Si vous êtes tenté - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

Si vous êtes tenté

6 Juillet 2015 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

Si vous êtes tenté

Si vous êtes tenté (1)
“Tout être humain est tenté quand il se laisse entraîner...” Jacques 1.14

Jésus fut tenté peu après Son baptême dans le Jourdain. Matthieu nous relate que l’Esprit emmena Jésus jusque dans le désert où Il fut tenté par le diable (Matthieu 4.1). Comme Lui nous n’échappons pas à la tentation : Dieu permet que nous soyons tentés, comme Il permit que Son fils le soit. Pourquoi ? Afin que nous nous rendions compte de l’importance de la mission que nous devons accomplir si nous voulons Lui obéir. Jésus allait souffrir une mort atroce et endurer l’abandon spirituel de Son Père pour porter nos péchés. Humain jusqu’à la Croix, Il aurait pu céder à la tentation et tourner le dos à la volonté divine. L’auteur de la lettre aux Hébreux l’explique ainsi : “comme nous, Il a été tenté en toutes choses, mais Lui n'a pas péché...” (Hébreux 4.15).

L’écrivain grec Nikos Kazantzaki a imaginé que Jésus, sur la Croix, avait été tenté une dernière fois par Satan qui voulait Lui faire croire qu’Il avait rejeté, au dernier moment, la volonté de Son Père et qu’Il avait choisi de vivre une vie d’homme, de se marier, d’avoir des enfants... Son livre se termine sur Jésus se “réveillant” de cette vision mensongère et criant “Tout est achevé”. Heureusement que Jésus n’a pas cédé aux tentations de Satan et qu’Il est mort pour mettre sur nos épaules Sa justice ! L’essence de toute tentation est de nous détourner de notre chemin, de nous pousser à refuser d’accomplir la volonté divine pour notre vie. Et pour cela Satan se sert des mêmes armes qu’il utilisa contre Jésus : le mensonge pur et simple et la contrefaçon de la Parole de Dieu. Contre elles, votre riposte repose sur une vraie connaissance de la Bible. Satan est expert dans l’art de déformer ce que Dieu a dit. Il mettra devant vous un verset sorti de son contexte et tentera de vous convaincre que son interprétation est la bonne. D’où l’importance d’évaluer une portion de la Bible en fonction de son contexte et de ce qu’elle affirme ailleurs sur le même sujet. Par exemple lorsque nous lisons : “Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu...”, nous devons comprendre que cette promesse concerne ceux que Dieu a appelés “selon Son dessein... et à être semblables à l’image de Son fils...” (Romains 8.28). La plupart des promesses divines sont liées à des conditions. L’exemple le plus fameux est le chapitre 28 du livre du Deutéronome. Les bénédictions promises sont conditionnées par l’obéissance de l’homme à Son Créateur. Satan le sait très bien, aussi instille-t-il le doute dans notre esprit pour faire vaciller notre foi, comme il le fit avec beaucoup de subtilité face à Adam et Eve. Ne tombons pas dans le panneau !

Si vous êtes tenté (2)
“Examinez tout avec soin et retenez ce qui est bon. Évitez le mal...” 1 Thessaloniciens 5.21-22

La tentation peut venir de trois directions différentes : du fond de nous-mêmes, car nous sommes tous pêcheurs (Romains 3.23), de l’extérieur, c’est-à-dire du monde qui nous entoure, de nos proches, amis, collègues... (“Ne vous conformez pas au monde présent, mais soyez transformés...” Romains 12.2), et enfin de Satan lui-même et de ses sbires. Mais en fin de compte le dénominateur commun est le désir de prendre la place de Dieu. En nous se cache un ego surdimensionné. Moïse dut passer 40 ans dans un désert pour apprendre l’humilité. Contrôler ses propres désirs n’est possible qu’en obéissant à Dieu et en méditant “jour et nuit” sur Sa parole, comme le psalmiste l’affirmait (Psaume 1.2). Le monde met l’orgueil sur un piédestal et méprise l’humilité. Quant à Satan, nous savons tous que c’est l’orgueil qui l’a fait tomber.

Remarquez qu’il proposa à Jésus la direction de tous les royaumes du monde, s’Il acceptait de se prosterner devant lui (Matthieu 4.9). Quelle que soit l’origine de la tentation, elle semble le plus souvent bien anodine et innocente. Mais elle n’accorde jamais vraiment ce qu’elle promet : les conséquences sont très loin de ce que l’on imagine au premier abord. Quand David a désiré cette belle jeune femme qu’il devait déjà bien connaître (son mari, Urie, était l’un des premiers à s’être joint à sa bande de hors-la-loi et son père, Eliam, était lui aussi l’un de ses meilleurs soldats), il n’envisageait pas les conséquences indirectes de son acte : le déclin qui allait ronger la fin de son règne, le viol de sa fille Tamar par l’un de ses fils, la rébellion d’Absalom et les milliers de morts au sein de son propre peuple. Céder à la tentation a souvent comme conséquence outre la désobéissance à Dieu, la destruction de notre témoignage devant les hommes. Dieu nous appelle à être une “lumière pour les nations” (Esaïe 42.6). Jésus résista à la tentation de Satan parce qu’Il mettait la volonté de Son Père au-dessus de toute autre considération. Imaginez où nous en serions s’Il avait accepté de se prosterner ne serait-ce qu’une minute devant le diable, afin d’obtenir le gouvernement de tous les royaumes de la terre ? Impensable ? Réfléchissez à l’intensité de la bataille qui se livrait dans Son esprit, la nuit de Gethsémané alors qu’Il demandait à Dieu de ne pas Le forcer à accomplir Sa mission jusqu’au bout, “pourtant, que ce ne soit pas Ma volonté mais la Tienne qui se réalise !” (Luc 22.42). Comme pour Lui, la réponse à la tentation est d’obéir à Dieu et de rester fidèle à la mission qu’Il nous a confiée, car Dieu est capable de nous fournir la force nécessaire pour tout surmonter.

Source : Sa Parole Pour Aujourd’hui

http://www.saparole.com/

Partager cet article

Commenter cet article

Julienne Kougoum 07/07/2015 02:53

Amen notre désir d'obéir à Dieu et notre obéissance à sa parole ns donnera tjrs la victoire sur tentation du diable