ETRE UNE PERSONNE DE RESSOURCE POUR LES AUTRES - Le blog de Dr André CHOUBEU
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Dr André CHOUBEU

ETRE UNE PERSONNE DE RESSOURCE POUR LES AUTRES

6 Novembre 2013 , Rédigé par Dr André CHOUBEU Publié dans #Etudes Bibliques

ETRE UNE PERSONNE DE RESSOURCE POUR LES AUTRES

ETRE UNE PERSONNE DE RESSOURCE POUR LES AUTRES

(Jérémie 1.4-19)

  • Qui es-tu ?

a)Notre grand obstacle aujourd’hui face au Service de Dieu est le fait de voir différemment que Dieu. Dieu a ses objectifs, ses desseins préétablis, et marche selon ses saints conseils d’avance arrêtés pour chacun de nous. Le complexe d’infériorité et l’incrédulité nous freine d’être ce que Dieu a prédestiné pour nous (Ephésiens 2.8-10).

b)le leader doit se poser la question de savoir ce qu’il est devant :

1. devant Dieu

2. devant les hommes

3. devant nous-mêmes

c)pour être efficace dans le ministère, il faut être capable de découvrir son appel ou sa vocation

d)pour servir Dieu efficacement, il y a un facteur important dans Jérémie 1.5 :

la Consécration, la vocation est une mise à part pour Dieu. Dans les principes lévitiques, la séparation en vue d’une mise à part pour Dieu était un impératif incontournable.

1. La séparation dans les Ecritures est présentée sous deux aspects :

a)séparation de tout ce qui est contraire à la pensée divine :

b)séparation pour Dieu Lui-même

Sur le plan moral, c’est là un principe fondamental, car il est impossible à Dieu de bénir pleinement et d’employer ses enfants, s’ils vivent dans le compromis ou dans la complicité avec le mal.

2. La séparation d’avec le mal implique :

i.une séparation d’avec les désirs, les motifs et les actes conformes au monde dont le sens moral est pervertie. L’humanité incrédule est placée et gouvernée par le malin (1 Jean 5.19) qui désigne le système mondial placé sous Satan et exprimé par les principes universels de force, de cupidité, d’égoïsme, d’orgueil et de licence (Apo 13.8 ; Mt 4.8-9 ; Jean 12.31 ; 14.30 ; 18.36 ; Eph 2.2 ; 6.12 ; 1 Jean 2.15-17). Ce système mondial s’impose à tous et manifeste sa grande puissance militaire sous de dehors religieux, culturel et artistique et prônent des rivalités et ambitions nationales et commerciales ; toutefois, pour prétendre la paix, il manifeste la force par la puissance de Satan (Zach 12.1-6).

ii.La séparation d’avec les faux docteurs, que l’Ecriture désigne comme des « vases d’un usage vil » (2 Tim 2.20-21 ; 2 Jean 9.11).

3. La séparation d’avec le mal n’implique pas une absence de contact avec le mal qui règne dans le monde ou s’est infiltré dans l’église, mais le refus de toute complicité ou conformité avec lui (2 Cor 6.14-18 ; Jean 17.15 ; Galates 6.1)

4. La séparation produit la récompense ; elle est la manifestation de notre filiation divine et permet une communion et une adoration sans ombre (Héb 13.13-15), et un service fructueux (2 Tim 2.21. La conformité au monde par contre entraîne la perte des privilèges du salut. Christ doit en toute chose, être notre modèle.

  • Que fais-tu ?

a)pourquoi Dieu a t-il appelé le prophète Jérémie ?

« Regarde, je t'établis aujourd'hui sur les nations et sur les royaumes, pour que tu arraches et que tu abattes, pour que tu ruines et que tu détruises, pour que tu bâtisses et que tu plantes » (Jérémie 1.10).

b)Jérémie ne connaissait pas le sens réel de sa vocation. C’est Dieu qui lui a expliqué le contour

exact de son appel. Plusieurs leaders servent mal et parfois en désordre parce qu’ils n’ont pas reçu de Dieu la vision exacte de leur ministère. Certains ont une vision personnelle et la prenne pour une vision corporative. C’est ainsi qu’ils sont comme cet aveugle qui bien que guéri par Jésus, voyait tout de manière floue, comme des arbres disait-il. Certainement, même Jésus qui l’avait guéri était lui aussi flou à ses yeux (Marc 8.24). Ces derniers ont besoin de retourner à Jésus pour une illumination afin de bien voir dans la vision du Tout Puissant pour servir droitement le Seigneur (Marc 8.25-26).

Chacun doit rechercher la face de Dieu pour mieux Connaître le pourquoi de Dieu pour sa vie. Cela est d’autant important que si nous échouons, nous servirons Dieu, mais sans faire de Lui, le Seigneur de notre œuvre.

  • Que vois-tu ?

a)Dieu dit à Jérémie

2.ce qu’il doit voir

3.ce qu’il fallait comprendre de ce qu’il a vu

4.ce qu’il faire

5.la vision est nécessaire pour chaque ministère ou pour chaque homme de Dieu

b)Notre vision doit être conforme à celle de Dieu afin que nous accomplissions exactement les œuvres de Dieu selon les méthodes, les principes de Dieu.

c)Nous devons nous demander si ce que nous voyons (c’est à dire notre vision) est conforme à la vision de Dieu, afin de ne pas poser des actions abominables devant la face de l’Eternel.

d)Dans le livre de Jérémie 1.11, Dieu pose la question à Jérémie pour s’assurer que Jérémie qu’il appelle voit comme Lui Dieu voit afin de lui communiquer la vision. Deux personnes marchent-elles ensemble sans s’en être convenus (Ames 3.3)

e)Nous devons savoir que dans la vision de Dieu, il y a les choses présente pour lesquelles Dieu se révèle à nous, et les choses futures pour lesquelles, il se révèlera à nous dans la suite de la marche avec Lui : « Je demandai : -qui es-tu Seigneur ? Et le Seigneur dit : -Je suis Jésus, celui que tu persécutes. Mais lève-toi, tiens-toi debout. Voici pourquoi je te suis apparu : C’est pour t’engager à mon service. Tu témoigneras de ce que tu as vu aujourd’hui. A l’avenir, je me manifesterai à toi, et tu annonceras ce que tu verras. Je t’ai choisi du milieu de ce peuple de païens et je vais te renvoyer vers eux, pour que tu leur ouvre les yeux, que tu les ramène des ténèbres à la lumière, et que tu les délivre du pouvoir de Satan pour les soumettre à celui de Dieu » (Actes 26.15-18.

f)Nous pouvons nous tromper en voyant mal. Aussi, soyons vigilants. Si nous nous étions trompés, sans honte, il vaut la peine de tout détruire afin de rebâtir selon Dieu

Tous les croyants sont appelés à des fonctions spécifiques. L’appel de Dieu a deux faces qui forment un tout parfaitement équilibré. On ne mettra jamais suffisamment l’accent sur la nécessité d’un appel divin au moment où beaucoup d’accent est mis sur les ministères de gouvernement décrits dans Ephésiens 4.11. L’Eglise elle-même a mis trop d’accent sur les cinq ministères-dons, et n’a pas suffisamment enseigné sur chaque ministère individuel.

Il y a une grande différence entre les ministères de gouvernement et les ministères de congrégation. Les ministères gouvernementaux reçoivent l’autorité divine pour diriger le Corps de Christ au travers des fonctions qui leur sont conférées. Pour travailler dans un ministère congrégationnel, la personne doit comprendre sa position de responsabilité et ses limitations ; Bien qu’il y ait des appels différents dans le Corps de Christ, tous les appels sont importants et nécessaires. La différence réside dans la fonction, pas dans l’importance.

Les Ecritures illustrent ce fait :

1.2 Tim 1.9 : il ‘‘ nous a sauvés, et nous a adressé une sainte convocation’’

2.2 Pierre 1.10 : ‘‘appliquez-vous d’autant plus à affermir votre vocation et votre élection’’

3.1 Thess 2.12 : Dieu ‘‘qui vous appelle à son royaume et à sa gloire’’

4.Hébreux 3.1 : vous ‘‘avez part à la vocation céleste’’

5.Romains 1.6-7 : ‘‘vous (qui) avez été appelés par Jésus Christ’’

6.1 Cor 1.26 : ‘‘considérez, frères, (que parmi) vous (qui) avez été appelés’’

La sagesse de Dieu pour appeler différentes personnes à fonctionner dans différentes positions est une compréhension humaine du passé et une législation humaine. Certains chrétiens souffrent de complexe d’infériorité ; ils ne peuvent pas croire que Dieu puisse les appeler à occuper une place dans le ministère (1 Cor 1.26).

La nature de l’appel :

Qu’est-ce que l’appel de Dieu ? L’appel de Dieu sur votre vie contient-il certains éléments que l’on peut examiner et comprendre ? L’appel de Dieu sur vous a-t-il des choses en commun avec son appel sur tous les autres membres du Corps de Christ ? Nous pouvons répondre à ces questions avec une brève étude de plusieurs mots du Nouveau Testament qui nous donnent plus de compréhension dans le domaine de l’appel de Dieu à chaque membre du Corps de Christ. Ces mots sont : Ministère, Talent, Grâce, Don et Charge.

Le mot Ministère se dit en grec ‘‘diakonia’’, ce qui signifie Serviteur.

  1. Col 4.17 : ‘‘Prends garde au ministère que tu as reçu’’
  2. 1 Cor 16.15 : ‘‘dévouée au service des saints’
  3. 2 Cor 5.18 : ‘‘Iil nous a donné le ministère de la réconciliation’’
  4. Rom 12.7 : ‘‘s’attache à son ministère’’

Tous les chrétiens ont le ministère d’être serviteurs dans la maison du Seigneur. Tous les chrétiens reçoivent l’ordre de SERVIR. Alors que les ministères publics n’ont pas de place pour tous les chrétiens, il y a toujours de la place pour les chrétiens consacrés.

Talent : le mot talent veut dire des capacités et des occasions. Chaque membre du Corps du Christ a reçu au moins un talent (Mt 25).

Don : signifie une dotation et une bénédiction de Dieu. Romains 1.11 : ‘‘pour vous communiquer quelque don spirituel’’.

Grâce : signifie influence divine, le dépôt de Dieu dans un chrétien. Luc 2.40.

Charge : Signifie une action de droit officiel de faire ou de pratiquer quelque chose. Une action, une fonction ou un engagement spécifique (Exode 29.1 ; 1 Chron. 9.22 ; 23.28 ; Néh. 13.13 ; Rom 11.13 ; 12.4).

D’abord, naturel et ensuite le spirituel est le principe de l’Ecriture de 1 Cor 15.45-49. L’image naturelle du corps humain au travail est une illustration parfaite de la charge de chaque membre. Tous les membres du corps n’ont pas la même charge.

Quelques points fondamentaux de la vision du leadership

a)le leader doit avoir une vision de l’Eglise en tant qu’assemblée ou église locale (1Pierre 2.4-5)

  1. les chrétiens sont des pierres vivantes appelées à s’assembler les unes posées sur les autres
  2. les chrétiens doivent former une maison spirituelle, un temple spirituel
  3. l’église locale est une maison Spirituelle et un lieu où l’on exerce le saint sacerdoce (Apoc 1.5-6).
  4. l’église est un lieu où l’on offre à Dieu les victimes spirituelles
  5. l’adoration, la prière, la louange, les actions de grâce, sont victimes spirituelles agréables à Dieu

b)quelques aspects de l’église locale : l’église est un lieu d’édification mutuelle

2. l’église locale exécute les jugements de Dieu contre Satan et ses démons

3. l’église doit arracher le plus grand nombre d’âmes qui sont entre les mains du diable

C avec tout ce que nous venons d’étudier et voir, êtes-vous d’accord avec les trois grandes activités de l’église locale

  1. l’évangélisation (Mt 28.19-20 ; Mc 16.15-16 ; Luc 24.46-48 ; Jean 15.16 ; 20.21)
  2. l’implantation des églises locales (Actes 15.36 ; 14.21-23)
  3. la formation des leaders (2 Tim 2.2)

d. Il y a une relation entre Jérémie 1.5 et 1Pierre 2.9 car selon ce texte de Pierre, en notre qualité de leader ou enfants de Dieu, nous sommes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte et un peuple acquis.

f. nous, en tant qu’enfant de Dieu, notre rôle est d’annoncer les vertus de Celui qui nous a appelé des ténèbres à son admirable lumière, parce que nous sommes le peuple de Dieu et nous avons obtenu la miséricorde.

g. dans les Actes des Apôtres 2.42 nous trouvons les quatre piliers de l’église primitive ?

  1. Enseignements
  2. Communion fraternelle
  3. Fraction de pain
  4. Prière

Les deux piliers les plus négligés dans l’église locale sont

  1. L’enseignement
  2. La communion fraternelle

h. Quand nos âmes sont purifiées en obéissant à la Parole de Dieu qui est la Vérité, nous pouvons avoir un amour fraternel sincère, indispensable à la croissance de l’église (1 Pierre 1.22).

la communion fraternelle signifie aussi nos frères de tout notre cœur.

la parole de Dieu est comparable au lait pur, elle est nécessaire à la croissance spirituelle et numérique de l’église. A cause de cela rejetons :

  1. de toute malice
  2. de toute ruse
  3. de toute dissimulation
  4. Toute médisance (1 Pierre 2.1-2).

L’unité spirituelle dans l’église apporte

  1. la paix
  2. la guérison
  3. la joie
  4. la croissance de l’église

i. Dans les textes de 1 Jean 1.7 ; 1 Jean 2.11 ; et 1 Jean 4.20

  1. le sang de Jésus ne peut pas purifier ceux qui ne vivent pas en communion. L’amour fraternel est la condition d’un véritable disciple de Jésus. Ceux qui haïssent sont du diable (1 Jean 2.9,11).
  2. Celui qui hait son frère
    1. Est dans les ténèbres et la vérité n’est point en lui (Jean 8.44).
    2. Marche dans les ténèbres et il ne sait où il va parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux.

A partir de ce verset comprenons que la nouvelle naissance est intimement liée à notre façon d’aimer les autres.

  1. Dans le texte de 1 Jean 4.20
  2. Qui est menteur ? Celui qui dit qu’il aime Dieu, alors qu’il déteste ses frères
  3. Qui est incapable d’aimer Dieu ? Celui qui n’aime pas son frère qu’il voit.

Aimer :

=Ne pas avoir de sentiment négatif envers son prochain

=La nécessité de transparence dans nos relations

=La confession réciproque de nos péchés

=L’acceptation de la correction mutuelle

La croissance de l’église dépend de :

a.L’unité spirituelle (1Pierre 1.22)

b.L’amour divin (1Jean 1.7 ; 1Jean 2.11 ; 1Jean 4.20

L’amour détermine

  1. L’état de notre relation avec le Seigneur
  2. L’authenticité de notre nouvelle naissance
  3. La présence de Dieu dans l’église
  4. L’exaucement de nos prières

c.La discipline personnelle (1Corthiens 9.24-27)

  1. comment devons-nous servir ou courir ? Courir de manière à remporter le prix.
  2. la discipline personnelle signifie s’imposer toutes sortes d’abstinences
  3. la discipline personnelle signifie aussi traiter durement son corps
  4. la discipline personnelle est nécessaire pour obtenir la couronne incorruptible
  5. la discipline personnelle est nécessaire pour ne pas être rejeté par le Seigneur. Etre rejeté signifie aussi perdre la faveur et la grâce de Dieu indispensable à la croissance de l’église

d. La prière et l’intercession, et la méditation de la Parole de Dieu.

L’importance de la mise en pratique de la parole de Dieu : Jacques 1.25

Cinq questions que chaque leader doit se poser et auxquelles il doit répondre

  1. Pourquoi est-ce que je fais ceci ?

a.Le but…………………………………………………………………………b.Les objectifs…………………………………………………………………..

c.La motivation…………………………………………………………………

  1. Quand est-ce que je fais ceci ?
    1. Date limite………………………………………………………………………………
    2. Chronométrer les objectifs…………………………………………………………….
  2. Comment est-ce que je fais ceci ?
    1. Planification………………………………………………………………………………
    2. Organisation………………………………………………………………………………
  3. Quoi (qu’est-ce) que j’utilise (ressource, outils) ?
    1. Communication…………………………………………………………………………
    2. Matériel…………………………………………………………………………………
    3. Equipement………………………………………………………………………………
    4. Budget……………………………………………………………………………………
  1. Qui est-ce que j’utilise ?
    1. Personne de même esprit……………………………………………………………….
    2. Personnes éprouvées……………………………………………………………………
    3. Personnes formées………………………………………………………………………
    4. Personnes équipées………………………………………………………………………

Les personnes compétentes font toute chose juste. Les personnes efficaces font la bonne chose. Dieu a besoin des personnes qui font la chose effective efficacement.

Pour être vraiment unique ou très précieux, soyez un leader qui comme Timothée sert l’organisation en aidant ses partisans à réussir.

Dr. CHOUBEU

Partager cet article

Commenter cet article