L’AUTORITE DU ROYAUME - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

L’AUTORITE DU ROYAUME

22 Février 2014 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Enseignements

 L’AUTORITE DU ROYAUME

L’AUTORITE DU ROYAUME

Psaumes 23.

. 1- L’Eternel est mon berger

Quand un homme grandit en Israël. Son père lui donne 100 brebis qu’il mène dans un pâturage commun aux autres jeunes hommes, toute la soirée, il va chercher de pâturage jusqu'à ce qu’il trouve et quand il y est, il marque le lieu par un piquet bien identifiable, ce qui fait de lui propriétaire des lieux. Personnes d’autre dès cet instant ne peut migrer à cet endroit excepté lui car c’est là qu’il mènera de bonheur les brebis de son pâturage. Rappelons lorsque Jésus dit de nous des brebis de son pâturage. Ceci dit, si nous le sommes, cela signifie que pour tous les virages de notre vie, Dieu a déjà négocié la vitesse maximale à laquelle nous allons rouler, pour notre subsistance, il a déjà localisé un pâturage à notre compte, identique au potentiel placé en nous. Combien de croyons savent cela non avec leur tête mais leur cœur ?

Et lorsqu’il revient le matin prendre les siens, il se tient à la porte après que le portier lui ouvre, non à la fenêtre et pousse une voix de rassemblement : le portier lui ouvre et les brebis entendent sa voix, il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent et il les conduit dehors (Jean 10.3). Aussi nombreux que peuvent être les brebis réunies appartenant à différentes personnes dans l’écurie, quand les siens entendront sa voix, il l’a reconnaîtrons et de quelconque coin où elles se seront cachées, elles sortiront et se rassemblerons autour de leur berger. Rappelez-vous de la merveilleuse portion des écrits de Jean dans son chapitre 10 lorsque Jésus parle de lui comme le bon berger. Il dit :…et les brebis le suivent parce qu’elles connaissent sa voix. V 3

Pourquoi peuvent-ils reconnaître la voix de leur berger ? Souvenez- vous lorsque Jésus disait : Tout ce que le père me donne viendra à moi et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi… (Jean 6.37). Simplement par ce qu’elles sont un don du père et le fils pendant tout son enfance travaillait auprès des brebis de son père jusqu’au jour ou l’âge d’homme est atteint, et les brebis de son père ont fini par maîtriser sa voix de sorte que lorsqu’une centaine sur les milliers de son père lui est donné ; elles ne peuvent méconnaître sa voix. Car il ne deviendra qu’une question d’habitude. De même à l’âge de la maturité tel qu’il est en Israël (30 ans), Jésus débuta son ministère et les brebis que son père avait à sa disposition lui furent donné : j’ai gardé ce que tu m’as donné, et aucun d’eux ne s’est perdu sinon le fils de la perdition, afin que l’écriture soit accompli (Jean 17.12)

Nous sommes les brebis du pâturage de l’Eternel. Si L’alcool a pour son pâturage, les bars, buvettes et autres… ayant comme ses brebis les soulards ou buveurs ; nous, nous appartenons à l’Eternel comme peuple et nous ne pouvons posséder le royaume que par la connaissance de notre identité. Si le berger revient le matin chercher la brebis, c’est qu’il a déjà localisée pour elle un pâturage. La parole déclare que chaque matin ses bontés à notre faveur, Il les renouvelle (Lamentation 3.29).

2- IL me fait reposer dans de verts pâturages.

Lorsque le berger prenait ses brebis assemblées autour de lui, il les conduisait dans le meilleur pâturage localisé depuis la nuit. Lorsqu’il a fait sorti toute ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent parce qu’elles connaissent sa voix (Jean 10.4). Elles ne suivront aucun d’autre du fait que toute leur confiance est focalisée sur le berger qui ne peut les décevoir, les abandonnés, pire encore les laissé mourir de faim : Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages (v 9). Et quand le berger et les brebis y sont, on peut donc comprendre par ricochet l’expression de David : IL me fait reposer dans de verts pâturages. Ceci dit, Dieu n’est pas presser de m’enlever des bonnes choses ; quand la brebis était satisfaite ; elle se retournait sur son dos et balançant en l’air ses pattes, ceci pour exprimer sa satisfaction. Quand Dieu nous emmène à de bonne chose, c’est pour notre bonheur; c’est pour que nous nous réjouissons et IL nous donne assez de temps pour nous réjouir ; à ceci il dit : moi je suis venu afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance (v. 10 b). Toutes bonnes choses qu’il fait dans notre vie seront permanentes. Tout ce que le diable fait est un flash mais quant à Dieu il est permanent. Si vous croyez de tout votre cœur, la permanence des faveurs divines vous accompagnera.

3- IL me conduit près des eaux paisibles.

En Israël les eaux coulent des montagnes, c’est pourquoi les brebis ne boivent pas l’eau qui coule depuis les montages, car elle coule avec cascade, du fait qu’elle coule du haut en bas, elles craignent d’être emporté. A cause de la laine : la qualité de leur peau, elles savent que si elles sont entraînées par le courant d’eau elles vont mourir. Elles peuvent admirer la qualité de l’eau sans la boire. Mais le berger va chercher, découvrant là où l’eau est calme, à cet instant elles vont boire. Ceci dit Dieu nous connaît et il ne nous donnera jamais ce qui nous gênera, ce qui nous mènera en prison. IL ne nous mènera jamais dans un business qui nous détruira. IL est temps de boire de l’eau paisible ; pour qu’il nous conduise, que cela se manifeste. Il déclare : Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai, n’aura jamais soif et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eaux qui jaillira jusque dans la vie éternelle (Jean 4.14). Le mais illustre un contraste, en dépit de tout ce qui peut être difficulté dans la vie du chrétien, s’il ose croire à de l’eau que donne le Seigneur, il le conduira dans les rochers que ses pieds ne peuvent fouler. Conduis-moi vers le rocher que je ne puis atteindre (Psaumes 61.3b). Croyez comme le roi David et il changera vos déserts en étang d’eau, vos montagnes en vallées et vos vergers en forêt.

4- IL restaure mon âme

Allusion à sa situation quand il est tombé dans le péché avec Beersheba. Au lieu que Dieu viennent à le tuer, il a fait ce qu’un berger doit faire, quand il a 100 brebis, il y a toujours une parmi les brebis qui va manger plus que les autres et se reposer et quand on dira allons, elle va rester en arrière, Et quand le berger seras plus loin, il découvrira qu’il y a 99 avec lui et une qui manque. Et quand il y a 99, l’insécurité est préservée dans leur unité, mais celle qui est seule est vulnérable aux animaux sauvages. Alors il va laisser les 99 que les animaux ne peuvent pas attaquer à cause de leur nombre et chercher celle qui est seul parce qu’il doit rendre compte à son père. IL doit présenter les 100 à son père. C’est pourquoi Jésus a dit tout ce que mon père m’a donné, je n’ai perdu aucun. IL va laisser les 99 et chercher celle perdue, et quand il l’a trouvé il ne se fâche pas, il ne la bat pas, ne la gifle pas. IL se met à genou, la porte sur ses épaules, au lieu que cette brebis marche avec ses pieds, elle va maintenant voyager sur ses propres épaules, sous sa force parce que dans cette faiblesse, elle est faite forte. C’est là la restauration. Et parce que David est tombé Dieu est descendu et l’a porté sur ses épaules. Dieu a son merveilleux plan de restauration pour votre âme, vous avez péché, levez-vous par la foi et le chef d’œuvre d’accusation du diable dans votre vie s’écroulera et la grâce vous maintiendra à nouveau.

5- IL me conduit dans les sentiers de la justice

Quand il a eu a eu l’occasion de tuer Saül il ne lui a pas fait de mal, mais, il s’est souvenu que le nom de Dieu a été appelé sur lui et à cause de cela, il respecte le nom de Dieu, non pas Saül ! Mais Dieu. A ce moment le ciel a enregistré cela comme justice, il a honoré Dieu dans la vie de Saül de par l’onction messianique qu’il reçut. Notons déjà que ce qui détermine notre chrétienté c’est ce que nous pouvons faire et ne pas faire à cause du nom de l’Eternel. Quelle est la chose que tu peux faire à cause de l’Eternel et celle que tu ne dois pas faire ? L’orque nous honorons Dieu il nous honore. David a honoré Dieu c’est pour cela qu’il n’a pas tué Saül. Honorer Dieu, c’est honorer tout ce qui est de Dieu. David n’a pas été tué par l’épée, ni dans le champ de bataille parce qu’il a honoré Dieu, en ne touchant point Saül, c’est pour quoi aucune flèche ne pouvait l’atteindre

Dans le livre le de 2 Samuel 21.15, il nous est rapporté l’histoire de David qui allait en guerre dans sa vieillesse, marchait à la traîne et Jischbi-Benob cousin de Goliath, connaissant l’histoire de la mort de son frère et de quelle manière, se décida de le venger. L’armée avancée, il s’attaqua à lui. David combattait avec ce jeune homme qui maniait l’épée d’une main tandis que lui, le faisait avec ses deux mains. Qu’est-ce qui l’a sauvé ? C’est l’alliance de la protection parce qu’il n’a pas tué Saül. Alors Dieu a parlé à Abichaï qui les rejoint et l’aida à se défaire de cet incirconcis. Ceci implique nécessairement notre attitude face aux hommes de Dieu. Ceci démontre aussi l’alliance d’une vie prospère.

Tu ne peux avoir l’autorité du royaume jusqu’à ce que tu connaisses qui tu es dans le royaume, comprendre la relation que tu as avec Dieu.

6- Quand je marche dans l’ombre de la vallée et de la mort, je ne crains aucun mal (1 Sam 23.14–15 ; 24)

A un moment quand la vie de David était harcelée par de nombreuses poursuites de Saül, il allait dans la ville d’En-Guedi se cacher, c’est alors que Saül fut informé de sa présence dans ce lieu-là. Il envoya une expédition d’hommes farouches pour sa capture. Conscient de cela, David s’enfuit dans la forêt d’En-Guedi, suivi par ses détracteurs, il arriva près de la vallée d’En-Guedi, se heurta à une seule alternative, essayer de se défendre. Mais il se retourna vers l’Eternel le Dieu des armées des cieux et cria d’une voix forte : ‘‘Seigneur EL Shaddai, le Dieu des armées et d’Israël, tu m’as oint pour être roi sur ton peuple et Israël, mon règne n’a pas encore sonné sur toi, et l’onction de Dieu sur ma vie ira jusqu’à son terme’’. Par cette connaissance de l’autorité de Dieu dans sa vie, il sauta dans la vallée, vallée donc le background géographique nous informe de son peuplement des serpents pythons, d’animaux féroces et de plantes épineuses, là les soldats venaient après avoir aiguisé leurs épées. IL a dit à DIEU tu m’as oint pour être roi sur ton peuple, Israël je n’ai pas encore gouverné. Tu ne gaspilleras pas ton onction qui est sur ma vie. Par cette connaissance il sauta dans la vallée d’En-Guedi, alors les piquets se sont enfui, les animaux ont disparues les soldats de là ne l’ont point vu, ils ont regardé autour et ne l’ont pas vu, alors ils sont allés dirent à Saül que David a disparu. C’est quand David est sorti de là qu’il a crié : Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort je ne crains mal car tu es avec moi. Il fût émerveillé

Bien que je marche dans la vallée je porte une onction qui doit arriver à sa destinée, la mort n’est pas une mort. Chaque fois que vous voyez une ombre sachez qu’elle porte une lumière qui se cache derrière elle, c’est le produit de la lumière, chaque fois que vous voyez une ombre, ne vous concentrez pas sur elle. Mais recherche la lumière qui produit l’ombre. Chaque fois que vous avez un problème, la solution est juste à côté, ne vous concentrez pas sur le problème, mai regarde à la solution.

Exemple : l’illustration du serpent d’érain, ce serpent parle de la défaite de Satan à la croix. Ce serpent n’est pas symbole de Christ, mais le jugement de Satan.

Car l’or parle de l’image de Dieu

L’agent parle de la rédemption – Avant d’agir le diable regarde où nous regardons.

L’airain parle du jugement

La défaite de Satan est accrochée à la croix, Christ n’est plus à la croix.

Ne vous concentrez pas à ce que Satan fait, mais levez les yeux sur l’œuvre accomplie de Christ à la croix, l’auteur et le consommateur de la foi.

7- Ton bâton et ta houlette me rassurent

Quand le berger emmenait les brebis en pâturage et que les brebis sont entrain de brouter et que le lion les attaque et rougit. Ce qu’elles font, elles ne se dispersent pas, elles se tournent et regardent vers la direction du berger, s’il est à côté, elles continuent à brouter (tel qu’il est dit frappe le berger et les brebis se dispersent) aussi longtemps que le berger est à côté, elles ne se dérangent pas car l’ombre du lion rougit, mais la lumière du berger est là si tu veux voir l’onction dans la vie de ton Pasteur, fait lui confiance. A cause du degré d’onction dans sa vie. Exemple : David comme berger chez son père

Si des rougissements du diable n’ont rien pu sur Jésus il ne nous fera point de mal. Les brebis quel que soit la situation font confiance au berger

Exemple : Job quand il dit bien qu’il m’ait frappé, je lui fais confiance.

Parce que la décision de Dieu notre berger est la meilleur

Si tu fais confiance à Dieu, ton Isaac ne mourra pas car il y aura un bélier pour toi, une solution de la dernière minute se lèvera ne craignez aucun mal. Partout faite lui confiance.

8-Tu dresses une table en face de mes ennemis

IL te donnera d’expérimenter tes faveurs en face de tes ennemis malgré le mal qu’ils t’auront voulu, Dieu les changera en succès.

Une table dressée

Parce que nos ennemis sont négligeables trop petits pour empêcher le plan de dans notre vie. Beaucoup s’intéresse à la mort de leur ennemi pour savoir s’ils peuvent s’épanouir. La disponibilité de votre ennemi ne peut empêcher le plan de Dieu. Car dans la présence de Dieu, il n’y a pas de bataille. Dieu se montre car lorsqu’il se lève ses ennemis se dispersent. Lorsque la pensée est devenue intention dans le cœur de Lucifer, Dieu a envoyé Sauveur. Tout ce que nous avons à faire, c’est de porter la présence de Dieu. Nous avons besoin de deux personnes dans la vie :

  1. Un ami qui va nous encourager
  2. Un ami qui va challenger, défié

Ce sont nos ennemis qui nous incitent au progrès ils ne mourront pas. Parce que tout ce qu’ils diront est préparé à la bataille. Tout le monde ne sera pas notre ami car Dieu suscitera parmi nos amis des ennemis car il a besoin de la bataille

Si Dieu n’a pas tué Satan, c’est parce qu’il là pour nous challenger afin que sur lui nous ayons la victoire. Nous portons l’esprit de vie et non de mort car c’est là que vous verrez qu’en face de vos ennemis, il dresse une table.

Exemple : Les Philistins étaient là quand Isaac creusait un puits, ils ont fermé, mais il a creusé un autre jusqu'à atteindre Reoboth. Ne vous inquiétez pas de vos ennemis de ce qu’ils disent de vous. Car ce que Dieu fera pour vous sera énorme, une table ou vous aurez toujours à choisir, parce qu’il sait que la pauvreté ne vous donnera jamais le choix de ce que vous aurez à faire. Ils te verront te réjouir de sa providence dans ta vie.

8- Tu oins ma tête d’huile et ma coupe déborde

La raison pour laquelle je lui fais confiance, c’est qu’il m’a oint, j’ai son onction sur ma tête. Ma coupe déborde : Mes responsabilités abondent l’onction est une responsabilité –

Exemple : Jésus demande que sa coupe lui soit ôtée, mais quand il accepte de boire de cette coupe l’Eternel l’a oint, les anges lui ont rendu ministère de la force et de la grâce. Si Dieu nous a oints ici, tu finiras bien

9- La bonté et la miséricorde m’accompagneront tous les jours de ma vie

Le mot sûrement est l’image de Dieu qui met le dernier cachet. Aussi que tu seras dans la maison de l’Eternel, la grâce te donnera ce que tu ne mérites pas, la miséricorde va ôter la punition que tu mérites. Tu n’es pas qualifié, mais la grâce de Dieu te le donne, tu es qualifié à mort, mais la miséricorde va ôter la mort. Si nous ne rendons pas grâce à Dieu pour ce qu’il nous fait ce serait dangereux, par la miséricorde de Dieu la raison du diable sur nous n’a pas de pouvoir. Car quand les choses que nous ne connaissons pas sont plus grandes, plus nous sommes ignorants et moins nous sommes appelés à rendre grâce à Dieu dans nos vies.

Pourquoi la grâce et la miséricorde parce que je suis sa brebis. Car les lionceaux manqueront, mais moi non (Psaumes 34.10)

Pourquoi Dieu fera toutes ces choses parce qu’Il a deux enfants Jésus et nous.

L’un est engendré mais l’autre est adopté.

Pourquoi Dieu est notre berger et nous devons lui rendre grâce ? C’est du fait que nous sommes adoptés

N’envions pas Jésus du fait qu’il soit engendré car il y a des choses que nous pouvons faire à notre fils engendré et que nous ne pouvons pas faire à celui adopté. Parce que le fils adopté a certaines implications légales dans la légalité, il y a des choses qui ne peuvent lui être faites. Tu peux refuser ton fils biologique, l’abandonner, mais tu ne peux pas abandonner ton fils adoptif

Jésus était le fils biologique de Dieu c’est, c’est pourquoi Dieu l’a pris et le crucifié sur la croix, mais il ne peut l’essayer avec moi, parce que nous sommes fils adoptifs, à la croix, l’a abandonné mais moi, il a dit il est avec moi j’jusqu’à la fin des temps. C’est pourquoi quand il a fallu qu’il partage ses biens, il nous a appelé deux, il m’a fait cohéritier dans la légalité il a partagé égaux. Mais parce que le grand–frère Jésus avait une mission avec le père, il m’a dit occupe-toi de cela jusqu'à ce qu’il revienne, voilà pourquoi je dois posséder le royaume car tout m’appartient, c’est pourquoi il est mon berger, et qu’il connaît le nombre de mes cheveux, mille tomberont à ma gauche, dix mille à ma droite rien ne m’arrivera et quand je marcherais dans l’ombre de la vallée de la mort je ne craindrais aucun mal parce qu’il m’a oint et ma coupe déborde.

Pasteur Pierre Choubeu

+237 96582023

+237 76198370

E-mail : pastorpeter2006@yahoo.fr

Partager cet article

Commenter cet article

Samuel NSENGIYUMVA 22/02/2014 21:07

Salut notre cher Pasteur.Vraiment,votre enseignement est riche.J'ai beaucoup apprécié votre cite.Il y a beaucoup de choses que je ne parvenais pas à comprendre mais Dieu merci.Que Dieu soit loué.

Dr. CHOUBEU 23/02/2014 06:31

Que la grâce de Dieu se repose sur vous avec abondance en Christ. Vos prières m'aideront à aller plus loin avec le Seigneur.