L’ACCUSATION - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

L’ACCUSATION

5 Novembre 2014 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

L’ACCUSATION

Texte : Apocalypse 12.10-11

Introduction :

Accusation, mot devenu si anodin qu’il parait même aux regards des faits et gestes avoir été soit effacé du dictionnaire, soit avoir au cours des siècles subit une modification quant à sa signification et impact. Accuser cacherait-il un sens négatif ou positif ? Y a-t-il du bien dans un acte d’accusation ? L’accusateur est-il ami ou ennemi ? L’accusation, oui, on en parle presque partout. On m’a accusé, je vais me défendre. Oui, défendre de quoi, contre qui et pour quel résultat ? Dans tous les cas, l’accusation ne saurait faire partie de notre quotidien comme un acquis positif car les conséquences sont légion. Au cimetière des accusations, on trouvera de nombreuses tombes dues aux cas de pendaison, de suicide, d’empoisonnement, trahison etc.

Définition du mot :

L’accusation se définit comme un reproche, un blâme, une imputation que l’on fait à quelqu’un pour des fautes commises ou des défauts. L’accusation, c’est aussi :

  1. Imputation : attribuer à quelqu’un une chose digne de blême.
  2. Faire porter une charge vraie ou fausse à quelqu’un
  3. Inculpation : accuser quelqu’un d’une faute et la mettre ou placer en détention
  4. Dénonciation : action de signaler quelqu’un comme coupable (parfois injustement)
  5. Réquisitoire : Propos dans lesquels il est fait mention des fautes qu’un autre a commis et pour lesquels des sanctions devraient être contre lui.
  6. Diatribes : critiques amères et violentes, voire injurieuses
  7. Condamnation : sanction punitive contre quelqu’un
  8. Réprimandes : reproches fortes à un coupable
  9. Critique violente d’une chose
  10. Médisance : Propos publiques qui porte atteinte à l’honneur, à la dignité ou à la réputation d’un autre
  11. Diffamation : allégation (fait présenté comme véritable) ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur, à la considération ou à la réputation d’une personne à qui on attribue un tort ou préjudice

L’ACCUSATION ATTAQUE L’AME DE LA VICTIME PAR :

  1. Les gémissements
  2. Les pleurnicheries
  3. Les lamentations
  4. Les complaintes
  5. La peur
  6. Les cris
  7. Les hurlements
  8. La doléance
  9. Les réclamations
  10. Les blâmes
  11. Les frustrations
  12. Les récriminations
  13. Les rancunes
  14. Les vengeances
  15. La révolte négative
  16. La pensée de suicide
  17. La pensée de crime
  18. La honte
  19. L’humiliation
  20. Les justifications
  21. Les raisonnements
  22. Créé des fans clubs

LES INTENTIONS INAVOUÉES DES ACCUSATIONS

Bien que celui qui accuse ne se rend pas compte, le véritable manipulateur qui se cache derrière les accusations et qui est le diable vise :

  • L’atteinte du capital moral d’une personne
  • La culpabilisation parfois d’un innocent
  • Le discrédit
  • L’humiliation et le rabaissement
  • Le brisement d’un zèle
  • La mise en doute de la certitude ou des actions
  • Provocation du doute sur la crédibilité d’une personne
  • L’isolement par la mise en cause de la confiance d’une personne
  • L’extinction de l’ardeur de quelqu’un au bien ou à bien faire
  • L’extermination d’une personne dans sa vie, son avenir
  • La destruction d’une ambition
  • L’introduction d’un sentiment de culpabilité

LES POINTS DE CULPABILITÉ QUE VISE L’ACCUSATION

Toujours, le diable vise des points sensibles où il peut retrouver la vulnérabilité dans la victime :

  • Les affaires du royaume (Ezéchiel 3.1-7)
  • Notre vie entière
  • Notre quotidien
  • Notre gérance des affaires quotidiennes
  • Notre façon d’honorer les engagements
  • Nos factures diverses
  • Nos relations
  • Le paiement de nos factures
  • Notre respect des engagements envers les dettes
  • Notre respect envers les autres
  • Notre sens d’appréciation des faits
  • Notre langage
  • Notre sens d’intégrité

QU’EST-CE QUI MOTIVE LES ACCUSATIONS

La haine du malin ne se manifeste à notre égard que lorsque l’onction divine en nous attaque son système et l’expose face à la victoire de la croix :

  • Un travail bien fait suscite la jalousie des incapable (Esdras 4.1-24)
  • Notre justice qui juge les actes impies des infidèles (Jean Baptiste et Hérode)
  • Une possession d’une chose précieuse suscite la convoitise (1 Rois 21)
  • L’onction divine véritable (Apoc 12.1-12 ; Daniel 6.3-6 ; Eph 4.31)
  • Mise en pratique de la parole de Dieu (Daniel 6.5)
  1. Les étrangers cherchent à accuser Daniel sue ce qu’ils ne connaissent pas
  2. Les accusations sans cause (Actes 25.27)
  3. Les faux témoignages (Mt 26.59-60 ; Actes 6.9-11)

Nabot accusé par les faux témoins fabriqués par Achab (1Rois 21.6 ; Actes 24.1-6 ; Genèse 40.4)

Mephibotseth accusé faussement par son serviteur (2Sam 16.3 ; Amos 7.10)

Jésus Christ accusé faussement (Mt 26.61 ; Marc 14.58 ; 15.3 ; Luc 23.2)

Etienne accusé faussement (Actes 7.2)

Paul et Silas (Actes 16.20

Jason (Actes 17.7)

LES EFFETS DES ACCUSATIONS

Toute accusation comme une blessure, laisse des effets dans la vie de sa victime et :

  • Amènent toujours les dégâts
  • Libèrent le venin dans une vie et dans l’entourage
  • Créent le désordre et empoisonnent les esprits et les relations (Hébreux 12.14-17)
  • Déchirent les relations (Actes 15.3-40)
  • Introduisent dans une église la présence du diable
  • Occasionnent les murmures, les jugements, les critiques, les déchirures, les divisions, les rétrogrades

ACCUSATION CONTRE LES ANCIENS

‘‘Ne reçois pas d’accusation contre un ancien, si ce n’est quand il y a deux ou trois témoins. Ceux qui pèchent, convaincs-les devant tous, afin que les autres aussi aient de la crainte’’ (1 Tim 5.19-20)

‘‘Sur la déposition de deux témoins ou de trois témoins, celui qui doit mourir sera mis à mort; il ne sera pas mis à mort sur la déposition d’un seul témoin. La main des témoins sera la première contre lui pour le mettre à mort, et la main de tout le peuple ensuite; et tu ôteras le mal du milieu de toi. Lorsqu’une affaire sera pour toi trop difficile à juger, entre sang et sang, entre cause et cause, et entre coup et coup, —des cas de dispute dans tes portes, alors tu te lèveras, et tu monteras au lieu que l’Éternel, ton Dieu, aura choisi’’ (Deut 17.6-8).

‘‘Un seul témoin ne sera pas admis contre un homme pour constater un crime ou un péché, quel que soit le péché commis. C’est sur la parole de deux témoins ou sur la parole de trois témoins que la chose sera établie’’ (Deut 19.15).

‘‘Celui qui fait tomber un seul de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on lui accroche une meule d’âne autour du cou et qu’on le lance au fond de la mer. Malheur au monde qui cause les chutes! Oui, c’est une nécessité qu’il y en ait; mais malheur à l’homme par qui l’occasion de chute se présente!’’ (Mt 18.16-17)

‘‘C’est maintenant pour la troisième fois que je vais chez vous. "Toute affaire se décidera sur la déclaration de deux ou trois témoins"(2 Cor 13.1)

LES JUSTES ACCUSATIONS

Selon le pan fixé par le Divin législateur, les justes seront les seuls véritables accusateurs au jugement dernier.

« Le juste se réjouira quand il verra la vengeance; il lavera ses pieds dans le sang du méchant. Et l’homme dira: Certainement il y a un fruit pour le juste, certainement il y a un Dieu qui juge sur la terre » (Psaumes 58.10-11).

« Comme la fumée est dissipée, tu les dissiperas; comme la cire se fond devant le feu, les méchants périront devant Dieu. Mais les justes se réjouiront, ils exulteront en la présence de Dieu et s’égayeront avec joie. Afin que tu trempes ton pied dans le sang de |tes| ennemis, |et| que la langue de tes chiens en ait sa part. Ils ont vu ta marche, ô Dieu! La marche de mon *Dieu, de mon roi, dans le lieu saint: » (Psaumes 68.2-3,23-24).

« Et lorsqu’il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été égorgés pour la parole de Dieu et pour le témoignage qu’ils avaient rendu. Et elles criaient à haute voix, disant: Jusques à quand, ô Souverain, saint et véritable, ne juges-tu pas et ne venges-tu pas notre sang sur ceux qui habitent sur la terre ? Et il leur fut donné à chacun une longue robe blanche; et il leur fut dit qu’ils se reposassent encore un peu de temps, jusqu’à ce que, et leurs compagnons d’esclavage et leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux, fussent au complet » (Apoc 6.9-11).

L’IDENTITE DU VERITABLE ACCUSATEUR

Selon les Ecritures Saintes, c’est le diable appelé aussi serpent ancien qui est l’unique accusateur, les humains n’étant que des agents, des suppôts ou instruments :

« Et il y eut un combat dans le ciel Michel et ses anges combattaient contre le dragon; et le dragon et ses anges combattaient ; mais ils ne purent vaincre, et leur place même ne se trouva plus dans le ciel. Et il fût précipité, le grand dragon, le serpent ancien, celui qui est appelé le diable et Satan, le séducteur de toute la terre, il fût précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. Et j’entendis dans le ciel une voix forte Lui disait: "Maintenant le salut, la puissance et l’empire sont à notre Dieu, et l’autorité à son Christ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accuse jour et nuit devant notre Dieu. Eux aussi l’ont vaincu par le sang de l’Agneau et par la parole à laquelle ils ont rendu témoignage, et ils ont méprisé leur vie jusqu’à mourir » (Apoc 12.7-11).

« Et il me fit voir Joshua, le grand Sacrificateur, debout devant l’Ange de l’Éternel, et Satan se tenant à sa droite pour s’opposer à lui. Et l’Éternel dit à Satan: Que l’Éternel te tance, Satan; que l’Éternel, qui a choisi Jérusalem, te tance! Celui-ci n’est-il pas un tison sauvé du feu ? Et Joshua était vêtu de vêtements sales, et se tenait devant l’Ange. Et |l’Ange| prit la parole et parla à ceux qui se tenaient devant lui, disant: Ôtez de dessus lui les vêtements sales. Et il lui dit: Regarde, j’ai fait passer de dessus toi ton iniquité, et je te revêts d’habits de fête. Et je dis: Qu’ils mettent une tiare pure sur sa tête; et ils mirent la tiare pure sur sa tête, et le revêtirent de vêtements; et l’Ange de l’Éternel se tenait là. Et l’Ange de l’Éternel protesta à Joshua, disant : Ainsi dit l’Éternel des armées: Si tu marches dans mes voies, et si tu fais l’acquit de la charge que je te confie, alors tu jugeras aussi ma maison, et tu auras aussi la garde de mes parvis, et je te donnerai de marcher au milieu de ceux-ci qui se tiennent devant moi. Écoute, Joshua, grand sacrificateur, toi et tes compagnons qui sont assis devant toi, car ce sont des hommes qui servent de signes ; car voici, je ferai venir mon serviteur, le Germe » (Zacharie 3.1-8).

« Je ne m’entretiendrai plus longtemps avec vous, car il vient, le Prince de ce monde. Il n’a aucun pouvoir sur moi ; mais le monde doit reconnaître que j’aime le Père et que j’agis exactement comme le Père me l’a commandé. Levez-vous, partons d’ici! » (Jean 14.30-31).

« Et l’Éternel dit à Satan: D’où viens-tu? Et Satan répondit à l’Éternel et dit: De courir çà et là sur la terre et de m’y promener. Et l’Éternel dit à Satan: As-tu considéré mon serviteur Job, qu’il n’y a sur la terre aucun homme comme lui, parfait et droit, craignant Dieu, et se retirant du mal? Et Satan répondit à l’Éternel et dit: Est-ce pour rien que Job craint Dieu? Ne l’as-tu pas, toi, entouré de toutes parts d’une haie de protection, lui, et sa maison, et tout ce qui lui appartient? Tu as béni le travail de ses mains, et tu as fait abonder son avoir sur la terre. Mais étends ta main et touche à tout ce qu’il a: |tu verras| s’il ne te maudit pas en face. Et l’Éternel dit à Satan: Voici, tout ce qu’il a est en ta main, seulement tu n’étendras pas ta main sur lui. Et Satan sortit de la présence de l’Éternel » (Job 1.7-12).

« Le Seigneur dit: « Simon, Simon, Satan vous a réclamés pour vous secouer dans un crible comme on fait pour le blé. Mais moi j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne disparaisse pas; et toi, quand tu sera revenu, affermis tes frères » (Luc 22.31)

LA FIN DE L’ACCUSATEUR

Selon le calendrier divin, une fin est fixée pour l’accusateur selon les Ecritures :

  1. Satan sera lié par un ange et jeté dans l’abîme pour 1000 ans
  2. Satan, la mort et le séjour des morts seront jeté dans l’étang de feu (Apoc 20.10)

QUE FAIRE FACE AUX ACCUSATIONS

Habituellement, lorsqu’on est victime des accusations, il y a des tendances très fortes sur des attitudes à adopter qui peuvent se résumer comme suit :

  • On est innocent
  • On garde silence
  • On engage un démenti
  • On fournit des explications
  • On exige une confrontation

Toutefois, le vrai remède réside dans les positions suivantes :

  • Garder un esprit et une attitude d’intégrité
  • Eviter tous commentaires et bavardages sur la situation
  • Adopter une attitude de prière à Dieu seul qui peut rétablir la vérité en cas d’innocence
  • Avoir un comportement de sain quand on est innocent
  • Avoir une attitude de repentance lorsqu’on est coupable
  • Reconnaître les faits et éviter les justifications

Conclusion :

Notre quotidien en qualité d’enfant de Dieu est rempli d’accusation les uns les autres, le dénigrement, les exclusions. Mais souvenons-nous de la main tendue du Seigneur pour notre salut et soyons rempli d’entrailles de miséricorde les uns envers les autres. Pourquoi ne pas accepter les injustices pour des raisons de la paix ?

Dr. André CHOUBEU

Partager cet article

Commenter cet article