 Août 2015 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

SA PAROLE POUR AUJOURD'HUI (Prophète Joël)

Joël et les leçons de l’Histoire
“Alors vous comprendrez que le Seigneur votre Dieu, c’est Moi et personne d’autre !” Joël 2. 27

Joël est typique des prophètes de l’Ancien Testament : il a pour mission de rappeler la Parole de Dieu à un peuple qui ne cesse de se boucher les oreilles et de porter les yeux ailleurs que sur Lui. Le prophète utilise l’histoire et l’actualité pour illustrer l’action de Dieu au quotidien ; une action à percevoir de façon tantôt positive, tantôt négative. Selon Joël, les choses sont simples : une invasion et une défaite face à l’ennemi doivent être interprétées comme un châtiment de Dieu pour punir des Israélites infidèles. Une victoire sur les Philistins : une bénédiction pour honorer une promesse liée au retour à Dieu. Pour expliquer le dessein de l’Éternel, Joël se fait donneur de leçons de choses. Ainsi, ayant été témoin d’une invasion de sauterelles, il exploite l’image des insectes voraces qui ne laissent que désolation sur leur passage. “Ce qu’a laissé la chenille, la sauterelle l’a dévoré ; ce qu’a laissé la sauterelle, le grillon l’a dévoré ; ce qu’a laissé le grillon, le criquet l’a dévoré” (1. 4). Joël développe : l’ennemi qui réduit le peuple de Dieu est comme les sauterelles qui n’épargnent rien : “À leur approche la terre tremble, le ciel chavire, le soleil et la lune ne brillent plus, les étoiles perdent leur éclat” (2. 10). Or, cette armée ennemie a, à sa tête, Dieu lui-même : “Le Seigneur fait tonner Sa voix à l’avant de Son armée” (2. 11).

Tout cela n’est pas un hasard ou une triste fatalité. Les sauterelles, comme l’ennemi ou l’occupant, ce sont les malédictions qui arrivent dès lors que le peuple refuse la présence de Dieu dans son histoire. Quand Dieu est refoulé, Ses bénédictions ne sont plus garanties, et tout se dérègle. Les événements qui bouleversent notre actualité sont peut-être aussi là pour nous interpeller. Et si Dieu nous lançait des rappels ! Est-ce l’économie qui provoque les crises ? Sont-ce les politiques qui fomentent les guerres ? Est-ce la météo qui fabrique les tempêtes ? Sans doute. Joël dit : pas seulement ! Sachez lire dans votre actualité ce que Dieu tente de vous dire ! (15 Août 2015)

Joël et ses appels vibrants
“Revenez à Moi de tout votre cœur, avec des jeûnes, des pleurs et des lamentations ! Ne déchirez pas vos vêtements, mais votre coeur, et revenez au Seigneur, votre Dieu !” Joël 2. 12

Le Dieu d’amour, de pardon et de réconciliation nous fait parfois oublier le Dieu de colère et de jugement. C’est pourquoi il n’est pas inutile de relire les prophètes de l’Ancien Testament. Parce que pas un iota de la Parole ne doit être oublié et que la justice de Dieu ne le serait pas sans l’aspect redoutable du message. Le prophète Joël note ce que n’importe quel observateur de tous les temps est capable d’observer : le comportement du peuple de Dieu est semblable au mouvement du yoyo : tantôt en haut, tantôt en bas. La spiritualité voyage sur des montagnes russes avec des montées enthousiasmantes, et des descentes catastrophiques. Cette inconstance est coupable. Joël, avec véhémence, le dit et le redit : vous n’avez que ce que vous méritez ! Vous vous détournez de Dieu, vous n’êtes donc plus sous Sa protection !

Alors, si vous voulez bénéficier à nouveau de Ses bontés, revenez à Lui : “Prêtres, lamentez-vous ! Hurlez, officiants de l’autel ! Consacrez un jeûne, proclamez une assemblée solennelle, rassemblez tous les habitants du pays dans la maison du Seigneur, et criez vers le Seigneur !” (1.13-15). Tous les auditeurs de Joël (et nous devrions en faire partie) tremblent en entendant parler du Jour de l’Éternel. Car pour l’homme de Dieu, ce jour est une catastrophe. Il est comme une invasion terrible, comme un rouleau compresseur, comme des tanks qui avancent en écrasant tout sur leur passage. Les propos de Joël sont des roulements de tambour ; le rythme s’accélère et les images défilent. Lisez le chapitre 2 ! Pour tous ceux qui se sont éloignés de Dieu, il n’est plus temps de chercher un espace de tranquillité et la folle espérance d’échapper à la colère divine. Joël utilise l’image du voleur qui surprend pour parler du jour du Seigneur, imprévisible. Or, Jésus reprendra cette même image (Matthieu 24.36-44), et Son conseil sera le même : “C’est pourquoi, tenez-vous prêts car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y pensez-pas !” (16 Aout 2015)

Joël et sa double mission
“Ce n'est pas volontiers qu'Il humilie et qu’Il afflige les enfants des hommes.” Lamentations de Jérémie 3. 33

On raconte que Savonarole, prédicateur italien du XVème siècle, prêchait avec force le jugement dernier. Dans son église de Ferrare, ses auditeurs avaient si peur des foudres de Dieu qu’ils se cramponnaient aux piliers et demandaient pardon. Bien des siècles plus tôt, le prophète Joël devait provoquer le même effet sur son auditoire. Or, il nous dit que le Seigneur regrette de devoir en passer par ce type de rappel à l’ordre, comme des parents regrettent de devoir être sévères : “C’est pour ton bien !” Mais, à l’exemple de tout prophète inspiré, Joël évoque aussi le pardon possible. Et il faut bien comprendre que tant que nous entendons les appels à la repentance, il est encore temps de remettre de l’ordre dans notre vie. Les prophètes ne sont pas que des prophètes de malheurs ; ils offrent le salut et en montrent le chemin : “Revenez à Moi de tout votre coeur, avec des jeûnes, des pleurs et des lamentations !” (2.12-13), “Le Seigneur est un abri pour Son peuple, une forteresse pour les Israélites” (4.16). Joël demande une prise de conscience collective. Israël donc, doit se comporter autrement sinon c’est l’image même de Dieu qui en souffre : “Seigneur, épargne Ton peuple !

Ne livre pas Ton patrimoine aux outrages pour qu’il soit la risée des nations ! Pourquoi dirait-on parmi les peuples : “Où est leur Dieu ?” (2.17). Le Seigneur qui appelle n’attend que ce mouvement de repentance pour agir. C’est ce que Joël déclare avec la même force qu’il a employée pour dire le jugement : “Le Seigneur s’est pris d’une passion jalouse pour son pays ; Il a épargné son peuple” (2.18). Passion jalouse ! Les sentiments de Dieu, pour Son peuple, sont toujours excessifs ! Et les effets sont fantastiques : “Je vous restituerai les années qu'ont dévorées la sauterelle, le grillon, le criquet et la chenille. Vous mangerez et vous louerez le nom de l'Éternel, votre Dieu, qui aura fait des miracles pour vous. Et Mon peuple ne sera plus jamais dans la honte” (2. 25). Quelle ouverture sur l’espérance ! (17 Août 2015)

Joël et la Pentecôte

“Je répandrai Mon Esprit sur tout être humain.” Joël 3.1

C’est une redoutable mission pour un porte-parole de Dieu de devoir dire ce que Dieu réclame. En effet, tout message d’en haut n’est pas agréable à entendre. Joël annonce des catastrophes et leur donne sens. Il lance de vibrants appels à un retour vers Dieu et conditionne les bénédictions divines à ce mouvement de repentance qui doit traverser tout le peuple. Puis arrive, sous sa plume, la fameuse prophétie qui résonnera à Pentecôte : “Après cela, Je répandrai Mon Esprit sur toute chair ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos anciens auront des songes, et vos jeunes gens des visions. Même sur les serviteurs et sur les servantes, en ces jours-là, Je répandrai Mon Esprit… Alors quiconque invoquera le nom de “l'Éternel sera délivré, et ceux que l'Éternel appellera seront parmi les survivants (3.1-5).

Dans cette prophétie, on sent déjà l’élargissement du salut au monde. On ne parle pas seulement d’Israël, mais de tous ceux que le Seigneur appellera. De même à la Pentecôte, le message entendu dans toutes les langues témoigne de l’ouverture aux nations. Et Joël se tourne soudain vers les nations ; pour elles, il est aussi question du Jour du Seigneur. Or, le jugement sera en fonction de ce que ces nations auront fait à Israël : “Voici qu'en ces jours-là, quand Je ferai revenir les captifs de Juda et de Jérusalem, Je rassemblerai toutes les nations, et J'entrerai en jugement avec elles au sujet de Mon peuple et de Mon héritage : Israël, qu'elles ont dispersé parmi les nations” (3.1-2). Ainsi, tout se joue avec et autour d’Israël ; quoi qu’on en dise, quoi qu’on en pense, et qu’on le veuille ou pas ! “En ce temps-là, dit le Seigneur, Je rétablirai Juda et Jérusalem dans leur ancienne situation” (4.1). Et que dit l’Esprit de Pentecôte ? : “Jésus est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin (les païens) et à ceux qui étaient près (les Juifs), car par Lui, nous avons tous accès au Père par le Saint-Esprit.” (Éphésiens 2.17). Le jour du Seigneur ne sera pas tragique pour tous ! (18 Août 2015

Source : http://www.saparole.com/

Partager cet article

Commenter cet article

Liloune 08/11/2015 11:43

coucou tout le monde! ça n'a pas vraiment de rapport avec l'article mais ça peut toujours servir! j'ai trouvé un site qui permet de toucher un ptit salaire (350€ à 450€ par mois) en répondant à des sondages en ligne! c'est pas beaucoup mais ça permet tout de même de mettre du beurre dans les épinards! bref! voilà le lien du site pour qui ça pourrait intéresser: www.sondage-france.com profitez-en aussi ;-)