Le retour de Jésus-Christ (1) - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

Le retour de Jésus-Christ (1)

21 Avril 2014 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

Le retour de Jésus-Christ (1)

Le retour de Jésus-Christ (1)

Jean-Pierre Schneider

Avant-propos
Les réflexions que nous vous soumettons dans ces deux études ne doivent pas refléter une position eschatologique particulière, ce qui n'empêchera pas le lecteur d'y trouver des éléments qu'il sera libre de classer sous une catégorie ou une autre. Notre souci est de laisser parler les Ecritures et non d'ériger un quelconque système prophétique. Chacune des deux études est précédée d'un examen de quelques textes afin de déblayer le terrain en vue d'une meilleure compréhension de l'étude proprement dite.

Il est vivement recommandé de lire cette étude avec la Bible ouverte, afin de pouvoir lire toutes les références indiquées, trop longues et trop nombreuses pour être citées textuellement.

A. Le retour de Jésus-Christ en relation avec le monde

Textes à lire: Dan 7 et Apoc 13.1-10

Eléments principaux

NB: Les termes du texte sont ceux de Dan 7.

1. 4 vents - cf Apoc 7.1; Ez 37.9

2. 4 bêtes:

a. lion à ailes d'aigle et coeur d'homme

b. ours avec 3 côtes dans sa gueule, Apoc 13.2

c. léopard à 4 ailes et 4 têtes

d. 4e bête (LA bête): dents de fer 10 cornes (Apoc 12.3; 13.1; 17.12) et petite corne avec yeux; paroles arrogantes (Apoc 13.5-6)

3. des trônes:

a. Ancien des jours: cheveux purs comme laine (Apoc 1.14) flammes de feu (Es 30.27) roues de feu (Ez 1.15; 10.6)

b. juges

c. livres (Ex 32.32!) Apoc 20.11-15

d. la bête tuée et brûlée (Apoc 19.20)

e. (Ez 1.5; Apoc 1.7,13; 14.14) fils d'homme sur nuées du ciel (proximité terre) (Deut 33.26). ON lui donne domination sur la terre (Mat 28.18; Ps 72.11; 102.23)

4. 4 bêtes =4 rois (et royaumes, Dan 7.23)
la 4e bête persécute les saints (Apoc 13.7; 16.6),
envahit toute la terre pendant 42 mois (Apoc 13.5); les saints lui sont livrés (Apoc 13.7).
ON lui ôtera la domination de la terre (Apoc 19.20); le royaume sera donné au peuple saint/aux saints (Es 60.10-16; 1 Cor 6.2; Apoc 2.26; 20.4);
tous les gouvernements obéiront à Dieu (Es 66.23; Apoc 15.4).

Conclusion: Tout gouvernement dépend du bon plaisir de Dieu: Dan 4 22c 5 21 Jér 27.5.

Etude du sujet

Les éléments évoqués mènent à la fin de l'âge de grâce, car ils débouchent sur l'établissement du royaume messianique. Le vocabulaire est propre au domaine apocalyptique (nombreux parallèles dans l'Apocalypse de Jean).

Début de la vision de Daniel: les 4 vents lâchés symbolisent 4 bêtes. Dans Zach 6.5, les 4 vents symbolisent 4 chars tirés par 4 chevaux aux couleurs distinctes (autre expression apocalyptique). Dans Apoc 7.1, les 4 vents sont retenus par 4 anges. Ici, ils sont lâchés: les 4 bêtes sortent de la grande mer (Méditerranée). Mais il ne semble pas que ce soient les mêmes empires que ceux décrits par la statue dans Dan 2, car dans Dan 7, les 4 empires font irruption simultanément! Cela ne s'est encore jamais produit: c'est encore à venir. Et cela présuppose des perturbations politiques chaotiques en Moyen-Orient.

Si Daniel avait assimilé les 4 bêtes aux 4 royaumes du chap 2 (très probablement Babylone, Mèdes et Perses, Grèce, Rome), il n'aurait pas été perplexe; mais il paraît comprendre qu'il s'agit d'autre chose. L'ange aussi ne fait pas le rapprochement et va directement au dénouement: le royaume éternel. Il ne donne pas de détails sur les 3 premières bêtes, seulement sur la quatrième.

Il est instructif de remarquer que dans Apoc 13 la bête réunit en elle-même les caractéristiques des 3 premières bêtes (léopard, ours, lion). La quatrième bête estdifférente de toutes les précédentes: c'est du jamais vu! Apoc 13 nous apprend que sa puissance lui est donnée par le dragon (Satan). Elle a aussi 10 cornes (10 royaumes ou gouvernements). Dans Dan 7 une onzième corne se manifeste: elle est petite (insignifiante). La comparaison avec d'autres textes montre qu'il s'agit de l'Antichrist, qui se fera une place parmi les nations, puis attaquera et se soumettra 3 des 10 royaumes, ce qui créera une commotion parmi les autres royaumes. Cependant I'Antichrist gagnera la suprématie sur eux tous, Satan aidant.

L'Antichrist aura des yeux d'hommes: une capacité de pénétration et de discernement démoniaque. Il aura une bouche parlant avec arrogance et blasphémera contre Dieu, le ciel et les puissances angéliques, particulièrement contre le nom de Dieu. L'islam en est un exemple; dans la mosquée bâtie sur l'emplacement même du Temple de l'Eternel, il y a cette inscription: «son nom est Allah (et non Yahvé), il n'a pas de fils (Jésus-Christ nié en tant que Fils de Dieu), il n'a besoin d'aucune aide (négation du Saint-Esprit)»; la Trinité est ici remplacée par Allah, qui n'a donc rien en commun avec le seul Dieu Père, Fils et Saint-Esprit que la Bible nous révèle.

L'Antichrist recevra pouvoir de toute tribu, tout peuple, toute langue et toute nation, selon Apoc 13. Et Jean précise: Il lui fut donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre (v. 7, comme Dan 7.25). Cette période de l'Antichrist est restreinte à 3 ans et demi (Apoc 13.5: 42 mois). Cette courte période sera une éternité d'enfer pour les persécutés, car l'Antichrist est décrit comme

terrible

irrésistible

cruel et rapace

très fort

dévorant

fracassant tout

En fait: C'est une image des effets effroyables de l'humanisme athée, de tout ce qu'il y a de mauvais dans le coeur de l'homme et qui a pris de l'ampleur depuis la chute en Eden jusqu'à culminer à ce monstre diabolique qui dévorera toute la terre.

Si Dieu permet cela, son but est le même que toujours: que les hommes se rendent compte où les a menés leur incrédulité, leur occultisme, leur idolâtrie, et qu'ils se repentent, même si la plupart continueront à blasphémer (Apoc 16.9,11,21).

Et pourtant, quelle envolée sublime la prophétie prend dans ce contexte affolant! Car pendant que cela arrive sur la terre, une action parallèle se développe dans le ciel, qui va balayer toute l'horreur satanique qui terrorise le monde.

Des trônes sont placés, et l'Ancien des jours, qui signifie aussi bien Dieu le Père que le Fils (v. 9 et 22) y prend place. La description est celle d'Apoc 1.14 (où non le trône, mais les yeux étaient comme une flamme de feu). Comme le Père a remis tout jugement au Fils (Jean 5.22), c'est lui qui, pendant que Satan ravage la terre, s'assied sur un trône, et avec lui les juges (les principautés célestes); et les livres furent ouverts. Le fleuve de feu signifie le jugement, car c'est par le feu que l'Eternel exerce ses jugements (Es 66.15), après l'avoir exercé par l'eau lors du déluge. Le jugement décrit dans 2 Thes 1.6-10 se prépare au ciel, d'où il fonce sur la bête, qui est tuée et jetée en enfer (Apoc 19.20). Les autres bêtes reçoivent une prolongation de vie, probablement jusqu'à ce que le gouvernement millénaire de Christ soit établi (Dan 7.12).

Ce jugement est exercé par le Fils de Dieu qui vient sur la terre pour ce faire (Dan 7.13-14 et 21-22). Il s'agit du retour de Christ que nous attendons. Mat 24.30 dit:Le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l'homme venir sur les nuées du ciel avec beaucoup de puissance et de gloire. Jésus devant le sanhédrin, lors du procès postiche monté contre lui, dit à ses juges hypocrites: Vous verrez désormais le Fils de l'homme assis à la droite du Tout-Puissant et venant sur les nuées du ciel. Et Jean rapporte: Voici qu'il vient avec les nuées; tout oeil le verra; et un peu plus loin: Je regardai, et voici une nuée blanche, et sur la nuée était assis quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme (Apoc 1.7; 14.14). Quel est le signe du Fils de l'homme, sinon qu'il paraîtra sur les nuées du ciel, ce qu'aucun faux christ ne fera jamais. Nous attendons ce retour spectaculaire, qui mettra un terme à la fureur de Satan.

C'est à ce moment qu'aura lieu la première résurrection et, en même temps, l'enlèvement de l'Eglise pour rencontrer le Seigneur dans les airs (1 Thes 4.15-17).

Dan 7 nous dit que, comme l'Antichrist reçut la puissance par Satan, Christ la reçoit par Dieu, avec l'accord des principautés célestes: On lui donna la domination, l'honneur et la royauté. Il s'agit de Dieu et les élohim (anges puissants). Que va-t-il faire de cette puissance, le Fils de Dieu? Nous avons vu qu'il va juger. Mais ensuite il va établir son règne sur toute la terre (v. 14). C'est la contrepartie de l'Antichrist -mais au lieu de 3 ans et demi, un royaume éternel jamais détruit, car le millénium débouchera sur le royaume éternel que prédit tout l'AT.

Dan 7 nous parle aussi du sort des saints - notre sort! Il en parle sous deux aspects:

1. Pendant le règne de 1'Antichrist:
Les v. 21-22 nous apprennent que la corne (l'Antichrist) fera la guerre aux saints et l'emportera sur eux, les opprimera, oui même qu'ils seront livrés entre ses mains, comme dans Apoc 13.7, où nous avons vu les saints vaincus. C'est la fureur de la bête qui déferle sur eux - sur nous peut-être bientôt! Cela fait partie de notre participation aux souffrances de Christ. Car il ne faut pas confondre la fureur de la bête avec la colère de Dieu, qui désigne le jugement réservé aux impies. Avant ce jugement, les saints seront rassemblés avec le Seigneur dans les airs pour recevoir le royaume.

2. Pendant le règne de Jésus-Christ:
Les saints partageront la gloire du Christ: Dan 7.18,27. S'ils doivent régner avec Christ, cela implique la fonction de juges: v. 22. Dans la lettre à Thyatire, il est parlé de la co-régence des saints avec Christ: Au vainqueur à celui qui garde mes oeuvres jusqu 'à la fin, je donnerai autorité sur les nations. Avec un sceptre de fer il les fera paître... ainsi que j'en ai reçu moi-même le pouvoir de mon Père (Apoc 2.26-27; cf 19.15). Voilà où nous allons si nous remplissons la condition évoquée dans ce texte. L'apôtre Paul en parle dans la dernière lettre qu'il écrivit: Si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui, et il continue: Si nous le renions, lui aussi nous reniera, en tant que co-régnants, et non en tant que lui appartenant, comme le montre la suite: Si nous sommes infidèles, lui demeure fidèle, car il ne peut se renier lui-même (2 Tim 12.11-13).

Comme on comprend l'apôtre Paul qui estime qu 'il n 'y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire à venir qui sera révélée pour nous (Rom 8.18)!

Nous aimerions préciser qu'il est difficile de tenir une position rigoureuse quant à certains détails du sujet traité. Cependant, PROMESSES a toujours suivi les mêmes grandes lignes.

Jean-Pierre Schneider

Lien : http://www.promesses.org/arts/96p19-22f.html

Partager cet article

Commenter cet article