LE DROIT DU LEVIRAT - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

LE DROIT DU LEVIRAT

17 Septembre 2014 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

LE DROIT DU LEVIRAT

LE DROIT DU LEVIRAT

(Le droit du Rachat)

Définition :

Action de racheter, de libérer en payant une rançon.

Libération par le paiement d’une rançon, délivrance de celui qui est en esclavage ou en prison pour dette

L’ancien Testament souligne constamment la pensée qu’Israël appartient à l’Eternel, ayant été racheté de l’esclavage de l’Egypte.

Le droit de rachat dans les principes bibliques s’appliquait dans plusieurs domaines :

LE DROIT DU LEVIRAT

. Premiers-nés (Ex 13.11-13 ; Nbre3.12)

. Des terres (héritage) Lév. 25 ; Néh. 5.8)

1. RACHAT DES PREMIES-ES

Les premiers-nés : ont été délivré par le sang de l’Agneau pascal, et ils devront être rachetés à leur tour par une somme payée au sanctuaire (Ex 13.11-15). Le peuple tout entier libéré de la maison de servitude, appartient désormais au Seigneur (Ex 19.4-6 ; 202 ; Lév. 25.38). Chaque Israélite devra verser un demi-sicle pour le rachat de sa personne (Ex 30.12-13 ; Mt 17.24). Le rachat des premiers-nés ou le versement d’un demi-siècle était pour Israël, le rappel de sa propre Rédemption, par un regard de foi tourné vers le sacrifice du calvaire où Jésus Christ, véritable type du lévirat opéra la Rédemption une fois pour toute.

2. LE RACHAT DE HÉRITAGE :

Lorsqu’un homme du peuple tombait dans la pauvreté, et vendait sa propriété, son plus proche parent avait le droit de rachat. Celui-ci pouvait intervenir et libérer ce qui avait été vendu (Lev. 25.25). Le même droit pouvait jouer en faveur d’une personne qui s’était vendu au service d’un homme plus riche (Lev.25.47-49). Ruth, la Moabite et sa terre furent ainsi rachetées en un même jour par Boas (Ruth 4.1-10)

Dans la loi du lévirat, le rédempteur qui rachète devrait être un proche parent, et avait une profonde responsabilité dans la circonstance :

. La Rédemption par le proche parent concernait à la fois les personnes et les héritages (Lév. 25.25, 48 ; Gal 4.5 ; Eph.1.7,11,14)

. Le rédempteur devait être un proche parent Lev. 25.48-49 ; Ruth 3.12-13 ; Gal 4.5 ; Héb 2.14-15)

. Le rédempteur devait avoir la capacité d’acheter (Ruth 4.4-6 ; J 50.34 ; Jean 10.11,18)

. La rédemption était rendue effective lorsque le goël s’acquittait de la totalité de la somme due pour le rachat (Lév. 25.27 ; Gal 3.13 ; & Pierre 1.18-19)

L'ÉTERNEL EST LE PROPRIETAIRE DE TOUT HERITAGE

Dieu est le propriétaire par excellence de tout domaine céleste, terrestre et des profondeurs des abîmes (Deut. 10.14 ; Psaumes 24.1 ; 1Cor 10.27). « Car le pays est à moi, car vous êtes chez moi comme étrangers et comme habitants » (Lév. 25.23)

JUGEMENT ET CONDAMNATION DIVINE SUR L’HERITAGE

Dieu est saint et tout ce qui est à lui doit être saint. Le péché ôte l’état de sainteté à une personne, un objet ou un héritage.

Par le péché d’Adam, la terre souillée tomba sous le coup de la malédiction (Gen 3.17-18). Par le meurtre d’Abel, Caïn a souillé la terre qui fut maudite en même temps que lui-même, le meurtrier (Gen. 4.10-12).

le péché a une forte influence négative sur les hommes, sur un pays ou sur un héritage (Lév. 25.20 ; Psaumes 107.33-34 ; Jér.2.19 ; Deut 29.22-25 ; Lév.18.25 : le pays vomira ses habitants à cause du péché.

Racheté de la mort et de la malédiction par la Rédemption de la croix, le chrétien est héritier des bénédictions éternelles en Christ. Mais Jérémie 18.7-8 dit : « soudain je parle, sur une nation, sur un royaume d ‘arracher, d’abattre et de détruire ; mais si cette nation sur laquelle j’ai parlé, revient de sa méchanceté, je me repens du mal que j’avais pensé lui faire ».

Plusieurs maisons, propriété ou héritages qui nous ont été légué par nos ancêtres, les premiers occupants, ont été le théâtre de pratiques occultes diversifiée L’histoire des deux autels bâtis par Gédéon nous donne une illustration qui nous conduira à mieux saisir la portée de l’importance du droit du rachat. En effet, après sa rencontre avec le message qu’il connut plus tard être l’ange de Dieu, Gédéon s’empressa de bâtir là, un autel en faveur de l’Eternel. Cet autel ne plut point à Dieu. Dans la nuit, Dieu lui demanda de renverser l’autel qu’avait fait son père à Baal avant de lui bâtir un autel (Juges 6.21-27). Dans les maisons que nous habitons, sur les terrains que nous occupons, des autels invisibles avaient été bâtis en l’honneur

de Satan, des sacrifices divers y ont été fait.

Lorsqu’un enfant de Dieu qui garde la communion avec Dieu, loge pour la première nuit dans une maison, un village, une ville ou dans pays, il ressent les premières attaques. S’il reste sans passer le lieu à la délivrance en liant l’homme fort du lieu et dévouant par interdit toutes pratiques qui y ont été faites, il sera progressivement affaiblit jusqu’à être dépouillé complètement de la puissance de Dieu à cause de l’intensité des combats spirituels, réclamations et poursuites fréquentes. Il convient donc de passer ces lieux à la délivrance.

DELIVRANCE :

Lév. 25.24 : « dans tout le pays dont vous aurez la possession, vous aurez le droit de rachat pour les terres ».

Comme nous le constaterons, une telle délivrance n’est pas légère à cause du sérieux à porter

dans sa méthode.

Pour la personne qui procède à la délivrance du lieu, voici l’approche à adopter :

SE DEBARRASE DE L’IDOLATRIE : L’idolâtrie inclut tout ce que l’on peut avoir sur le trône de son cœur, au- dessous, à côté ou près de Dieu, que ce soit une personne, un système ou une philosophie.

RUPTURE AVEC L’HEREDITE : L’homme traîne avec lui, des traits de caractères familiaux. Certains de ces traits sont actifs et d’autres passifs. Ces traits comprennent.

- L a paresse, l’indiscipline, l’agitation, la gloutonnerie, la colère,

Le désordre, la calvitie, les cheveux blancs précocement l’hématie falciforme etc.… reçu

des parents indépendamment de nous.

Le croyant doit mettre fin à ces traits hérité des parents, de l’environnement ou on a été élevé (1 Pierre 1.16-18 ; Ex 20.5).

Ensuite, il doit réclamer la puissance du Seigneur et en être délivré.

REJET DE L’INFLUENCE DES PUISSANCES DE SATAN :

Le croyant peut avoir été élevé dans une atmosphère ou le diable était adoré d’une façon ou d’une autre. Un proche peut avoir servi Satan et y engager passivement le croyant. Il peut avoir été dédié au diable, les siens peuvent avoir consulté Satan pour lui. Alors, il n’est pas libre (dans le contexte Camerounais : Nouveau-né chez les Sawa, les Kribien, Ngumba), le blindage familial, l’alliance par personne interposée.

DELIVRANCE PERSONNELLE DE CELUI QUI DELIVRE

. Confesser à haute voix et d’une façon nominative, les péchés conscients responsables (enseignement sur la confession authentique).

. Reconnaître les péchés dont on n’est pas responsable et en dégager la responsabilité.

. Invoquer le nom du Seigneur Jésus, briser tous les noms et liens forts et faibles qui te lient

au passé (famille, amis travail, loge, etc.…) pour autant que les engagements avec le diable, en soient concernés.

. Réclamer sa position hors des liens du passé (famille, amis etc.…), et s’intégrer dans la

famille de Dieu.

. Dire au diable de cesser à jamais dès ce moment sa puissance et ses activités sur toi.

. Dire par cet acte, à travers lequel tu brises les engagements du passé et par lequel tu te

couvres sous le Sang de Jésus, tu n’as plus de part dans les activités que pourrait faire

quiconque en ton nom dès maintenant et à jamais.

Par cet acte de rupture du passé, tu te tiens totalement libre devant le Seigneur

METHODE DE COMBAT POUR LE RACHAT D’UN HERITAGE

1. Confesser les péchés :- Les crimes, les meurtres, les péchés sexuels, la vengeance, le trafic

d’influence, le faux et usage de faux, le faux dans les affaires, les violences maritales, l’ivrognerie, les fausses alliances, l’occultisme etc. qui ont pu être commis sur ce lieu (Jérémie 5.18-19 ; Lévitique 26.40-42 ; Osée 4.11-13 ; 5.4 ; Nahum 3.1-5)

2. Renverser les Eventuels autels ; Dans les locaux ou terrains, on a dû verser le sang, fait des sacrifices humains ou autres. Dans le cas d’occultisme, des autels invisibles, des pentagrammes, des sanctuaires ou des signes cabalistiques ont été dressés. Il convient de les renverser et les détruire par la foi au nom de Jésus Christ.

3. Rebâtir par la foi un autel saint a Dieu : Elie le prophète après avoir laissé le temps aux prophètes de Baal qui n’ont pu invoquer le feu du ciel pour consumer leur sacrifice, bâtir un autel selon la vision de Dieu, en posant le fondement par les douze pierres représentant toutes les douze tribus d’Israël et la justice divine à leur égard avant d’offrir le sacrifice

4. Prière de combat :

. Lire d’abord 2 Cor 10.3-6 ; Michée 5.10-13 ; Esaïe 47.1-3 qui prononcent le jugement de Dieu

. Prophétisé sur toute la terre ou toute la maison afin que la malédiction quitte la terre et qu’elle reçoive la bénédiction divine. (Ez 37.4-8,12)

. Prophétiser sur toute la communauté (Jér 1.9-10).

. Consacrer chaque membre de la communauté à Dieu (2Chron 29.1-3)

. Prophétiser sur chaque membre de la Communauté appelant le Saint-Esprit à souffler son vent des quatre coins de l’horizon sur chacun d’eux, les remplissant et faisant de chacun d’eux, un instrument puissant, un peuple guerrier de l’Eternel dont un seul poursuit mille ennemis (Ez. 37.9-10).

Véhicule : Un véhicule de seconde main, peut avoir été volé et vous l’avez acheté. Le propriétaire légitime entre temps fait des incantations, lace des malédictions (Habacuc 2.11-12) et sorts. Les sièges du véhicule peuvent avoir servi de cadre à la prostitution, aux incantations, de sanctuaire diabolique, de pratique des actes satanistes, de crime divers ou pouvaient avoir été à usage du gangstérisme et terrorisme.

Vêtements de seconde main : Ils peuvent avoir servi de tenues magiques pour les séances occultes ou avoir été porté par des criminels, des satanistes et autres.

La peinture sur lesdits véhicules ou le lessivage desdits vêtements n’enlèvera pas les esprits qui y sont associés par les liens des actes commis. Y exercer le droit de rachat (lévirat) par la même méthode devient indispensable avant tout usage personnel.

Maisons : En occupant une maison comme nouveau locataire ou propriétaire prendre les dispositions suivantes : - Lire Lév 14.33-57 ; Habacuc 2.10-11 – Confesser les péchés des premiers occupants du terrain, et de la maison avant vous et même des éventuels constructeurs – Libérer le terrain et la maison en détruisant les éventuels autels invisibles, y appliquer l’huile d’onction et y bâtir enfin un autel à l’Eternel

Dr. André CHOUBEU

Tél. 7775 7160 / 9958 6505

BP 9042 DOUALA (Cameroun)

Partager cet article

Commenter cet article